BALV Avocats : au plus près des entreprises

Dotées d’une aptitude partagée à entreprendre, Baï-Audrey Achidi et Laure Varachas ont choisi de s’associer pour créer une structure dédiée à l’accompagnement juridique des entreprises. Grâce à une offre large en corporate/M&A, le cabinet localisé à Boulogne adopte un positionnement clair et efficace.
Laure Varachas et Baï-Audrey Achidi

Dotées d’une aptitude partagée à entreprendre, Baï-Audrey Achidi et Laure Varachas ont choisi de s’associer pour créer une structure dédiée à l’accompagnement juridique des entreprises. Grâce à une offre large en corporate/M&A, le cabinet localisé à Boulogne adopte un positionnement clair et efficace.

Dès la crise de 2007, les créations de cabinets étaient surtout le résultat d’association d’avocats spécialistes du corporate/M&A. Depuis trois ans environ, de nouvelles structures se créées pour offrir un service dans des niches moins classiques, à l’instar du droit de l’environnement, des technologies, des contrats. Maintenant que la reprise est bien installée, le marché observe un retour des créations de cabinet en corporate/M&A.

Il suffit parfois de faire la bonne rencontre au bon moment. Celle de Baï-Audrey Achidi et Laure Varachas a lieu chez Linklaters en 2007, où elles consacrent respectivement leur pratique au corporate et au M&A. Si elles empruntent ensuite des chemins différents, elles restent en contact et commencent à envisager une aventure entrepreneuriale commune : « Nous partagions la volonté d’ouvrir un cabinet nous ressemblant, correspondant à nos envies et aux besoins que nous avions déterminés chez les clients », explique Baï-Audrey Achidi. Fortes de leur dizaine d’années d’expérience au sein de grands cabinets, les deux avocates mûrissent le projet, créent leur site internet et annoncent le lancement de BALV Avocats en octobre 2016.

Approche large du corporate

Petite structure ne veut pas dire petits clients. La preuve en est, BALV Avocats séduit des profits très variés « de clients investisseurs, de TPE et de PME de tous secteurs ou institutionnels comme des banques d’affaires ou des sociétés de conseil et des start-up », énumère Baï-Audrey Achidi. « Mais également des entreprises plus importantes attirées par nos coûts de fonctionnement moins élevés que ceux de structures plus grandes », complète Laure Varachas. La souplesse du cabinet, qui a choisi de ne pas se spécialiser sur un secteur particulier, constitue un atout sur le marché du droit : « Avec la création de BALV Avocats, nous offrons un faisceau plus large de compétences en droit des affaires que lorsque nous travaillions dans des cabinets plus grands au sein de départements dédiés au private equity, au M&A ou au droit boursier », explique Baï-Audrey Achidi. Cette force leur permet d’être présentes tout au long de la vie des sociétés, dès leur création, lors de leurs levées de fonds ou de leur restructuration. Un accompagnement qui traduit leur implication non seulement sur un dossier mais surtout « auprès de l’entreprise qu’il y a devant », s’accordent à dire Baï-Audrey Achidi et Laure Varachas, le conseil juridique représentant la majeure partie de leur activité.

Des projets bien établis

Les deux fondatrices misent aussi sur les nouvelles technologies pour se démarquer. Baï-Audrey Achidi et Laure Varachas utilisent ainsi les outils digitaux, les réseaux sociaux et les vidéos tutoriels pour faciliter l’accès de leurs clients à l’environnement légal qui les concerne. « Nous choisissons d’aborder des sujets liés aux questions qu’on nous pose. Nous avons récemment écrit des articles sur le siège social d’une entreprise et sur la création d’une société », illustre Laure Varachas. « Nous nous intéressons également aux cryptomonnaies parce que certains de nos clients les utilisent ou développent des projets qui y sont associés », ajoute Baï-Audrey Achidi. Ces initiatives témoignent de la dynamique qui anime le cabinet, également membre de l’Adie, une association d’aide aux personnes n’ayant pas accès au crédit bancaire et désireuses de créer leur entreprise. Le cabinet est aussi partenaire de l’incubateur d’HEC situé à Station F (l’incubateur de Xavier Niel) et du réseau d’entreprises innovantes Les Premières.

BALV Avocats a vocation à grandir. « Tout en restant un cabinet à taille humaine, nous souhaitons pouvoir traiter davantage de dossiers », anticipe Baï-Audrey Achidi. En ce sens, les deux fondatrices ont déjà des projets bien établis, dont le recrutement de collaborateurs dans les prochains mois. Sur le long terme, elles envisagent d’étendre leur positionnement vers une prestation multi services, « ce qui suppose d’intégrer d’autres associés experts de pratiques complémentaires aux nôtres », confie Laure Varachas. « Nous pensons notamment proposer une offre en droit fiscal, social et en IP/TMT », détaille son associée. Des ambitions qui s’accordent avec leur volonté de bâtir un cabinet à leur image : « Nous élaborons notre propre vision de l’avocat en droit des affaires, nous ne nous adaptons pas à celle d’autres confrères ou d’autres cabinets », conclut Laure Varachas. Un crédo approprié tant à leurs personnalités qu’aux besoins de leurs clients.

Marine Calvo

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Belgique : création du cabinet Harvest

Belgique : création du cabinet Harvest

Après respectivement 25, 15 et 10 ans de pratique dans des cabinets d’affaires internationaux, Didier Grégoire, Adrien Lanotte et Guillaume Beauthier...

Troisième associée chez Huc-Morel Labrousse

Troisième associée chez Huc-Morel Labrousse

Julie Fréal-Saison est la nouvelle associée du cabinet de pénalistes Huc-Morel Labrousse Avocats.

S. Fendler (Altixia) : "Il ne faut pas s’attendre à une baisse drastique des prix de l’immobilier"

S. Fendler (Altixia) : "Il ne faut pas s’attendre à une baisse drastique des prix de l’immobilier"

Malgré les difficultés économiques provoquées par les mesures de confinements imposées pour enrayer l’épidémie de Covid-19, les sociétés de gestion im...

Belgique : un ancien directeur juridique chez Crowell & Moring

Belgique : un ancien directeur juridique chez Crowell & Moring

Le vice-président exécutif et directeur juridique de Telenet rejoint le cabinet d’avocats bruxellois après avoir été client de ce cabinet pendant près...

Tierce-conciliation : nouvelle plateforme de résolution des litiges

Tierce-conciliation : nouvelle plateforme de résolution des litiges

Pour faire face à la crise du coronavirus, la famille du droit se mobilise en créant un nouveau processus de règlement des difficultés dans les relati...

Lexclair : percer les secrets du legal design

Lexclair : percer les secrets du legal design

Lancé en plein confinement par l’avocate Sophie Lapisardi et l’expert en design thinking Fabrice Mauléon, Lexclair dispense aux juristes des formation...

A. Hezez (Richelieu) : "Christine Lagarde fera tout pour maintenir la stabilité économique de l’UE"

A. Hezez (Richelieu) : "Christine Lagarde fera tout pour maintenir la stabilité économique de l’UE"

Contrairement à la crise de 2008, les banques centrales ont répondu de manière rapide et massive face à la crise du coronavirus. Pour assurer leurs rô...

La Justice donne du poids aux revendications des partisans de la réouverture des grands centres

La Justice donne du poids aux revendications des partisans de la réouverture des grands centres

Le centre commercial Beaugrenelle a obtenu du Tribunal administratif de Paris la suspension immédiate de l’arrêté de fermeture dont il faisait l’objet...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message