Atos annonce les projets d’acquisition d’Alia Consulting et de Paladion

Leader international de la transformation digitale, le français Atos vient d’annoncer le rachat du français Alia Consulting et de l’américain Paladion. Des opérations en phase avec la stratégie de croissance externe du groupe, à savoir des acquisitions ciblées sur des groupes de taille moyenne.

Leader international de la transformation digitale, le français Atos vient d’annoncer le rachat du français Alia Consulting et de l’américain Paladion. Des opérations en phase avec la stratégie de croissance externe du groupe, à savoir des acquisitions ciblées sur des groupes de taille moyenne.

Atos annonce avoir signé un accord en vue d’acquérir Paladion, fournisseur mondial de services de sécurité gérés basé aux États-Unis, qui emploie 800 salariés et qui a généré près de 30 millions de dollars de chiffre d'affaires l'an passé. Plus précisément, la cible est le leader mondial des services cloud du managed detection & response (MDR), c’est-à-dire que grâce à l’intelligence artificielle, la société détecte et résout les failles dans la cybersécurité de plus de 400 entreprises dans 12 pays. Les centres de sécurité de Paladion aux États-Unis, au Moyen-Orient et en Inde rejoindront le vaste réseau mondial d’Atos et bénéficieront des capacités de commercialisation uniques du groupe.

Paladion : la société détecte et résout les failles dans la cybersécurité de plus de 400 entreprises dans 12 pays.

Pierre Barnabé, directeur des activités Big Data & Cybersécurité chez Atos, se réjouit d’avoir trouvé ce que son groupe désirait, "Atos cherchait un acteur fiable sur lequel s’appuyer pour entrer sur le marché émergent et pourtant très concurrentiel des services gérés de détection et de réponse."

Dans le même temps, Atos a annoncé le rachat d'Alia Consulting, un spécialiste du conseil informatique centré sur les applications SAP et les projets de transformation vers S/4HANA, à destination des spécialistes des utilities, c’est-à-dire des fournisseurs d’eau, de gaz ou d’électricité. La société emploie 70 personnes pour un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros en 2019. L’une des stratégies de croissance d’Atos Worldgrid repose sur les applications CRM et de facturation dans le secteur de l’energie et des utilities, comme en témoigne l’acquisition récente de X-Perion en Allemagne. L’acquisition d’Alia est donc en adéquation avec la stratégie de verticalisation du groupe.

Alia consulting est un spécialiste du conseil informatique centré sur les applications SAP et les projets de transformation vers S/4HANA.

Ces deux transactions devraient être réalisées d’ici la fin de l’année 2020. Elles alimenteront l’offre de services numériques d’Atos qui reste sur un pan porteur de l’économie, comme le rappelle son directeur général, Elie Girard, "le numérique, le cloud, la sécurité numérique et la décarbonation devraient représenter 65 % du chiffre d'affaires du groupe à moyen terme par rapport à 40 % aujourd'hui." Enfin, le Covid-19 a accéléré la transition digitale, ce qui explique que le groupe n’anticipe qu’un recul organique de 2 à 4 % de ses revenus, ainsi qu'une contraction de sa marge opérationnelle autour de 9,5%, contre 10,3 % en 2019. Une bien faible régression en ces temps de crise.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Generali France accélère sa digitalisation avec Advize Group

Generali France accélère sa digitalisation avec Advize Group

Generali France renforce ses liens avec la fintech Advize Group et signe avec elle un partenariat capitalistique afin d’offrir toujours plus de soluti...

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

Ce lundi 28 septembre, s’ouvre un procès disciplinaire inédit qui durera une semaine. Le Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C) examine l’impl...

Sophie Boissard, dirigeante tout-terrain

Sophie Boissard, dirigeante tout-terrain

Après avoir occupé différents postes dans la sphère publique, Sophie Boissard a contribué à l’évolution de la SNCF puis a rejoint le secteur privé en...

Covid-19, le grand bond en avant du digital

Covid-19, le grand bond en avant du digital

De l’agriculture au tourisme, en passant par l’industrie, la pandémie a donné un coup d’accélérateur inédit à la transformation numérique des entrepri...

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Avec son sourire modeste et son ton mesuré, Antoine Frérot passe aisément pour le patron le plus flegmatique du CAC 40. Ne pas s’y fier toutefois. Hab...

M&A : évolution du contrôle de concentration

M&A : évolution du contrôle de concentration

La vice-présidente exécutive de la Commission européenne Margrethe Vestager l’avait annoncé lors du renouvellement des commissaires fin 2019 : le droi...

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Bpifrance Le Lab et Rexecode interrogent chaque trimestre les patrons sur leur trésorerie et leurs anticipations de croissance. Les prévisions concern...

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Passé par un cabinet ministériel, homme d’affaires et chef d’entreprise, Jacques Veyrat a changé de cap en quittant la direction du groupe Louis-Dreyf...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message