Le régulateur britannique ne lâche pas KPMG

Dans son rapport annuel d’inspection de la qualité des audits réalisés auprès des institutions bancaires au Royaume-Uni publié le 23 juillet, le Financial Reporting Council épingle KPMG pour la troisième année consécutive. BDO et Mazars sont eux aussi sous le coup d’une surveillance rapprochée.

Dans son rapport annuel d’inspection de la qualité des audits réalisés auprès des institutions bancaires au Royaume-Uni publié le 23 juillet, le Financial Reporting Council épingle KPMG pour la troisième année consécutive. BDO et Mazars sont eux aussi sous le coup d’une surveillance rapprochée.

Les dossiers Carillion et Wirecard ne resteront pas sans conséquences sur l’activité des Big 4 et de leurs concurrents de plus petite taille. Dans la première affaire, l’audit réalisé par KPMG sur les comptes de Carillon n’avait relevé aucun doute sur la bonne santé financière de l’entreprise de BTP en faillite. Le cabinet avait alors été condamné – une première ! – à une amende de 7,5 millions de livres pour son audit défectueux. Dans la seconde, l’enquête du régulateur allemand avait révélé en 2020 les défaillances d’EY dans son audit de la fintech, laissant passer une fraude de 2 milliards d’euros. Les commissaires aux comptes sont sous surveillance.

Dans son rapport annuel relatif à son contrôle de la qualité des audits réalisés en Angleterre, le régulateur britannique, le Financial Reporting Council (FRC), dresse un bilan négatif et rappelle l’importance de la vigilance des Big 4 dans la surveillance prudentielle, la confiance dans les marchés financiers du pays et compte tenu de l’importance des banques pour l’économie britannique. Une analyse intéressante car valable dans chacun de nos marchés européens. "Bien que ces résultats montrent une certaine amélioration par rapport à ceux de l'année dernière, cette amélioration est marginale et des changements importants doivent encore être apportés pour améliorer de manière significative la qualité de l'audit", commente Sir Jon Thompson, le directeur de la FRC, dans des termes modérés. En réalité, le rapport pointe des "négligences inacceptables" pour la troisième année consécutive. Sur les 22 audits contrôlés, 9 sont défectueux. Le cabinet n’a semble-t-il pas suivi les recommandations que le régulateur britannique avait formulées par le passé, ce qui est jugé "inacceptable". KPMG est ainsi le moins bon élève parmi les cabinets inspectés, EY, PWC, Grant Thornton, Deloitte, BDO et Mazars. Ces deux derniers sont eux aussi sous surveillance, le FRC attendant d’eux des mesures d’amélioration détaillées dans les rapports. En tout, le régulateur a opéré 103 contrôles. Vingt-neuf pour cent d’entre eux nécessitent une simple amélioration ou une amélioration significative (contre 33 % l’an dernier).

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Pirola Pennuto Zei & Associati rejoint l’organisation internationale de cabinets Unyer

Pirola Pennuto Zei & Associati rejoint l’organisation internationale de cabinets Unyer

Unyer étend son réseau de cabinets internationaux à l’Italie en intégrant l’enseigne indépendante Pirola Pennuto Zei & Associati. Le réseau regrou...

Arst Avocats nomme une nouvelle associée

Arst Avocats nomme une nouvelle associée

Pauline Jacquemin Cuny est nommée associée au sein du cabinet Arst Avocats.

Avocats : lancement du réseau Junction

Avocats : lancement du réseau Junction

Hugues de La Forge et Sally El Sawah créent Junction, un réseau non exclusif d’avocats et de cabinets indépendants.

Sylvie Le Damany rejoint Adaltys en tant qu’associée

Sylvie Le Damany rejoint Adaltys en tant qu’associée

Adaltys attire l’avocate Sylvie Le Damany et en fait la septième associée de son bureau parisien. Elle intègre le cabinet avec son collaborateur Marti...

Gouvernance chez Bird & Bird : Emmanuelle Porte remplace Benjamine Fiedler

Gouvernance chez Bird & Bird : Emmanuelle Porte remplace Benjamine Fiedler

L’avocate spécialiste du corporate/M&A dans le secteur des sciences de la vie Emmanuelle Porte devient la co-managing partner des bureaux français...

Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Avec l’arrivée de l'avocate counsel Mathilde Carle, Kramer Levin équipe son bureau parisien d’une pratique consacrée à la propriété intellectuelle. Re...

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Le 9 septembre, l'Autorité de la concurrence française (ADLC) a condamné une Bourse de fret, un groupement de transporteurs et des organisations syndi...

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

L’enseigne parisienne Chemarin & Limbour coopte Valentine Foucher-Créteau au rang d’associée au sein de son équipe chargée des contentieux d’affai...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte