Charlie Hebdo : ce qu’il faut savoir sur ce procès historique

Le 2 septembre marque l’ouverture du procès des attentats contre Charlie Hebdo, mais aussi de l’attaque contre le supermarché casher de Vincennes et de l’assassinat de la policière Clarissa Jean-Philippe. Les audiences seront filmées mais non retransmises en direct.

Le 2 septembre marque l’ouverture du procès des attentats contre Charlie Hebdo, mais aussi de l’attaque contre le supermarché casher de Vincennes et de l’assassinat de la policière Clarissa Jean-Philippe. Les audiences seront filmées mais non retransmises en direct.

Janvier 2015 restera dans l’histoire de France comme un mois endeuillé par plusieurs attentats islamistes : assassinat d’une partie de la rédaction de Charlie Hebdo dans ses propres locaux, meurtre de la policière Clarissa Jean-Philippe à Montrouge et attaque contre un supermarché casher à Vincennes. Bilan : 17 morts. Le nom des victimes mérite d’être mentionné et de ne jamais tomber dans l’oubli.  Outre la jeune policière de 26 ans, il s’agit des dessinateurs Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski, de la psychanalyste Elsa Cayat, de l’économiste Bernard Maris, du policier Franck Brinsolaro qui assurait la protection de Charb, du correcteur Mustapha Ourrad, de Frédéric Boisseau, agent chargé de la maintenance du bâtiment où se situe la rédaction de l’hebdomadaire satirique, de Michel Renaud, fondateur du festival Rendez-vous du carnet de voyage, d’Ahmed Merabet, agent de la paix abattu par les tueurs en fuite. Quatre personnes sont également mortes dans le supermarché de Vincennes.

Qui sont les accusés ?

Le procès des tueries a lieu du 2 septembre au 10 novembre 2020 devant une Cour d’assises spéciale du tribunal judiciaire de Paris. Il permettra de comprendre les rouages des attentats et d’identifier d’éventuels commanditaires. Sur le banc des accusés, 14 personnes que Jean-François Ricard, procureur national antiterroriste, qualifie "d’individus qui sont dans la logistique, dans la préparation des faits, qui ont fourni des moyens de financement, du matériel opérationnel, des armes, un domicile". Les tueurs, les frères Kouachi et Amedy Coulibaly ont été tués par les forces de l’ordre en janvier 2015.

Parmi les accusés, 10 sont déjà détenus, l’un sous contrôle judiciaire. Trois autres ne seront pas présents au procès puisqu’en fuite et peut-être décédés. Il s’agit d’Hayat Boumeddiene, compagne d’Amedy Coulibaly, et des frères Belhoucine partis rallier l’Etat islamique quelques jours avant les attentats.

144 témoins seront entendus en 49 jours

Comment se déroulera le procès ?

Face aux accusés, la cour d’assises sera composée de cinq magistrats dirigés par le juge Régis de Jorna qui a déjà participé à plusieurs procès pour des faits de terrorisme. Au total, 144 témoins seront entendus dont des rescapés, des experts ou des proches des victimes. 200 personnes se sont portées partie civile. Les audiences seront intégralement filmées, ce qui est une grande première pour un procès jugeant des actes terroristes. Elles ne seront toutefois pas retransmises en direct. Les enregistrements seront transmis à l’administration des archives.  

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Joe Biden, qui sont les hommes du président ?

Joe Biden, qui sont les hommes du président ?

Janet Yellen, Antony Blinken, Tef Kaufman, Ron Klain...Le successeur de Donald Trump peut se reposer sur une équipe compétente qui maîtrise les dossie...

Stéphane Bancel, un Français derrière le vaccin contre le coronavirus

Stéphane Bancel, un Français derrière le vaccin contre le coronavirus

À la tête de la biotech Moderna depuis près de dix ans, Stéphane Bancel n’a pas attendu la crise sanitaire pour parier sur une technologie qui, en acc...

Crise Covid : vers un nivellement par le haut des systèmes de santé européens ?

Crise Covid : vers un nivellement par le haut des systèmes de santé européens ?

Face à la menace commune Covid-19, les systèmes de santé européens ont répondu de façon hétérogène. La crise agit comme un révélateur des forces et di...

Sarah El Haïry : "Les jeunes ont une bonne image de l’entreprise"

Sarah El Haïry : "Les jeunes ont une bonne image de l’entreprise"

La secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement fait le point sur les mesures destinées à stimuler l’emploi de la jeune génération qu’e...

Déconfinement : découvrez les principales annonces d'Emmanuel Macron

Déconfinement : découvrez les principales annonces d'Emmanuel Macron

Dans sa déclaration du 24 novembre, le président de la République a esquissé le scénario d'une sortie progressive de la crise sanitaire. Trois dates s...

Joe Biden, le défi de l'unité nationale

Joe Biden, le défi de l'unité nationale

Alors que Donald Trump continue à exacerber les divisions au sein de l’opinion américaine en persistant à accuser son successeur de fraude, celui-ci p...

Procès Sarkozy : qui est son avocate Jacqueline Laffont ?

Procès Sarkozy : qui est son avocate Jacqueline Laffont ?

Laurent Gbagbo, Alexandre Benalla, Patrick de Maistre, Jean-Marie Messier, Nicolas Hulot, Charles Pasqua… Jacqueline Laffont est habituée aux procès m...

LGBT, un vote convoité

LGBT, un vote convoité

Une gauche qui reste dominante mais déclinante, une extrême droite en pleine ascension, une droite classique à la peine… Focus sur les habitudes élect...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte