AXA surprend le marché avec l’acquisition de XL Group

L’assureur français débourse 15,3 milliards de dollars pour s’offrir le spécialiste de l’assurance « dommages » des entreprises. Il n’avait plus connu pareille transaction depuis dix ans.

L’assureur français débourse 15,3 milliards de dollars pour s’offrir le spécialiste de l’assurance « dommages » des entreprises. Il n’avait plus connu pareille transaction depuis dix ans.

Contre toute attente, AXA rachète XL Group, une société d’assurance et de réassurance basée aux Bermudes, pour un montant de 15,3 milliards de dollars. L’offensive a en effet surpris les marchés boursiers, l’action de l’entreprise du Cac 40 marquant un retrait de 7 points après l’annonce. Il faut dire que Thomas Buberl, frais patron d’AXA, avait déclaré qu’il ne comptait pas miser plus de 3 milliards d’euros sur l’acquisition d’un actif. Le budget est allègrement dépassé… Le dernier coup d’éclat d’AXA sur le terrain de la croissance externe datait de 2006 avec la reprise des activités de l’assureur suisse Winterthur pour 8,9 milliards d’euros. Deux raisons évidentes viennent tout de même expliquer ce rachat : d’abord, le secteur de l’assurance connaît une inflation des deals, et ensuite, la cible, XL Group, n’est pas au meilleur de sa forme en raison d’une série de catastrophes naturelles qui lui ont coûté la bagatelle de 2 milliards d’euros. L’allemand Allianz était également venu aux renseignements concernant une potentielle alliance avec celui qui a totalisé près de 15 milliards de dollars de primes brutes l’an passé. De manière certaine, AXA devient le leader mondial de l’assurance « dommages » pour les entreprises (30 MD€ de revenus pour ce métier) et se renforce sur un de ses territoires favoris, les États-Unis. C’est probablement un bon message lancé aux investisseurs en vue de la cotation programmée de ses activités américaines au second trimestre.       

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L.Roudil (Econocom) : "La crise a plus que jamais souligné le caractère indispensable des investissements IT"

L.Roudil (Econocom) : "La crise a plus que jamais souligné le caractère indispensable des investisse...

Nommé début 2020 directeur général du groupe Econocom en charge de l’ensemble des activités en France, Laurent Roudil revient sur l’impact de la crise...

Laurent Musy (Terreal) : "L’industrie et les sociétés comme les nôtres font partie de la solution"

Laurent Musy (Terreal) : "L’industrie et les sociétés comme les nôtres font partie de la solution"

Président directeur général de Terreal, acteur de référence des matériaux de construction en terre cuite, Laurent Musy a porté de grandes transformati...

M. Agache Durand (Groupama AM) : "Investir sur les marchés financiers est créateur d’emplois"

M. Agache Durand (Groupama AM) : "Investir sur les marchés financiers est créateur d’emplois"

Dans un environnement économique et financier marqué par la crise de la Covid-19, les sociétés de gestion ont montré une certaine résilience. Si Mirel...

Stéphane Boujnah (Euronext) : "Quand on a un projet ambitieux avec un plan cohérent et clair, on gagne"

Stéphane Boujnah (Euronext) : "Quand on a un projet ambitieux avec un plan cohérent et clair, on gag...

Après l’annonce de la signature d’un accord pour l’acquisition du groupe Borsa Italiana, Euronext s’impose encore dans le paysage boursier européen. S...

J.-D. Bachot (Fidelity International) : "L’ESG s’invite dans tous les conseils d’administration"

J.-D. Bachot (Fidelity International) : "L’ESG s’invite dans tous les conseils d’administration"

2020 a confirmé la montée en puissance de la prise en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance dans les décisions d’investissem...

D'épicier à milliardaire, l'incroyable destin d'Ilson Mateus

D'épicier à milliardaire, l'incroyable destin d'Ilson Mateus

La plus importante introduction en Bourse brésilienne de 2020 est signée Ilson Mateus. Ce self-made-man, parti d’une simple épicerie en 1984, est aujo...

Louis Margueritte (Ciri) : "Le prochain enjeu sera celui de la taille des bilans"

Louis Margueritte (Ciri) : "Le prochain enjeu sera celui de la taille des bilans"

Bras armé de l’État dans l’aide aux entreprises de plus de 400 salariés, le Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) voit sa mis...

La crise sanitaire, catalyseur de la digitalisation des acteurs du wealth management ?

La crise sanitaire, catalyseur de la digitalisation des acteurs du wealth management ?

Attendue depuis plusieurs années mais souvent réalisée a minima, la digitalisation du Wealth Management redevient une priorité absolue dans le context...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte