Artemis : attention aux high terminal values en 2019

Le gérant d’actifs britannique s’est livré au traditionnel exercice de prévision des tendances de marché pour l’année en cours.

Le gérant d’actifs britannique s’est livré au traditionnel exercice de prévision des tendances de marché pour l’année en cours.

Selon Artemis, l’asset manager britannique aux 31,5 milliards d’euros d’actifs sous gestion, 2019 sera une année d’équilibriste pour l’ensemble de la profession, en particulier pour les gérants de valeurs européennes. Outre les incertitudes d’ordre macroéconomique ‒ l’issue du Brexit en tête, talonnée par la modeste croissance du PIB des pays de la région ‒ les marges et les profits des entreprises seront sous pression en raison de l’augmentation de leurs coûts. Pour ne rien arranger, le marché devrait être très volatile par moment, et sa liquidité amoindrie. Cette tendance conduit Paul Casson, Fund manager pour l’Europe, à adopter une approche prudente mais agile, par le biais d’une répartition quasi-égalitaire entre ses positions courtes (vendeur) et longues (acheteur).

High terminal values sur leur fin?    

Au-delà des géographies, c’est un type de valeur, les high terminal values, notamment dans le secteur technologique B2C, qui pourrait donner du fil à retordre. Si l’on prend l’exemple de Netflix aux États-Unis, la capitalisation du groupe a presque triplé en l’espace de trois ans. La question se pose de savoir si l’engouement autour de la plate-forme de streaming vidéo survivrait à une réduction des marges ‒ Netflix investit massivement dans le contenu pour distancer la concurrence ‒ à défaut de quoi la valeur pourrait connaître une forte correction. Parallèlement, Paul Casson estime que le marché abrite encore de « nombreux groupes innovants, plus discrets, bien que de taille significative, dont les cashflows sont solides et récurrents, et qui constituent de vraies opportunités ». Pour conclure, le gérant invite à la sagesse : les poches de valeur vont réapparaître là où les prévisions et les prix seront remis à zéro.

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’Autorité de la concurrence publie un nouveau document-cadre sur les programmes de conformité

L’Autorité de la concurrence publie un nouveau document-cadre sur les programmes de conformité

Le document-cadre sur les programmes de conformité vient d’être mis à jour par l’Autorité de la concurrence. Le texte fournit aux entreprises et aux a...

L’AMF a connu une hausse de ses activités en 2021

L’AMF a connu une hausse de ses activités en 2021

En 2021, l’Autorité des marchés financiers a connu une forte hausse des valorisations et des entrées en Bourse et noté la montée en puissance de l’act...

Valmy Avocats s’ouvre au droit public et au droit de l’environnement

Valmy Avocats s’ouvre au droit public et au droit de l’environnement

Le cabinet, spécialiste des sujets de conseil et contentieux des entreprises, élargit son offre de services avec l’arrivée d’une nouvelle associée. Ma...

Squair se renforce en propriété intellectuelle

Squair se renforce en propriété intellectuelle

Quentin Renaud s’associe au sein du cabinet Squair. Habitué des dossiers de propriété littéraire et artistique, droit des marques et dessins et modèle...

B. Bourdon (Brafa) : "Faire ce qu’il y a de mieux pour le marché de l’art en Belgique"

B. Bourdon (Brafa) : "Faire ce qu’il y a de mieux pour le marché de l’art en Belgique"

La 67e édition de la Brussels Art Fair (Brafa), l’une des plus anciennes et prestigieuses foires d’art d’Europe, rassemblera 115 galeries du 19 au 26...

Alerion se renforce en droit de l’environnement

Alerion se renforce en droit de l’environnement

Fahima Gasmi est nommée associée du cabinet Alerion. Elle y pilotera la pratique droit de l’environnement.

DS Avocats se prépare à la mise en place de la juridiction unifiée du brevet

DS Avocats se prépare à la mise en place de la juridiction unifiée du brevet

Charles-Antoine Joly, nouvel associé de DS Avocats, vient étoffer l’offre propriété intellectuelle, technologies numériques et data du cabinet.

En 2021, les activités de contrôle de l’AFA ont rebondi

En 2021, les activités de contrôle de l’AFA ont rebondi

Dans son rapport d’activité 2021 tout juste publié, l’Agence française anticorruption revient sur les chiffres clés à retenir pour la préparation du p...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message