Bastien Chiron (Barry’s VR Event) : « La réalité virtuelle offre du rêve et de l’évasion »

La réalité virtuelle a déjà trouvé des débouchés bien réels. Bastien Chiron, cofondateur de la start-up Barry’s VR Event, fait partie des précurseurs souhaitant déployer cette technologie dans tous les événements corporate. Pour se parer d’une aura moderniste ou rassembler ses troupes autour d’une expérience divertissante, les entreprises misent de plus en plus sur cet outil innovant.
Bastien Chiron avec l'un de ses casques de réalité virtuelle

La réalité virtuelle a déjà trouvé des débouchés bien réels. Bastien Chiron, cofondateur de la start-up Barry’s VR Event, fait partie des précurseurs souhaitant déployer cette technologie dans tous les événements corporate. Pour se parer d’une aura moderniste ou rassembler ses troupes autour d’une expérience divertissante, les entreprises misent de plus en plus sur cet outil innovant.

Décideurs. Pourquoi avoir misé sur la réalité virtuelle pour lancer votre société ?

Bastien Chiron. Avec les trois autres cofondateurs de Barry’s VR Event, nous sommes passionnés de technologie. En suivant de près les avancées en la matière, nous avons identifié la réalité virtuelle (VR) comme étant la nouvelle révolution de notre temps. On en parle déjà dans l’industrie des jeux vidéo, mais aussi dans l’immobilier, dans la santé, dans l’événementiel... Que ce soit en BtoB ou en BtoC, la réalité virtuelle offre la possibilité de tester des expériences incroyables, sans prise de risque et sans engagement physique réel. Nous en sommes convaincus : l’ensemble des secteurs de la société sont déjà, ou seront bientôt, affectés par la réalité virtuelle ou augmentée !

Vous surfez sur la vague d'une technologie commençant à peine à se démocratiser. Comment en tirez-vous le meilleur pour satisfaire vos clients ?

Notre plus grand défi est de faire connaître la réalité virtuelle et ses potentialités au plus grand nombre. Il y a un gros travail d’évangélisation et de promotion de la VR car tant qu’une personne n’en a pas fait l’expérience, elle ne peut que difficilement se l’imaginer. Je me souviens encore de la première fois que j’ai enfilé un casque de réalité virtuelle. Quinze minutes plus tard, alors que je ne voulais plus m’en défaire, j’ai saisi l’attrait de cette technologie. Nous cherchons à adapter les meilleures expériences de VR aux manifestations de nos clients, grâce à un matériel haut de gamme offrant d’intenses sensations. En outre, nous ajoutons notre expertise de la VR et nos conseils dans l’élaboration des animations. Le dynamisme de notre équipe rejaillit sur les participants de nos ateliers.

« Notre valeur ajoutée est de rendre les spectateurs du salon, acteurs de l’événement ! »

Quel est le coût des équipements sophistiqués que vous utilisez ?

Un équipement de réalité virtuelle « basique » (1 casque VR + 1 PC) coûte environ 2 000 euros. Notre valeur ajoutée est d’ajouter, lorsque cela est possible, un simulateur d’expérience (comme un bac de pilote et un volant connecté) pour renforcer l’aspect immersif. Dans ces cas-là, le coût de notre équipement peut dépasser les 4 000 euros. En nous positionnant sur des événements professionnels, nous renforçons notre image haut de gamme car chacun de nos stands représente une vitrine de nos services. Si la prestation se passe bien, les professionnels présents se mueront en ambassadeurs de nos solutions pour défendre nos projets au sein de leur organisation. Nous cherchons ainsi à convaincre par ricochet le responsable marketing ou événementiel, et même les ressources humaines. La multitude d’événements auxquels nous participons nous permet de maintenir notre business plan sur les bons rails et d’investir dans du matériel innovant.

Qui sont vos premiers clients ?

Nous travaillons avec de grands organisateurs d’événements comme le groupe Leaders League [ndlr : propriétaire du magazine Décideurs] ou bien des cabinets de conseils souhaitant dynamiser leur manifestation annuelle, à l’instar d’Investance Partners. Nous avons aussi animé de nombreuses journées de team building conçues pour des entreprises très variées : grandes entreprises, start-up ou PME. Nous avons pu ainsi intervenir dans différents secteurs avec à chaque fois la même satisfaction de voir les gens se « marrer » pendant ou après l’expérience VR…

En créant des "moments d'exception", qu'apportez-vous aux entreprises et organisateurs d'événements faisant appel à vos services ?

Sur un événement professionnel, notre valeur ajoutée est de rendre les spectateurs du salon, acteurs de l’événement ! Notre prestation permet aux organisateurs d’événements d’avoir accès à une animation divertissante et innovante. Cela positionne l’événement corporate comme novateur et attentif aux nouvelles technologies. C’est pour cela que nous prenons soin d’échanger avec le chef de projet en amont de l’événement afin de proposer l’expérience la plus intéressante pour l’événement ! Pour les entreprises recherchant du team building, nous proposons la même chose : une offre sur-mesure répondant aux objectifs de l’événement d’entreprise !

« Nos ateliers offrent à l’événement corporate une image novatrice, suivant de près les évolutions technologiques »

S'il n'y avait qu'une animation déroutante en VR à retenir, quelle serait elle ?

Difficile de n’en retenir qu’une... En événementiel, j’opterais pour TheBlu, une visite des fonds marins ponctuée par un tête-à-tête impressionnant avec une baleine de 15 mètres. Google Earth (visite du monde) ou Google Tilt Brush (simulation de création artistique) sont aussi très réussis. Pour du team building, je m’orienterais davantage vers Project Car 2 (simulation automobile) et Keep Talking and Nobody Explodes qui est un escape game en réalité virtuelle. À titre plus personnel, j’ai adoré Island 359, en grand fan de Jurassic Park que je suis. Cette expérience vous permet d’être face à face avec un T-Rex ou des raptors... Mes associés vous parleront davantage d’Arizona Sunshine qui se rapproche de la série apocalyptique The Walking Dead, tout ça en VR ! 

Quels sont vos futurs projets ?

Nous aimerions devenir le premier partenaire des entreprises pour leurs événements externes et internes. L’idée est ensuite d’évoluer vers le développement de nos propres expériences après un travail scénaristique. Nous réfléchissons en ce moment à un scénario utile et ludique pour la cohésion d’équipe que nous pourrions mettre en place au cours de nos ateliers de team building. Nous nous concentrons d’abord sur le déploiement de cette technologie. La réalité virtuelle offre du rêve et de l’évasion. Nous pensons que le monde d’aujourd’hui en a bien besoin...

 

Propos recueillis par Thomas Bastin (@ThBastin)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Changement de gouvernance chez BPI Group

Changement de gouvernance chez BPI Group

L’amiral Olivier Lajous prend les fonctions de directeur général du groupe BPI et remplace ainsi Sabine Lochmann.

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

L’État a annoncé avoir renégocié à la baisse sa participation financière des les projets de développement de l’éolien de mer. Cette négociation concer...

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent illégaux »

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent il...

Souffrant d’une image sulfureuse, le secteur des jeux de hasard est extrêmement régulé et les acteurs les plus dynamiques peinent à innover dans ce co...

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Le fabricant et distributeur français de jouets et de cartes est en passe d’être revendu par Eurazeo. Quatre fonds et un industriel sont encore en lic...

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

Delphine Roussellier pilote l’université RH de la SNCF, le centre de formation des acteurs RH de l’ensemble du groupe SNCF, qui réunit 270 000 perso...

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Après deux années de débat interne, les institutions européennes se sont mises d’accord sur les objectifs énergétiques à atteindre sur la prochaine dé...

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de chacun »

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de...

Nommé l’an dernier au poste de président de l’Association française des investisseurs institutionnels (AF2i), Jean-François Boulier met un point d’org...

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

Dans les tuyaux depuis de nombreux mois, la vente de 49,99 % des tours télécoms se fait au profit du fonds « infra » de la société d’investissement am...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message