Avocats experts de confiance : une activité appelée à se développer

L’ex-bâtonnière de Paris Dominique de La Garanderie est à l’initiative de l’Institut des avocats experts de confiance. L’IAEC regroupe les professionnels du droit pénal et social capables d’aider les entreprises qui font face à une problématique de harcèlement, de discrimination ou encore de corruption.
Dominique de La Garanderie, fondatrice de l’Institut des avocats experts de confiance et associée du cabinet La Garanderie Avocats

L’ex-bâtonnière de Paris Dominique de La Garanderie est à l’initiative de l’Institut des avocats experts de confiance. L’IAEC regroupe les professionnels du droit pénal et social capables d’aider les entreprises qui font face à une problématique de harcèlement, de discrimination ou encore de corruption.

Harcèlement moral ou sexuel, discrimination, corruption… Les entreprises sont désormais tenues d’enquêter lorsqu’on les alerte sur ce genre d’affaires. « Dans tous les domaines où les enquêtes sont utiles ou nécessaires – et qui ne sont pas assurées par les directeurs des ressources humaines ou la direction juridique –, une pratique se développe : faire appel à des personnes extérieures, des avocats », explique Dominique de La Garanderie, fondatrice et associée du cabinet du même nom.

Une nouvelle activité se développe ainsi pour les spécialistes en droit social et pénal qui vont interroger des personnes salariées ou non de la société. C’est leur indépendance qui peut faciliter la libération de la parole. Une fois l’enquête menée, ils rédigent un rapport, suivi d’une synthèse. Pour leur faciliter la tâche, Dominique de La Garanderie a été à l’initiative en septembre 2018 de la création d’un organisme dédié : l’Institut des avocats experts de confiance (IAEC).

Le rôle de l’IAEC

Il convient de souligner qu’un cas de harcèlement ne tombe pas sous le coup des mêmes textes qu’un cas de corruption. C’est, par exemple, l’an dernier que la loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes a été promulguée alors que le tour de vis contre la corruption fait, lui, partie de la loi Sapin 2 de 2016.

Cependant, malgré la diversité des problématiques à traiter, l’IAEC permet de trouver le bon interlocuteur. « On regroupe les avocats qui peuvent répondre aux besoins des entreprises quand un cas impose de désigner une personne indépendante à la suite d’une plainte, pour savoir si les faits sont avérés. Parfois il se révèle des dysfonctionnements, il faudra modifier des processus dans l’entreprise, ou mettre en place des moyens de prévention, etc. », poursuit Dominique de La Garanderie.

Pour garantir la déontologie des experts de confiance, l’institut a mis en place une charte – qui couvre les questions d’indépendance, de conflits d’intérêts et de confidentialité. « Comme on veut préserver l’indépendance des avocats, il n’est pas question que les experts de confiance soient conseils des entreprises ou des victimes présumées ou des instances qui les ont désignés dans un délai de trois ans après l’intervention », illustre Dominique de La Garanderie. L’Institut ne fait pas que regrouper les avocats, elle a aussi vocation à les former, via un ou des organismes externes. Ce qui est une autre manière de garantir un travail de qualité.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Certains avocats britanniques prennent la nationalité belge afin d’être prêts en cas de « no deal ». C’est notamment le cas de Trevor Soames, managing...

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

Deux associés de Shearman & Sterling, spécialisés en fusions-acquisitions et marchés de capitaux, rejoignent le cabinet américain. La guerre des t...

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Dentons se rapproche de Lee International, un cabinet sud-coréen de premier plan à Séoul.

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

En juillet, la Commission européenne a publié une étude sur la corruption, qui présente la perception de la corruption par les citoyens ainsi que les...

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF n...

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Deux semaines après l’annonce de l’ouverture d’un bureau à San Diego, Eversheds Sutherland recrute une équipe en IP.

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisations"

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisa...

En combinant positions acheteuses et positions vendeuses, les fonds long/short sont capables, en théorie, de mieux résister à une baisse des marchés f...

Fraude : la coopération, selon les Anglais

Fraude : la coopération, selon les Anglais

Le SFO britannique a précisé ce qu’il attendait en matière de coopération de la part des entreprises qui souhaitent bénéficier d’accords transactionne...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message