Assurance habitation, des protections sur-mesure…

Pour quelques dizaines d’euros supplémentaires, notre contrat d’assurance habitation peut couvrir un large spectre de risques du quotidien. Entre offres de base et options parfois très utiles, on fait le point.

Pour quelques dizaines d’euros supplémentaires, notre contrat d’assurance habitation peut couvrir un large spectre de risques du quotidien. Entre offres de base et options parfois très utiles, on fait le point.

Le saviez-vous ? Si l’assurance habitation pour un locataire est obligatoire la loi n’impose aucune souscription d’assurance habitation aux propriétaires. A une exception près, cependant : ceux d’entre eux résidant au sein d’une copropriété doivent être à minima couverts par une responsabilité civile afin de palier les éventuels dégâts pouvant toucher les parties communes. Pas obligatoire donc, mais dans tous les cas fortement recommandée. Et pour cause : en l’absence de celle-ci, et en cas de problème, les charges incomberont entièrement à l’habitant des lieux sinistrés quand une assurance multi-risques aurait pu conséquemment alléger ses frais. D’où son indiscutable utilité ! Mais que couvre donc ce type de contrat qu’on signe bien souvent sans avoir lu toutes les clauses, faute d’en comprendre toujours les tenants et les aboutissants ?

Les offres de base

Quel que soit l’assureur choisi les formules multirisques habitation comprennent une responsabilité civile, et couvre les principaux périls (dégâts des eaux, incendies, catastrophes naturelles) ainsi que les actes de terrorisme et les catastrophes technologiques (les dégâts causés par un chantier ou par une usine aux alentours, par exemple). Bien sûr, elles nous garantissent également une assistance, et (souvent) une prise en charge en cas de déplacements nécessaires ou de relogement temporaire suite à un sinistre. Pour le reste ? C’est à chacun son choix, selon la formule choisie dans le panel d’options proposé par les différentes sociétés d’assurance. Ainsi, on l’oublie bien souvent mais les conséquences d’un cambriolage ou d’un acte de vandalisme ne sont pas systématiquement incluses dans les offres de base. De même pour les bris de vitres. A nous donc, au moment de la souscription, de ne pas nous limiter au strict minimum si l’on veut éviter les mauvaises surprises au premier pépin ! Et de choisir le contrat le mieux adapté à notre profil et aux risques qu’on sait potentiellement encourir (du moins si l’on se fie à de simples facteurs comme notre zone géographique, notre profession, ou simplement notre configuration familiale).

Quelles options choisir ?

Parmi les options les plus communément proposées, on trouvera bien entendu les dépannages d’urgence liées à la serrurerie, l’électricité, le gaz ou la plomberie (souvent proposés 7j/7, 24H/24), les vols et actes de vandalisme, les bris de vitres ou de meubles, les dégâts électriques et la casse ou le vol de nos appareils high tech (mobiles, tablettes, ordinateurs ou téléviseurs). Nombre d’assureurs proposent aussi de couvrir les dommages extérieurs (ceux pouvant surgir au jardin, notamment), de même que les soucis rencontrés sur nos piscines, spas ou jacuzzis. Bref, les possibilités sont grandes.

Reste alors à choisir l’assureur qui nous couvrira le mieux. Et sur ce point l’offre est évidemment pléthorique. Entre les sociétés au profil "classique", les établissements bancaires, ceux disponibles uniquement en ligne et les enseignes ancrées dans l’évolution de nos sociétés et qui revendiquent des assurances « éthiques et engagées » (comme Axa, labellisée « assurance citoyenne »), notre choix dépend bien souvent - outre les tarifs et couvertures proposés - de notre philosophie de vie, intime et personnelle. Parce qu’après tout c’est bien dans notre vie de tous les jours que ces contrats d’assurance habitation nous accompagnent !

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 22 janvier 2021

La veille urbaine du 22 janvier 2021

Perial AM qui confie le property management de 300 000 m² à Nexity PM, la Banque des Territoires qui souscrit pour près de 200 M€ de titres participat...

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Groupama Gan REIM parachève la constitution de son équipe de dirigeants avec le recrutement de Luc Bordereau. Gros plan sur son parcours et sa nouvell...

La veille urbaine du 21 janvier 2021

La veille urbaine du 21 janvier 2021

Bordeaux Euratlantique qui revisite le projet de la « Rue Bordelaise » porté par Apsys, Interparfums en passe d’acquérir l’ancien siège du PS pour 125...

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

Après deux ans de travail, le label ISR immobilier est entré en vigueur fin octobre 2020. Pierre Chabrol, chef du bureau épargne et marché financier à...

La veille urbaine du 20 janvier 2021

La veille urbaine du 20 janvier 2021

Luc Bordereau qui rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management, le lancement des mesures de France Relance pour la rénovation des log...

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à 7 Mds€ d’ici 2023"

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à...

L'heure du bilan de l'année 2020 a sonné pour les acteurs immobiliers. Celui de Perial s'avère positif. Eric Cosserat, président du groupe, nous expli...

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

De même que les marchés financiers ont subi de plein fouet la crise sanitaire, l’immobilier n’a pas été davantage épargné. Certains secteurs ont néanm...

La veille urbaine du 19 janvier 2021

La veille urbaine du 19 janvier 2021

Le lancement de la consultation éco-quartier sur le secteur de la gare du Grand Paris Express à Cachan, Hype qui lève 80 M€ pour développer le taxi à...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte