B.Poirson (Ministère de l'Écologie) : "Le label Greenfin agit comme un repère de confiance"

Très impliquée dans la finance verte, Brune Poirson, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, a grandement contribué au lancement du label Greenfin. Explications.
Brune Poirson

Très impliquée dans la finance verte, Brune Poirson, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, a grandement contribué au lancement du label Greenfin. Explications.

Décideurs: Pourquoi avoir lancé le label Greenfin ?

Brune Poirson. Le label Greenfin a pour but de distinguer les fonds d’investissement dont les pratiques permettent le développement d'une économie verte : il agit comme un repère de confiance pour les apporteurs de fonds cherchant à placer leurs capitaux de façon responsable.

Quels sont les critères à remplir par un fonds pour bénéficier de ce label ? Les conditions pour en bénéficier pourraient-elles évoluer, se durcir dans les années à venir ?

Une large palette de fonds est concernée : les fonds cotés, les fonds de private equity, les fonds d’infrastructures, les fonds obligataires, les fonds de dette privée, les fonds mixtes, les fonds de fonds, les SCPI/OPCI. Pour obtenir le label Greenfin, le fonds doit respecter une liste de critères définis par arrêté. Un fonds d’investissement doit, par exemple, respecter quatre catégories de critères pour se voir octroyer le label Greenfin : tout d’abord, une majeure partie du portefeuille investie dans des activités vertes telles que listées par le référentiel du label. En second lieu, l'exclusion des activités liées aux énergies fossiles et au nucléaire. Troisièmement, une gestion des controverses ESG des entités présentes en portefeuille. Et pour finir, la mesure de l’impact environnemental du fonds. L'éligibilité du fonds est audité par un certificateur indépendant qui respecte un cahier des charges élaboré par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Comment le label Greenfin se différencie-t-il du label ISR porté par le ministère des Finances ? Une fusion des deux est-elle envisageable ?

Le label ISR distingue les fonds d'investissement ayant intégré un mécanisme de prise en compte des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance dans leur processus d'investissement (ni exclusions ni part verte minimale). À l'inverse, le label Greenfin s'intéresse directement aux actifs présents dans les portefeuilles des fonds, et pas seulement à la façon dont ils sont sélectionnés. Dans le cadre de la loi Pacte qui obligera les fournisseurs d'assurance-vie à proposer des supports d'investissement labellisés, il est prévu que les ministères des Finances et de l'Environnement communiquent sur la complémentarité de ces deux labels. En revanche, au regard des différences fondamentales entre les labels Greenfin et ISR, une fusion n'est pas envisagée.
 

"Le label Greenfin s'intéresse directement aux actifs présents dans les portefeuilles des fonds, et pas seulement à la façon dont ils sont sélectionnés"


Aujourd’hui, 36 fonds détiennent ce label Greenfin, pour des encours totaux proches de 10,5 milliards d’euros. Quel objectif vous êtes-vous fixé ? Comment favoriser l'émergence de ce label ?

Il s'agit en fait de 42 fonds qui détiennent aujourd’hui le label Greenfin, pour des encours totaux proches de 12 milliards d’euros. Ce label récompense les fonds d'investissement les plus vertueux : son succès réside donc davantage dans l’exigence de ses critères que dans le nombre de fonds labellisés. Notre objectif est qu'un maximum de fonds en création utilise le référentiel Greenfin pour construire et gérer leur portefeuille et que les épargnants et apporteurs de fonds (assureurs, fonds de pension...) orientent leurs investissements en priorité vers ces véhicules. Ainsi, il s'agit d'adapter la liste des activités vertes aux dernières évolutions technologiques afin d'élargir les possibilités d'investissement des fonds labellisés et de communiquer sur le label auprès des investisseurs. 

Le lancement du label Greenfin s’est concrétisé dans le cadre plus large de la réorientation de l'épargne des Français et des investissements des institutionnels vers la transition écologique. D'autres mesures seront-elles annoncées pour y parvenir ?

L'urgence actuelle réside dans la formation des conseillers bancaires et d'assurance à ces outils, qui demeurent méconnus ou incompris des professionnels, et donc inévitablement des épargnants.

L'avenir du label est-il européen ? L’Europe pourrait-elle avoir envie de créer un label unique ?

Le ministère de la Transition écologique et solidaire s'implique fortement dans les discussions visant à créer un Écolabel européen appliqué aux produits financiers. La Commission européenne s'est largement inspirée du label Greenfin pour construire ses premières propositions de critères pour ce label. De fait, puisqu'il n'est pas souhaitable de démultiplier des labels similaires, il est possible que Greenfin laisse à l'avenir sa place au label communautaire.

Propos recueillis par Aurélien Florin (@FlorinAurélien)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Finance verte : la montée en puissance

Le réchauffement climatique met la planète et ses habitants en péril. Pour le limiter, la finance n’est pas forcément un problème, elle est une solution. Elle peut en tout cas contribuer à encourager
la transition énergétique grâce à la finance verte. Green bonds, politique des fonds, lutte contre le greenwashing... Le secteur monte en puissance. Mais ne peut à lui seul se substituer aux politiques publiques qui doivent devenir de plus en plus massives, offensives et contraignantes.
Sommaire Jeremy Rifkin, le pape de l'économie verte Le marché des green bonds se porte bien C.Itier (Haut-commissaire) : "La France est au début de son histoire avec l’impact investing" Des milliards pour une Europe plus verte T. Laquitaine (Aspim) : "Les sociétés de gestion peuvent piloter directement l’amélioration des performances ESG des actifs immo Label Greenfin : l’Europe en ligne de mire P.Baussant (Baussant conseil) : "Le label Greenfin n’est pas une démarche philanthropique" P.Fidaire (NN Investment Partners ) : "400 Md€ seront nécessaires à la transition zéro Carbonne" P. Valentin (Ecofi Investissements) : "L’Europe voudra sans doute créer un label vert"
Assemblée nationale : à quoi sert un président de groupe ?

Assemblée nationale : à quoi sert un président de groupe ?

Aurore Bergé, Marine Le Pen, Mathilde Panot, Olivier Marleix, Olivier Faure… Les présidents de groupe à l’Assemblée nationale remplissent une mission...

Ce détail qui devrait alarmer la gauche française

Ce détail qui devrait alarmer la gauche française

Si la gauche regagne de l’influence à l’Assemblée nationale, un examen de la carte électorale met en lumière une situation préoccupante : une concentr...

Djibouti, tour de contrôle des puissances étrangères

Djibouti, tour de contrôle des puissances étrangères

Enclavée entre l’Érythrée, l’Éthiopie et la Somalie, et regardant le Yémen dans les yeux, la république de Djibouti constitue, au-delà de son indiscut...

Communication de Gérald Darmanin, Chat le fait

Communication de Gérald Darmanin, Chat le fait

Marine Le Pen n'est pas la seule à tenter d'amadouer les électeurs en instrumentalisant de charmantes boules de poils. Boris, le matou de Gérald Darma...

Comment Macron, Mélenchon ou Zemmour séduisent les geeks

Comment Macron, Mélenchon ou Zemmour séduisent les geeks

Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon ou Éric Zemmour draguent sans vergogne les amateurs de jeux-vidéo. Une stratégie qui permet en réalité de s’adress...

Législatives : Marine Le Pen peut dire merci à Éric Zemmour

Législatives : Marine Le Pen peut dire merci à Éric Zemmour

Déjouant tous les pronostics, le RN fait son entrée en force à l’Assemblée nationale tandis que Reconquête n’a placé aucun candidat au second tour. Ér...

Législatives, vers une France ingouvernable ?

Législatives, vers une France ingouvernable ?

Une majorité sortante qui boit la tasse, un RN qui ne se voyait pas si haut, une Nupes principale force d’opposition, LR qui perd des sièges mais gagn...

Infographies : les grandes questions qui se posent après le premier tour des législatives

Infographies : les grandes questions qui se posent après le premier tour des législatives

Beaucoup de députés ont-ils été élus au premier tour ? Est-ce plus que d’habitude ? Combien de ministres ont-ils été contraints à la démission après u...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message