Avocats : mobilisation générale contre la réforme des retraites

Ils se sont donné rendez-vous ce lundi 16 septembre place de l’Opéra à Paris. La plupart des barreaux de France ont répondu à l’appel du Conseil national des barreaux (CNB) à manifester dans les rues de la capitale contre la réforme des retraites engagée par le gouvernement.

© Barreau de Paris

Ils se sont donné rendez-vous ce lundi 16 septembre place de l’Opéra à Paris. La plupart des barreaux de France ont répondu à l’appel du Conseil national des barreaux (CNB) à manifester dans les rues de la capitale contre la réforme des retraites engagée par le gouvernement.

La raison de leur grogne ? La proposition d’intégration dans le régime général de leur caisse et l’alignement de leur taux de cotisation sur celui des salariés du privé, qui passe ainsi de 14 % à 28 %, soit le double. « La situation est très préoccupante, c’est la première fois qu’il y a un mouvement aussi massif. Tous les avocats - jeunes, collaborateurs, grands et petits cabinets : tout le monde se mobilise. Cent soixante barreaux sur 169 seront en grève lundi », a réagit Christiane Féral-Schuhl sur LCI. La représentante des avocats de France était donc en tête de cortège de la place de l’Opéra à Nation, les cabinets étant fermés et les barreaux de province grossissant les rangs des robes noires en colère.

 

Dans la rue, mais aussi sur les réseaux sociaux. Les hashtags SOSretraites et avocats étaient les deux grandes tendances sur twitter ce lundi. Les avocats sont extrêmes mobilisés et leurs réactions parfois virulentes, à l’image de ces quelques tweets sélectionnés :

Sur les réseaux sociaux, quelques avocats se sont montrés plus réservés, voire carrément opposés à la contestation, considérant que la réforme des retraites participe d’une politique de solidarité nationale.

Certains sont donc prêts à abandonner les 2 milliards d’euros de réserves financières totalisés dans la caisse des avocats. Marie-Aymée Peyron parle quant à elle de spoliation : « C’est comme si on vous prenait votre assurance-vie », lance le bâtonnier de Paris interviewé dans le JT de France 2 dimanche soir. Un argument qui fera peut-être mouche auprès des pouvoirs publics qui n'avaient déjà pas reculé devant la révision à la baisse du budget de la justice cet été.

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

P. Baussant (Baussant Conseil) : " Il faut avoir conscience de sa valeur "

P. Baussant (Baussant Conseil) : " Il faut avoir conscience de sa valeur "

L'augmentation du pouvoir économique des femmes a été considérable ces dernières années. Elles sont de plus en plus influentes en matière d’économie e...

Décideurs Juridiques en pause estivale

Décideurs Juridiques en pause estivale

La rédaction de Décideurs Juridiques souhaite à ses lecteurs un bel été et de bonnes vacances. Retrouvez votre rendez-vous quotidien le 2 septembre pr...

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite entre les avocats

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite...

Le Conseil de l'ordre des avocats de Paris a mis en place mardi un dispositif exceptionnel dans le cadre de la tenue du procès de terroristes : les ré...

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Après avoir annoncé sa volonté de s’installer à Dublin en avril dernier, Taylor Wessing nomme deux nouveaux associés pour mener cette expansion : Adam...

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Accusé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) d’avoir commis un manquement d’initié, Régis Lebrun s’engage à verser 225 000 euros au Trésor publi...

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Après la convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) signée en février dernier par le groupe Bolloré avec le Parquet national financier pour des fai...

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Le cabinet d’avocats spécialistes du contentieux des affaires Laude Esquier Champey vient de fêter ses 13 ans d’existence. Passée la phase de lancemen...

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Doublant les effectifs de son bureau de Bruxelles, Laurius attire un groupe de trois associés : Christina Trappeniers, Damien Stas de Richelle et Caro...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte