Avocats aux conseils : l’ADLC veut ouvrir la profession

Dans un avis du 29 octobre 2018, l’Autorité de la concurrence préconise la création de quatre offices d’avocats aux conseils d’ici 2020.

Dans un avis du 29 octobre 2018, l’Autorité de la concurrence préconise la création de quatre offices d’avocats aux conseils d’ici 2020.

Après avoir lancé le 8 juillet dernier une consultation publique sur la liberté d’installation des avocats au Conseil d’État et à la Cour de cassation dits « avocats au conseils », l’ALDC préconise la création de quatre nouveaux offices d’ici 2020 dans le but d’améliorer l’accès des justiciables à la justice.
Par ailleurs, le régulateur se positionne en faveur d’un assouplissement des règles déontologiques afin d’améliorer le fonctionnement de cette profession particulièrement confidentielle. Elle recommande ainsi d’assouplir les contraintes professionnelles encadrant le développement de la clientèle qui mettent les plus petites structures en position de faiblesse sur le marché. Elle préconise également l’amélioration de la procédure de nomination aux offices créés.

Suivant l’article L. 462-2 du code de commerce et l’article 57 de la loi Macron de 2015, les recommandations émises par l’Autorité visent à améliorer l'accès à la profession d’avocats aux conseils et sont rendues publiques au moins tous les deux ans. Ces quatre nouveaux offices d'avocats au Conseil d'État et à la Cour de cassation s’ajouteront aux quatre offices déjà créés en 2017, portant ainsi le nombre d'offices à 68.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Face à l’extraterritorialité des sanctions étrangères, le réveil de l’Europe

Face à l’extraterritorialité des sanctions étrangères, le réveil de l’Europe

Moins naïve, l’Union européenne ? Il faut croire. En renforçant son arsenal juridique et en tricotant des textes qui s’appliqueront à des sociétés de...

Chammas & Marcheteau coopte une associée en droit social

Chammas & Marcheteau coopte une associée en droit social

Coline Bied-Charreton est élevée au rang d’associée chez Chammas & Marcheteau où elle exerce depuis 2020. Elle traite des dossiers de droit social...

Squair ouvre un bureau à Aix-en-Provence

Squair ouvre un bureau à Aix-en-Provence

Paris, Nantes, Bordeaux, Lyon et désormais Aix-en-Provence. Le cabinet d’avocats Squair continue son expansion en région et ouvre son tout nouveau bur...

Olivier Wild (Amrae) : "Il faut prendre des risques pour avancer"

Olivier Wild (Amrae) : "Il faut prendre des risques pour avancer"

Les dernières années ont été riches en événements pour les risk managers : Covid, catastrophes naturelles, cyber-attaques, instabilité politique… Oliv...

Y. Pariset (Fluence) : "Notre rôle est de rendre limpides les situations complexes"

Y. Pariset (Fluence) : "Notre rôle est de rendre limpides les situations complexes"

Fondée par six associés issus de la banque privée et de la gestion d’actifs, Fluence Family Office conseille ses clients en toute indépendance, en app...

L’essor de l'assurtech, vers l’infini et au-delà ?

L’essor de l'assurtech, vers l’infini et au-delà ?

Acheel, Stoïk, Ornikar, Qiti, Luko, Bifröst… Qui sont ces start-up de l'assurtech qui bousculent le monde de l’assurance ? Après une émergence rapide,...

Trois nouveaux counsels chez De Pardieu Brocas Maffei

Trois nouveaux counsels chez De Pardieu Brocas Maffei

Plébiscitant la croissance interne, le cabinet indépendant De Pardieu Brocas Maffei élève Sandrine Azou, Côme Chaine et Thibaut Lechoux au rang de cou...

Deux nouveaux directeurs à l’AMF

Deux nouveaux directeurs à l’AMF

Maxence Delorme et Amélie du Passage accèdent respectivement à la direction des affaires juridiques et à la direction de l’instruction et du contentie...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message