Aujourd'hui s'écrit la mobilité de demain

Top départ pour les Assises de la mobilité. Cette concertation nationale de trois mois dressera les grandes lignes d'une nouvelle politique des mobilités, sous le signe de la rigueur budgétaire.

© SNCF

Top départ pour les Assises de la mobilité. Cette concertation nationale de trois mois dressera les grandes lignes d'une nouvelle politique des mobilités, sous le signe de la rigueur budgétaire.

Le mercredi 20 septembre dernier se sont ouvertes les Assises de la mobilité, large concertation lancée par Edouard Philippe et Elisabeth Borne, respectivement Premier ministre et ministre des Transports, pour une durée de trois mois. Ces assises s'inscrivent dans la continuité du discours d'Emmanuel Macron du 1er juillet dernier, prononcé à l'occasion de l'inauguration de la ligne grande vitesse Le Mans-Rennes.

Faire des choix

« Finis les grands projets, priorité à l'existant et aux transports quotidiens ». Voilà, en substance, le mot d'ordre lancé par le président de la République l'été dernier. Le Premier ministre l'a confirmé mercredi dernier, résumant la situation en une phrase : « nous avons collectivement trop promis ». En effet, il y a actuellement un trou de dix milliards d'euros sur les cinq ans à venir pour boucler le financement des projets annoncés ces dernières années, sept milliards concernant les projets nouveaux et trois milliards pour la rénovation.

Six grands thèmes

Pendant les trois prochains mois, différents ateliers thématiques seront organisés, d'abord à l'échelon territorial, puis national, suivant la ligne directrice fixée par les six grands thèmes directeurs identifiés par l'exécutif : l'environnement, le numérique, l'intermodalité, la sécurité, les fractures sociales et territoriales, et enfin l'épineuse question du financement. Une plate-forme en ligne sera également ouverte, censée permettre à tout le monde de donner son avis sur la question.

Une loi pour 2018

Cette réflexion aboutira à une loi d'orientation, qui devrait être présentée début 2018. Un « Conseil d'orientation des infrastructures », s'appuiera sur les conclusions de la mission « Mobilité 21 », menée en 2012, afin de préparer une planification des investissements sur les dix prochaines années, « sans oublier les besoins liés à la régénération et à la modernisation des réseaux ». Une programmation pour cinq ans « équilibrée en recettes et en dépenses » sera également établie. Ce conseil, composé de divers élus et personnalités qualifiées, sera présidé par l'ancien député du Calvados, Philippe Duron.

 

Boris Beltran

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Amazon écope d’une amende historique de 746 millions d’euros pour non-respect du RGPD

Amazon écope d’une amende historique de 746 millions d’euros pour non-respect du RGPD

L’utilisation des données personnelles de ses utilisateurs sans leur consentement pour faire de l’analyse comportementale et du ciblage publicitaire,...

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Depuis qu’elle a pris la tête du Nasdaq en 2017, Adena Friedman en diversifie les activités. Elle mise sur les données et les nouvelles technologies e...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

En 2020, Kingfisher France enregistrait des résultats en hausse de plus de 3 % à 5 milliards d'euros. À la tête depuis 2019 de 123 Brico Dépôt et 93 C...

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expé...

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

Engouement pour le vintage, essor de l’économie circulaire, désir de se distinguer stylistiquement… Les raisons de chercher à s’habiller dans les sall...

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Construire une vraie stratégie d'entreprise, la mettre en œuvre et évaluer ses performances représentent de vrais défis. Pour réussir chaque étape et...

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Le fabricant américain de semi-conducteurs envisagerait de racheter les anciennes fonderies de son concurrent AMD. En parallèle, le groupe souhaite se...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte