Assurance vie au Luxembourg : un atout pour mettre à l'abri son épargne

Depuis fin 2016 et la Loi Sapin II, les épargnants français ont tendance à se tourner vers l'étranger pour gérer leurs placements financiers. Et c'est le Luxembourg qui connaît un franc succès dans le domaine de l'assurance vie. Les Français ne sont pas les seuls, de nombreux Européens ont choisi le Luxembourg pour leurs placements ces derniers mois. Alors comment expliquer un tel succès ? L'assurance vie luxembourgeoise est-elle une alternative accessible à tous ? Et surtout, entre le Luxembourg et la France, que choisir ?
Les épargnants français ont tendance à se tourner vers l'étranger pour gérer leurs placements financiers, notamment vers le Luxembourg

Depuis fin 2016 et la Loi Sapin II, les épargnants français ont tendance à se tourner vers l'étranger pour gérer leurs placements financiers. Et c'est le Luxembourg qui connaît un franc succès dans le domaine de l'assurance vie. Les Français ne sont pas les seuls, de nombreux Européens ont choisi le Luxembourg pour leurs placements ces derniers mois. Alors comment expliquer un tel succès ? L'assurance vie luxembourgeoise est-elle une alternative accessible à tous ? Et surtout, entre le Luxembourg et la France, que choisir ?

L'annonce de la Loi Sapin II a été un réel électrochoc pour de nombreux épargnants français qui se sont alors tournés vers l'étranger et plus particulièrement vers le Luxembourg. En effet, l'assurance vie luxembourgeoise reste aujourd'hui la plus accessible pour les Français. La sécurité des actifs placés semble être le facteur principal du succès de l'assurance vie luxembourgeoise.

 

 

Le succès de l'assurance vie luxembourgeoise

 

Le système des contrats d'assurance vie au Luxembourg intéresse, notamment grâce à ces mêmes contrats présentés comme insaisissables. De plus, les contrats d'assurance vie au Luxembourg sont désormais plus accessibles. Auparavant, il était possible d'accéder à un contrat d'assurance à partir de 500 000 euros, aujourd'hui cette somme a été abaissée à 50 000 euros, ce qui permet à un plus grand nombre d'avoir accès à ces contrats et non plus une certaine tranche restreinte de la population.

 

Assurance vie au Luxembourg et loi Sapin II

 

La loi Sapin II, adoptée le 8 novembre 2016, a incité les épargnants français à se tourner vers l'assurance vie luxembourgeoise en raison du blocage des retraits et de la modulation des rendements des contrats d'assurance vie en France.

 

En effet, l'article 21 bis de la loi Sapin II indique que le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) a la possibilité de suspendre temporairement les retraits sur les contrats d'assurance vie. Les épargnants français se sont donc inquiétés de ces nouvelles mesures adoptées par le gouvernement pour leur placements et leur épargne, de nombreux épargnants ayant déclaré avoir peur de « perdre au change ».

 

En conséquence de cette inquiétude générale générée par la loi Sapin II, les Français sont devenus plus sceptique à l'encontre de l'assurance vie comme produit d'épargne en France. La loi Sapin II et le climat général lié à l'assurance vie française ont donc profité à l'assurance vie luxembourgeoise ces derniers mois.

 

Les limites des contrats d'assurance vie luxembourgeois

 

Même si celle-ci a été rendue plus accessible avec un palier d'ouverture passé de 500 000 à 50 000 euros, ces contrats restent envisageables pour des personnes au capital déjà élevé. Ce palier de 50 000 euros ne permet pas vraiment à tout le monde d'opter pour cette alternative.

 

De plus, si l'assurance vie française a connu des restrictions à travers la loi Sapin II, l'assurance vie de droit luxembourgeois contient des restrictions légales. La loi du 7 décembre 2015 prévoit évidemment des restrictions et interdictions de libre disposition des actifs en cas de non conformité des provisions techniques de la part des entreprises d'assurance vie luxembourgeoise. Si le contrôle des retraits liés à l'assurance vie est moins important au Luxembourg qu'en France, les autorités de contrôle luxembourgeoises exercent tout de même un pouvoir sur ces retraits.

 

Enfin, les résultats de l'assurance vie luxembourgeoise sur l'année 2016 tendent à l'instabilité. Même si ses succès ne sont pas contestables, le quatrième trimestre de l'année passée montre que les résultats sont mitigés et que l'assurance vie luxembourgeoise a régressé fin 2016.

 

Les atouts de l'assurance vie de droit luxembourgeois face à l'assurance vie française

 

Comme indiqué ci-dessus, la sécurité est le principal facteur de préférence des Français dans le domaine de l'assurance vie. En effet, les contrats luxembourgeois protègent l'investisseur quel que soit le montant du placement, alors qu'en France la garantie de protection et sécurité n'est valable que jusqu'à un montant de 70 000 euros.

 

Un autre avantage qu'offre l'assurance vie luxembourgeoise est qu'elle est accessible dans plusieurs devises, ce qui explique la préférence des Français mais aussi de nombreux Européens cette solution. Ainsi, un épargnant français peu diversifier les devises de son épargne à partir d'un certain montant.

 

Malgré certaines limites ou contraintes que présente le contrat d'assurance vie luxembourgeois, elle reste donc une alternative plutôt accessible pour les Français, notamment à la vue du contexte actuel dans ce domaine en France.

 

Un article proposé par notre partenaire Cèdre Patrimoine

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

N. Hubert (Milleis Banque): "Milleis est en très bonne place pour les années à venir"

N. Hubert (Milleis Banque): "Milleis est en très bonne place pour les années à venir"

Rencontre avec Nicolas Hubert, le directeur général de la plus jeune banque privée de la Place. Retour sur 2020, perspectives 2021, satisfaction clien...

Lacourte Raquin Tatar complète son offre en contentieux des affaires

Lacourte Raquin Tatar complète son offre en contentieux des affaires

Après douze ans d’exercice, François de Bérard quitte Darrois Villey Maillot Brochier où il avait commencé sa carrière pour rejoindre Lacourte Raquin...

Legal Suite s’offre l’assistant de rédaction de documents Osidoc

Legal Suite s’offre l’assistant de rédaction de documents Osidoc

L’éditeur de logiciels juridiques Legal Suite propose dorénavant à ses clients entreprises un outil pour générer automatiquement leurs contrats, docum...

Willkie Farr & Gallagher accueille Tiana Rambatomanga

Willkie Farr & Gallagher accueille Tiana Rambatomanga

Tiana Rambatomanga rejoint le cabinet en tant qu'associée au sein du pôle gestion d'actifs du bureau de Paris.

Squair accueille deux nouvelles associées

Squair accueille deux nouvelles associées

Louise Ferreira intègre le département corporate et Marion Grégoire la pratique pénal et contentieux des affaires de Squair, toutes deux en qualité d’...

S. Fasolo (ELEVA Capital) : "Le client se tourne de plus en plus vers les fonds à impact"

S. Fasolo (ELEVA Capital) : "Le client se tourne de plus en plus vers les fonds à impact"

Lancé fin 2020, le fonds ELEVA Sustainable Impact Europe est le dernier-né d’ELEVA Capital. À la barre, nous retrouvons Sonia Fasolo et Matthieu Détro...

Rivière Avocats Associés attire un ancien directeur général des services

Rivière Avocats Associés attire un ancien directeur général des services

Après avoir bâti sa carrière auprès de collectivités locales et territoriales, Pierrick Raude intègre Rivière Avocats Associés en tant qu’associé seni...

Clifford Chance renforce sa pratique private equity

Clifford Chance renforce sa pratique private equity

Clifford Chance renforce sa pratique private equity en accueillant Benjamin de Blégiers en qualité d’associé.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte