Bank of Singapore poursuit son développement en Europe

Après avoir implanté sa banque privée à Londres, la filiale du groupe OCBC, vient de recevoir sa licence pour l’exécution d’ordres et le conseil en investissement au Luxembourg.

© DR

Après avoir implanté sa banque privée à Londres, la filiale du groupe OCBC, vient de recevoir sa licence pour l’exécution d’ordres et le conseil en investissement au Luxembourg.

Depuis sa création en 2010, Bank of Singapore (BOS) jouit d’une forte présence sur le continent asiatique. La banque privée singapourienne n’a cessé de croître en Europe, et s’occupe désormais d’un portefeuille qui s’élève à 102 milliards de dollars d’actifs. Afin de poursuivre dans cette voie de croissance organique, BOS a choisi le Luxembourg pour nouveau terrain de jeu.

Afin de gagner en proximité avec ses clients, la banque mise sur ce pays pour se diversifier et toucher plus de familles fortunées, leur objectif étant de voir affluer une clientèle nouvelle au patrimoine supérieur ou égal à 5 millions d’euros. Leur maîtrise pointue en matière d’actifs sur les marchés asiatiques alliée à des orientations tactiques d’investissement à court terme lui procure un statut privilégié auprès des Européens éméttant le besoin d’investir différemment.

La politique de recrutement est ainsi lancée afin de compléter l’équipe de cadres asiatiques déjà présente sur place. D’ici la fin de l’année la banque devrait compter 15 banquiers et espère atteindre un groupe de 40 banquiers d’ici 2020.

Anthony Simcic, CEO de BOS Wealth Management Europe a souhaité rappeler que leur « présence au Luxembourg n’est pas liée au Brexit. ». Leur venue s’avère purement liée aux similitudes qui rapprochent Singapour du Luxembourg, qui semble donc être le lieu le plus propice afin de faire de cette banque privée un « hub central pour toute l’Europe ».

Flore Prud’homme

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Evaneos n’attire pas que les touristes

Evaneos n’attire pas que les touristes

Avec sa récente levée de 70 millions d’euros, Evaneos rêve d’explorer de nouveaux territoires. Après l’Europe, la plateforme de voyages sur mesure met...

Ici la voix, le renouveau à marche forcée du marketing vocal

Ici la voix, le renouveau à marche forcée du marketing vocal

Les enceintes connectées se déploient rapidement dans les foyers au grand plaisir des Google, Amazon et consorts. Les enseignes de distribution, pour...

Énergie : Neoen lève 628 M€ en Bourse

Énergie : Neoen lève 628 M€ en Bourse

Le producteur d’énergie solaire et éolienne français a nettement dépassé son objectif d'IPO. Impala reste actionnaire majoritaire et Omnes Capital sou...

Michelle Lamberti-Ceaux (Uber) : « Nous ne vendons aucune donnée »

Michelle Lamberti-Ceaux (Uber) : « Nous ne vendons aucune donnée »

Le champion des VTC doit mener plusieurs batailles de front. La concurrence tente de grignoter ses parts de marché, les taxis défendent les cendres de...

Brice Anger (M&G) : « Les CGP disposent d’un important potentiel de développement »

Brice Anger (M&G) : « Les CGP disposent d’un important potentiel de développement »

Le millésime 2019 de Patrimonia fut l'occasion d'échanger à la fois sur l'avenir du métier de CGP et sur la pertinence des choix d'allocation à opérer...

Fintech : une régulation à ne pas manquer

Fintech : une régulation à ne pas manquer

L’avalanche de règles qui s’est abattue sur les banques depuis la crise de 2008 avait pour but de sécuriser les échanges financiers et de protéger les...

Yomoni : un gé(r)ant est né ?

Yomoni : un gé(r)ant est né ?

À l’occasion de son troisième anniversaire, Yomoni présentait ses résultats dans le cadre privilégié de la joaillerie Courbet.

Robert Ophèle  (AMF) : « Le régulateur ne doit pas être suiveur »

Robert Ophèle (AMF) : « Le régulateur ne doit pas être suiveur »

Le régulateur a-t-il un rôle d’accompagnateur ou de contrôleur ? En matière d’innovation, l’Autorité des marchés financiers (AMF) se positionne ouvert...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message