Aurélien Hamelle : le droit, toujours le droit

Avocat au sein des meilleurs cabinets, directeur juridique d’un leader mondial de l’énergie, membre de la Commission des sanctions de l’AMF… Depuis qu’il a découvert le droit sur un banc de l’université de Nanterre, Aurélien Hamelle est sur tous les fronts. Il n’aurait pas pu faire autrement : c’est un homme à la curiosité insatiable, convaincu que le juridique peut faire changer les choses.
Aurélien Hamelle

Avocat au sein des meilleurs cabinets, directeur juridique d’un leader mondial de l’énergie, membre de la Commission des sanctions de l’AMF… Depuis qu’il a découvert le droit sur un banc de l’université de Nanterre, Aurélien Hamelle est sur tous les fronts. Il n’aurait pas pu faire autrement : c’est un homme à la curiosité insatiable, convaincu que le juridique peut faire changer les choses.

La silhouette de la tour Eiffel, la coupole du Dôme des Invalides, un bout de Montmartre… Derrière les fenêtres du bureau haut perché d’Aurélien Hamelle dans une tour de La Défense, Paris émerveille. Le directeur juridique de TotalEnergies aurait pu ne jamais s’installer derrière ces vitres. Quand vient le moment de s’inscrire à l’université, "au temps du minitel", Aurélien Hamelle choisit l’éco-anglais à Nanterre. Son frère jumeau, lui, préfère le droit. Un jour, Aurélien Hamelle décide, "par curiosité", d’aller écouter un cours de droit constitutionnel de Guy Carcassonne. C’est la révélation : il écrit au doyen pour faire une passerelle, passe quatre ans à Nanterre, valide un MSG droit-gestion à Dauphine et finit sa course à Science Po, majeure droit. Son stage final se fait chez Freshfields Bruckhaus Deringer en contentieux et arbitrage. Il envisage un LLM, Freshfields lui propose mieux : une embauche comme collaborateur dans les bureaux londoniens du cabinet. Il y passe une année en contentieux, "formatrice et rigoureuse", et revient à Paris, toujours chez Freshfields.

"Super généraliste"

Quelques années plus tard, une affaire le place sur la route d’Olivier Metzner. Un heureux hasard – l’un de ceux qui ont "jalonné son parcours" : Aurélien Hamelle voulait "voir le tribunal plus souvent". Il le rejoint. C’était "le meilleur des deux mondes" : il est toutes les semaines au palais de justice et continue d’exercer dans des matières techniques. Aurélien Hamelle aime le droit pénal des affaires, mais pas seulement. Il y a le droit de la presse – l’avocat de Kate et William contre Closer, qui avait diffusé une photo topless de la duchesse, c’était lui. Le droit pénal, aussi. "En pénal des affaires, un dossier se gagne au début de l’instruction. Là, c’est différent, l’audience et la plaidoirie ont du poids." L’avocat se souvient des mots du père d’une victime avant un procès où il représente l’accusé. "Vous défendez un assassin." Il se souvient aussi des mots du père après le procès : "Je vous remercie." Aurélien Hamelle avait "plaidé sur un champ de ruines", veillé à respecter la douleur de chaque partie.

"On sait que l’énergie a apporté des développements humains et économiques majeurs, mais il y a un coût en termes de CO2 derrière. Il faut trouver la balance" 

En neuf ans passés chez Metzner, d’abord comme collaborateur puis comme associé, Aurélien Hamelle a le temps de voir la compliance prendre de l’épaisseur. "S’être formé au contentieux pénal des affaires est pour moi l’une des écoles pour faire de la compliance : le contentieux, c’est notamment ce qu’on veut éviter quand on fait de la compliance." Il finit par avoir envie d’ailleurs et s’associe chez Allen & Overy, toujours en droit pénal des affaires et compliance. C’est là qu’il rencontre Total. Le géant de l’énergie lui propose de devenir directeur juridique. "Un pari des deux côtés" : Total fait le choix d’un professionnel qui a le sens du risque et des priorités juridiques ; Aurélien Hamelle découvre la démarche intellectuelle de l’entreprise. "On y a apprend beaucoup de ses équipes. Ça demande de l’humilité, d’apprendre à se poser les bonnes questions." Le jeune directeur juridique se plaît à redevenir "un super généraliste avec des équipes très pointues, qui travaille main dans la main avec les avocats".

Arc complété

Chez Total, il plonge dans le domaine de l’énergie et, de fait, "au cœur des sujets de relations internationales et de transition écologique… D’enjeux et de controverses importants, aussi." En France, l’ESG occupe tout l’espace : "Les actionnaires ont des attentes, les ONG également." TotalEnergies travaille avec elles sur certains projets. "On sait que l’énergie a apporté des développements humains et économiques majeurs, mais il y a un coût en termes de CO2 derrière. Il faut trouver la balance." Aurélien Hamelle est convaincu que "c’est dans ce secteur que tout se passe pour régler le problème". TotalEnergies travaille avec ses clients, compagnies aériennes ou maritimes, pour faire évoluer leurs demandes et les aider à se tourner vers d’autres technologies.

Aurélien Hamelle est un homme passionné par son métier. Curieux, évidemment : "ça permet de tenir sur la durée". Par curiosité, toujours, le directeur juridique rejoint le Club des Juristes. Le groupe, dans un rapport publié en novembre 2020, plaide pour une directive européenne sur la compliance qui permettrait "d’exporter nos exigences à l’étranger". Avocat, directeur juridique, membre d’un think tank de juristes…. Il ne manquait plus qu’une corde à l’arc d’Aurélien Hamelle. Problème résolu : il a, en septembre dernier, intégré la Commission des sanctions de l’AMF. "L’occasion de toucher du doigt le métier de juge" pour les cinq prochaines années.

Olivia Fuentes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les influenceurs du droit

Chasseurs de têtes, conseils en stratégie et en communication, directeurs juridiques, professeurs ou encore entrepreneurs : autant de professionnels qui accompagnent et façonnent l’évolution de l’écosystème juridique. Cette année encore, la rédaction de Décideurs Juridiques a sélectionné douze femmes et hommes qui, par leurs savoir-faire et par leurs convictions, influent sur le monde du droit des affaires.
Sommaire Christophe Roquilly : favoriser l'émergence du juriste augmenté Ian De Bondt, le recruteur qui fait la différence Jean-Marie Valentin, un acteur engagé de la numérisation Marie Hombrouck, la chasseuse de têtes qui cavale Pascale Lagesse, une Française imprégnée d’international Patrick Ramon, as de l’IA et des cabinets d’avocats Roland Dana, l'accélérateur de croissance Sabine Neuman : illuminer les femmes de droit Virginie Jubault : éveiller les consciences
Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

De la salle des pas perdus à l’hôtel de Bourvallais, il n’y avait, pour Éric Dupond-Moretti, qu’un pas à sauter. L’ex-pénaliste, entré au gouvernement...

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’Agence française anticorruption a annoncé le lancement d’une nouvelle enquête. L’objectif de ce diagnostic : faire un état des lieux des dispositifs...

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Il y a deux décennies, Marc Mossé commençait sa carrière d’avocat chez August Debouzy. Un passage par le monde de l’entreprise et par l’AFJE plus tard...

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

En décembre 2020, Guillaume Bredon quittait brl avocats, qu’il avait ouvert vingt ans plus tôt, pour fonder Edgar Avocats. Après une première année dy...

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Vanessa Ruffa rejoint Simon Associés. Elle intègre le département contentieux et arbitrage du cabinet d’affaires en qualité d’associée.

Squair crée un département droit public

Squair crée un département droit public

Quentin Maujeul s’associe au cabinet Squair. Il y animera le nouveau département consacré au droit public.

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

Caroline Zimbris-Golleau et Alexandra Ménard s’associent et lancent The Line, un cabinet spécialisé en droit des sociétés et fiscalité, mais aussi com...

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

La cour d’appel de Paris, qui avait annulé la mise en examen du cimentier pour complicité de crimes contre l’humanité, a opéré hier un revirement. Laf...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message