Avocats experts de confiance : une activité appelée à se développer

L’ex-bâtonnière de Paris Dominique de La Garanderie est à l’initiative de l’Institut des avocats experts de confiance. L’IAEC regroupe les professionnels du droit pénal et social capables d’aider les entreprises qui font face à une problématique de harcèlement, de discrimination ou encore de corruption.
Dominique de La Garanderie, fondatrice de l’Institut des avocats experts de confiance et associée du cabinet La Garanderie Avocats

L’ex-bâtonnière de Paris Dominique de La Garanderie est à l’initiative de l’Institut des avocats experts de confiance. L’IAEC regroupe les professionnels du droit pénal et social capables d’aider les entreprises qui font face à une problématique de harcèlement, de discrimination ou encore de corruption.

Harcèlement moral ou sexuel, discrimination, corruption… Les entreprises sont désormais tenues d’enquêter lorsqu’on les alerte sur ce genre d’affaires. « Dans tous les domaines où les enquêtes sont utiles ou nécessaires – et qui ne sont pas assurées par les directeurs des ressources humaines ou la direction juridique –, une pratique se développe : faire appel à des personnes extérieures, des avocats », explique Dominique de La Garanderie, fondatrice et associée du cabinet du même nom.

Une nouvelle activité se développe ainsi pour les spécialistes en droit social et pénal qui vont interroger des personnes salariées ou non de la société. C’est leur indépendance qui peut faciliter la libération de la parole. Une fois l’enquête menée, ils rédigent un rapport, suivi d’une synthèse. Pour leur faciliter la tâche, Dominique de La Garanderie a été à l’initiative en septembre 2018 de la création d’un organisme dédié : l’Institut des avocats experts de confiance (IAEC).

Le rôle de l’IAEC

Il convient de souligner qu’un cas de harcèlement ne tombe pas sous le coup des mêmes textes qu’un cas de corruption. C’est, par exemple, l’an dernier que la loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes a été promulguée alors que le tour de vis contre la corruption fait, lui, partie de la loi Sapin 2 de 2016.

Cependant, malgré la diversité des problématiques à traiter, l’IAEC permet de trouver le bon interlocuteur. « On regroupe les avocats qui peuvent répondre aux besoins des entreprises quand un cas impose de désigner une personne indépendante à la suite d’une plainte, pour savoir si les faits sont avérés. Parfois il se révèle des dysfonctionnements, il faudra modifier des processus dans l’entreprise, ou mettre en place des moyens de prévention, etc. », poursuit Dominique de La Garanderie.

Pour garantir la déontologie des experts de confiance, l’institut a mis en place une charte – qui couvre les questions d’indépendance, de conflits d’intérêts et de confidentialité. « Comme on veut préserver l’indépendance des avocats, il n’est pas question que les experts de confiance soient conseils des entreprises ou des victimes présumées ou des instances qui les ont désignés dans un délai de trois ans après l’intervention », illustre Dominique de La Garanderie. L’Institut ne fait pas que regrouper les avocats, elle a aussi vocation à les former, via un ou des organismes externes. Ce qui est une autre manière de garantir un travail de qualité.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

BPI France et le gouvernement ouvrent un fonds de private equity au grand public

BPI France et le gouvernement ouvrent un fonds de private equity au grand public

BPI France Entreprises 1 est un nouveau fonds de fonds permettant aux particuliers d’investir dans 1 500 entreprises non cotées et principalement fran...

Le Conseil national des barreaux redessine e-barreau

Le Conseil national des barreaux redessine e-barreau

Dans le cadre de son plan d’investissement numérique, le Conseil national des barreaux refond e-barreau, son outil de gestion des procédures.

Fidal Formations nomme une nouvelle présidente

Fidal Formations nomme une nouvelle présidente

Impliquée dans la promotion d’une vision dynamique du droit social, Manuella Fauvel prend aujourd’hui la tête de Fidal Formations. Parmi ses objectifs...

Lecteurs de Décideurs Juridiques : construisons ensemble la nouvelle formule !

Lecteurs de Décideurs Juridiques : construisons ensemble la nouvelle formule !

Votre magazine Décideurs Juridiques évolue et va bientôt adopter une nouvelle formule. Chaque jour, vous recevrez de nos nouvelles si vous nous donnez...

WW Associés : l’alliance de l’IP et du pénal

WW Associés : l’alliance de l’IP et du pénal

En s’associant, la spécialiste de la propriété intellectuelle Isabelle Laratte et la pénaliste Jade Dousselin constituent une offre inédite sur le mar...

Delcade ouvre un nouveau bureau à Lille

Delcade ouvre un nouveau bureau à Lille

Dans le cadre de sa stratégie de développement, Delcade étend son offre à Lille en ouvrant un nouveau bureau sous la houlette de Frédérique Sallée et...

Bâtonnat 2022 : les projets du binôme Julie Couturier/Vincent Nioré

Bâtonnat 2022 : les projets du binôme Julie Couturier/Vincent Nioré

C’est un duo formé par une civiliste et un pénaliste qui se présente devant les avocats parisiens. Julie Couturier est avocate depuis 1995. Elle exerc...

Bâtonnat 2022 : les projets du binôme Xavier Autain/Clotilde Lepetit

Bâtonnat 2022 : les projets du binôme Xavier Autain/Clotilde Lepetit

Les deux pénalistes Xavier Autain et Clotilde Lepetit forment un des deux duos pour les élections au bâtonnat 2022 de Paris. Candidat au poste de bâto...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte