Art Moderne et Contemporain : une vente aux enchères d’envergure signée PBA

Le 18 décembre prochain, à l’initiative de Pierre Bergé & Associés et avec la collaboration de Drouot, l’Atelier Richelieu servira d’écrin à l’une des plus belles ventes, tant en volume qu’en qualité, d’œuvres d’art modernes et contemporaines. Amateurs et experts vibreront aux coups du marteau.

Le 18 décembre prochain, à l’initiative de Pierre Bergé & Associés et avec la collaboration de Drouot, l’Atelier Richelieu servira d’écrin à l’une des plus belles ventes, tant en volume qu’en qualité, d’œuvres d’art modernes et contemporaines. Amateurs et experts vibreront aux coups du marteau.

Orchestrées par Pierre Bergé & Associés, les enchères promettent de combler collectionneurs et investisseurs tant dans la variété des styles qu’en matière de budgets. Interviewé en mai dernier par Décideurs, Fabien Béjean-Leibenson, vice-président de la maison et spécialiste du domaine, livrait son approche de l’évolution du marché : "Aujourd’hui les collections se rassemblent souvent autour des mêmes artistes majeurs, il faut donc aller chercher ce qui sort du cadre." Organisées deux fois par an, en juin et décembre, dans le superbe cadre de l’Atelier Richelieu, les ventes d’Art Moderne et Contemporain proposent ainsi une large sélection d’œuvres éclectiques, toutes techniques confondues.

De la fin du XIXe siècle à nos jours : près de 150 ans de courants artistiques

Un siècle aura suffi pour passer des pratiques traditionnelles des artistes classiques (huile, fusain, aquarelle, encre…) aux œuvres ambitieuses réalisées en poly-matériaux (plexiglass, résine, aluminium, acrylique…), comme en témoigne "AAAsemblage" de David Maljkovic, une impression jet d’encre sur toile de coton peinte à l’huile et montée sur un panneau composite en aluminium avec insertion de dessin au laser (15 000/20 000 €). Libérés de toutes contraintes académiques, riches de matériaux innovants, des artistes prolifiques à découvrir ont su marquer leur époque. Avec une modernité incroyable, des peintres tels que Maurice de Vlaminck ou encore Dario de Regoyos ont inauguré un nouveau genre annonçant un XXe siècle artistiquement passionnant. Contemporain, l’art se décline en sculptures d’acier à patine rouille (Jean-Claude Farhi, Stankowski), de bronze à patine verte (Marta Colvin), d’aluminium (Sacha Sosno), en photo-lithographie (Chris Levine) ou encore en photo c-print (Pierre Huyghe et David Lachapelle notamment). Cette vente exceptionnelle et représentative est l’occasion de se constituer un patrimoine artistique de première qualité ou de réaliser des investissements fructueux. 

Artistes majeurs et émergents

Le collectionneur qui mûrit le projet d’acquérir un Corot, un Folon, un Tobiasse, un Aeschbacher ou une lithographie de Magritte (800/1 000 €), assouvira sa passion avec des œuvres dont les mises à prix demeurent tout à fait abordables (à partir de 300 €). Sur les 180 lots exposés, certains artistes contemporains devraient créer la surprise, tant par les résultats escomptés que par la singularité de leur production artistique. Citons entre autres David Maljkovic, Alex Angi, Chris Levine, Saint Clair Cemin, Cédric Delsaux, Paitoon Jumee ou encore Keith Haring côtoyant des Gargallo, Kandinsky, Delaunay, Folon, Man Ray, Vasarely... Dans une scénographie élégamment orchestrée dans les espaces particulièrement propices de l’Atelier Richelieu, d‘importants lots provenant de collections privées mettront également à l’honneur plusieurs artistes d’une même génération dont Jacques Germain (1915-2001), Moshe Kupferman (1926-2003) ou encore Mübin Ohron (1924-1981).

Des records de vente peuvent être attendus pour le quadriptyque "Bulles de Kanazawa" (1999) estimé entre 20 000/30 000 € du plasticien Fabrice Hyber, membre de l’Académie des Beaux-Arts, un dessin au crayon sur papier "Woman with a cat" (1980) de Fernando Botero (25 000/35 000 €), une huile sur toile "Nature Morte aux fleurs" de 1928/1929 de Bram Van Velde (25 000/30 000€) ; "Le violon calciné" ou "Les ciels", œuvres originales d’objets incrustés dans des blocs de résine d’Arman estimés entre 15 000 et 25000 € pourraient aussi voir leurs adjudications s’envoler. 

Vente du soir

Dans la soirée, 48 lots phares des plus grands artistes viendront clore cette vente du 18 décembre, dont une huile et tempera sur toile marouflée sur carton de Marc Chagall intitulée "Les Noces" (1955) et estimée 400 000/500 000 €. Cette pièce exceptionnelle acquise par sa propriétaire actuelle auprès d’Ida Chagall, petite-fille du maître, sera remise à l’acquéreur avec un certificat d’authenticité du comité Marc Chagall daté du 29 janvier 1993. Une acrylique et sérigraphie sur toile "Mirja Larsson Sachs Portrait" (1979) d’Andy Warhol, estimée 150 000/200 000 € et enregistrée dans les archives de la fondation Andy Warhol, électrisera sans aucun doute les enchères. De Vlaminck, Buffet, Giacometti, Szafran mais encore Lalanne, Niki de Saint Phalle, César, Bury, Adami, Ruby, Christo… l’Atelier Richelieu se transformera le temps d’une vente en véritable musée d’art contemporain.

Un vent nouveau souffle sur les ventes et dynamise le marché de l’art en offrant l’occasion de découvrir ou redécouvrir des talents encore accessibles, financièrement parlant. Bonnes enchères !

Anne Buchet

Expositions publiques : 15 décembre de 12 h 00 à 18 h 30, 16 et 17 décembre de 10 h 30 à 14 h 30.

Ventes : 18 décembre à 14 h 30 et 19 h 00.
Atelier Richelieu, 60 rue Richelieu Paris 2e

Catalogue et informations 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Bpifrance Le Lab et Rexecode interrogent chaque trimestre les patrons sur leur trésorerie et leurs anticipations de croissance. Les prévisions concern...

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Passé par un cabinet ministériel, homme d’affaires et chef d’entreprise, Jacques Veyrat a changé de cap en quittant la direction du groupe Louis-Dreyf...

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Des entreprises historiquement industrielles peuvent pivoter peu à peu leur business model. En France, c’est notamment le cas de Schneider Electric, p...

Antoine Flamarion, le bâtisseur financier

Antoine Flamarion, le bâtisseur financier

Le fondateur de la société de gestion et d'investissement Tikehau Capital est parvenu en une quinzaine d’années à créer une structure capable d’affich...

DNCA Finance recrute une nouvelle gérante crédit

DNCA Finance recrute une nouvelle gérante crédit

La société de gestion de portefeuilles DNCA Finance a annoncé aujourd’hui l’arrivée de Nolwenn Le Roux, spécialiste crédit, en vue de renforcer l’équi...

Amiral Gestion met le cap sur Efires et l'investissement responsable

Amiral Gestion met le cap sur Efires et l'investissement responsable

Véronique Le Heup et Nadia Tihdaini, co-fondatrices du cabinet de conseil Efires spécialisé dans l’investissement responsable, vont rejoindre la socié...

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners est entré en négociations exclusives avec le groupe Crystal, principalement détenu par son équipe dirigeante et par les groupes OFI et A...

G.Barbosa (Talan Solutions) : "L’usage qui est fait des outils collaboratifs est très important"

G.Barbosa (Talan Solutions) : "L’usage qui est fait des outils collaboratifs est très important"

Talan rachète Ai3, entreprise spécialisée dans les solutions Microsoft. Objectif : couvrir davantage de solutions, telles que les outils collaboratifs...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message