B. Anger (M&G Investments) : "Le sub-advisory est voué à se développer"

Entre immobilier physique et ABS, du crédit à l’infrastructure, la diversité et la performance sont de mise chez M&G Investments. Le tout, dans une logique responsable assumée. Entretien avec Brice Anger, directeur général France.
Brice Anger, M&G Investments

Entre immobilier physique et ABS, du crédit à l’infrastructure, la diversité et la performance sont de mise chez M&G Investments. Le tout, dans une logique responsable assumée. Entretien avec Brice Anger, directeur général France.

Réservé aux investisseurs professionnels uniquement

Décideurs. Quels ont été les chantiers de M&G Investments en 2021 ?

Brice Anger. L’intégration systématique des critères ESG à toutes les classes d’actifs et dans la majorité des portefeuilles a été le projet phare de la société. M&G s’est engagée à faire évoluer autant de stratégies existantes que possibles vers des stratégies ESG, durables ou d’impact, poursuivant ainsi son objectif de neutralité carbone pour l’ensemble de ses portefeuilles d’ici à 2050. Ce fut le cas récemment pour le fonds M&G (Lux) Optimal Income Fund, désormais classifié article 8 SFDR, et dont une version durable sera déclinée d’ici à la fin de l’année. C’est une demande indéniable des clients mais aussi une conviction forte de la maison.

Parlez-nous de votre spécialité de gestion.

En tant qu’asset manager de l’assureur anglais Prudential, nous avons par nature une grande partie d’actifs sous gestion dans le monde obligataire et sommes l'un des principaux investisseurs sur la classe d’actifs en Europe. Nous disposons de l'une des plus grosses équipes de recherche en interne sur le crédit et sommes ainsi très investis dans le crédit sous toutes ses formes. Les actifs privés et alternatifs font également partie de notre savoir-faire depuis plus de vingt ans, en particulier la dette privée, l’infrastructure non cotée et l’immobilier physique. Enfin, la qualité de notre gestion sur les actions thématiques autour de l’impact et des infrastructures cotées est reconnue par nos clients.

Comment l’attrait pour les actifs alternatifs se reflète-t-il chez M&G Investments ?

Tous les grands investisseurs institutionnels ont augmenté leur allocation à des actifs illiquides. La tendance s’est accentuée en 2021. Nous constatons un intérêt croissant des clients pour les infrastructures non cotées et les ABS (asset-backed securities). Notre filiale Infracapital, plateforme d’infrastructures européennes de plus de 6,5 milliards de livres sterling, propose des stratégies Greenfield et Brownfield. Quant aux ABS, ils peuvent actuellement offrir, selon nous, une alternative intéressante au cash. Enfin, nous proposons l’un des plus gros fonds ouverts investis sur l’immobilier d’Europe continentale avec plus de 4 milliards d’euros d’encours.

Quels sont vos objectifs pour les douze prochains mois ?

Nous souhaitons rester un partenaire de référence auprès des CGP et allons poursuivre la transition de nos stratégies existantes et le lancement de nouvelles vers des solutions durables sur toutes les classes d'actifs. Nous souhaitons ensuite renforcer notre présence chez les institutionnels en mettant à profit notre savoir-faire sur le crédit, et nous positionner davantage sur des classes d’actifs alternatives telles que les ABS, la dette privée l’infrastructure non cotée et l’immobilier.

Quelles tendances percevez-vous pour 2022 dans le secteur de la gestion d'actifs ?

Nous observons un phénomène intéressant qui se développe très vite chez les distributeurs de fonds. Ils sont en train d’externaliser une partie de leur gestion sous forme de mandat ou produit "blanc". On appelle cela le "sub-advisory". Nous devons être présents sur ces appels d’offres qui vont s’amplifier. D’autre part, les fonds Article 8 constitueront le minimum syndical et les stratégies à impact vont clairement s‘accélérer. Enfin, l’inflation revenant sur le devant de la scène, nous serons certainement consultés sur des stratégies capables de s’y adapter.

***

Les opinions exprimées dans le présent document ne sauraient en aucun cas constituer des recommandations, des conseils ou des prévisions.

Ce document est destiné à l’usage des professionnels uniquement, sa distribution est interdite à toute autre personne ou entité, qui ne devrait pas s’appuyer sur les informations qu’il contient. Ce document financier promotionnel est publié par M&G International Investments S.A. Siège social : 16, boulevard Royal, L-2449, Luxembourg.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Guide Gestion d'Actifs 2021-2022

Retrouvez ici l'intégralité de l'édition 2021-2022 du guide Gestion d'Actifs : articles de contexte, interviews, portraits, classements et chroniques d'experts.
Sommaire
Concurrence : des huissiers lourdement sanctionnés

Concurrence : des huissiers lourdement sanctionnés

Le 13 janvier, l’Autorité de la concurrence a rendu deux décisions par lesquelles elle condamne pour entente le Bureau de signification de Paris ainsi...

Hughes Hubbard Paris consolide sa pratique conformité

Hughes Hubbard Paris consolide sa pratique conformité

La nomination en tant qu'associée de Marie-Agnès Nicolas, spécialiste de l’anticorruption et des enquêtes internes, constitue une nouvelle étape pour...

Delcade s’installe à Biarritz

Delcade s’installe à Biarritz

Delcade ouvre un nouveau bureau à Biarritz et y accueille le fiscaliste Antoine Descotte en qualité d’associé.

Fichorga et FoxNot s’unissent pour numériser le notariat

Fichorga et FoxNot s’unissent pour numériser le notariat

Mutualiser savoir-faire et compétences pour accompagner l’évolution des notaires : voilà, en somme, l’idée à l’origine du rapprochement entre les deux...

N. Hubert (Milleis Banque) : "Les mouvements audacieux sont souvent opportunistes"

N. Hubert (Milleis Banque) : "Les mouvements audacieux sont souvent opportunistes"

Croissance externe, codes du luxe, innovation, Milleis Banque affirme sa nouvelle identité et ses ambitions. Échange avec Nicolas Hubert, directeur gé...

Comment intégrer l’impact des prix du carbone dans les portefeuilles ?

Comment intégrer l’impact des prix du carbone dans les portefeuilles ?

Depuis des années, les responsables européens s’appliquent à lutter contre le changement climatique. Si les autres pays ne parviennent pas à s’aligner...

Stéphanie Smatt-Pinelli, l'hyperactive

Stéphanie Smatt-Pinelli, l'hyperactive

Directrice juridique en charge du règlement des grands contentieux d'Orano, Stéphanie Smatt-Pinelli figure parmi les personnalités incontournables du...

Chez Centaure, deux avocates deviennent associées

Chez Centaure, deux avocates deviennent associées

Ourida Derrouiche et Nathalie Lagrée ont rejoint le collège d’associés du cabinet, qui compte désormais quatre femmes sur douze membres.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte