Barbara Koreniouguine nommée présidente de Cushman & Wakefield France

Barbara Koreniouguine succède à Antoine Derville à la présidence de Cushman & Wakefield en France. Elle prend ses fonctions à compter du lundi 12 octobre. Retour sur son parcours et focus sur sa feuille de route.

Barbara Koreniouguine succède à Antoine Derville à la présidence de Cushman & Wakefield en France. Elle prend ses fonctions à compter du lundi 12 octobre. Retour sur son parcours et focus sur sa feuille de route.

Barbara Koreniouguine rejoint le monde du conseil immobilier. Cushman & Wakefield a annoncé son arrivée en qualité de présidente France. Avant de rejoindre Cushman & Wakefield, elle occupé les responsabilités de Chief Executive Officer (CEO) d’Allianz Real Estate pour la France et le Benelux, en charge des acquisitions, des arbitrages, de la gestion d’actifs et de la gestion immobilière d’un portefeuille d’environ 7,6 milliards d’euros. Plus récemment, elle a occupé les fonctions de directrice générale de Léon Grosse Immobilier, un promoteur de bureaux, d’hôtels et de logements.

Précédemment, elle a passé près de sept ans chez BNP Paribas Real Estate, en tant que directrice générale déléguée de BNP Paribas Immobilier Promotion Immobilier d’Entreprise, puis présidente exécutive des sociétés de promotion d’immobilier d’entreprise et résidentielle France et Europe, et directrice générale déléguée du groupe, membre du directoire. Avant cela, elle a travaillé 10 ans au sein du groupe Icade, occupant plusieurs postes de direction. Barbara Koreniouguine est membre du Cercle des Femmes de l’Immobilier dont elle a assuré la présidence de 2012 à 2015. Elle est également membre du Club de l’immobilier et administratricede l’IEIF.

Une femme engagée à la tête d'un géant du conseil immobilier en France
 

Dans ses nouvelles fonctions, Barbara Koreniouguine aura la responsabilité de la performance opérationnelle et financière de l’ensemble des lignes de métiers de Cushman & Wakefield en France, qui se sont renforcées par l’acquisition, en début d’année, de la société Réponse, acteur français spécialisé dans la conception et l’aménagement d’espaces tertiaires. Elle succède à Antoine Derville, qui dirigeait Cushman & Wakefield France depuis 2013.

"Barbara apporte sa solide expérience en stratégie et management à notre entreprise en France, détaille Colin Wilson, Chief Executive Officer EMEA. Son engagement de longue date en faveur de la diversité et de l'inclusion dans nos métiers est également en parfait accord avec la culture et les valeurs de Cushman & Wakefield. Je tiens à remercier Antoine pour sa contribution à notre groupe durant ces sept dernières années, pendant lesquelles il a dirigé le développement de nos activités françaises, y compris le volet local de notre fusion mondiale de 2015 et, plus récemment, l'acquisition de la société Réponse."

Barbara Koreniouguine ajoute : "C'est un honneur de prendre mes nouvelles fonctions au sein de Cushman & Wakefield , un acteur majeur en matière de conseils et services à forte valeur ajoutée. Les attentes et besoins des utilisateurs et des propriétaires d’actifs immobiliers n'ont jamais été aussi forts qu'en cette période de profonds changements économiques et sociaux." Sa nouvelle aventure professionnelle commence lundi 12 octobre.  

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à 7 Mds€ d’ici 2023"

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à...

L'heure du bilan de l'année 2020 a sonné pour les acteurs immobiliers. Celui de Perial s'avère positif. Eric Cosserat, président du groupe, nous expli...

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

De même que les marchés financiers ont subi de plein fouet la crise sanitaire, l’immobilier n’a pas été davantage épargné. Certains secteurs ont néanm...

La veille urbaine du 19 janvier 2021

La veille urbaine du 19 janvier 2021

Le lancement de la consultation éco-quartier sur le secteur de la gare du Grand Paris Express à Cachan, Hype qui lève 80 M€ pour développer le taxi à...

Transformation de bureaux en logements : enfin l’heure de l’industrialisation ?

Transformation de bureaux en logements : enfin l’heure de l’industrialisation ?

Le sujet de la transformation de bureaux en logements revient régulièrement sur le devant de la scène immobilière. C’est à nouveau le cas en ce début...

La veille urbaine du 18 janvier 2021

La veille urbaine du 18 janvier 2021

EQT qui cède l’immeuble Trideca à Batipart, Amandine Dumont, Stéphanie Fauré et Catherine Rondot qui rejoignent Upside Partners, l'annonce des lauréat...

La veille urbaine du 15 janvier 2021

La veille urbaine du 15 janvier 2021

Real I.S. qui s’offre le Grand Large à Marseille pour 70 M€, Mata Capital qui signe quatre Monoprix en Île-de-France pour 117 M€, Réalités qui devient...

L’article R.442-1.a du Code de l’urbanisme a-t-il encore un avenir ?

L’article R.442-1.a du Code de l’urbanisme a-t-il encore un avenir ?

Peut-on encore se dispenser d’un permis d’aménager ou d’une déclaration préalable pour diviser un terrain en vue d’une opération immobilière important...

A. Blanc (Altarea Entreprise) : "Nous continuerons à lancer des opérations en privilégiant notre activité de MOD et les CPI"

A. Blanc (Altarea Entreprise) : "Nous continuerons à lancer des opérations en privilégiant notre act...

Alors qu’Altarea Entreprise se positionne comme le premier promoteur de bureaux en France, son président Adrien Blanc partage les premiers enseignemen...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte