Aramis s’apprête à entrer en Bourse

Aramis se prépare à lancer son introduction en Bourse sur le marché coté Euronext 40.  Créée en 2001, l’entreprise a su se démarquer de la concurrence en révolutionnant le marché de la vente en ligne de véhicules d’occasion et reconditionnés. Avec cette opération, ce spécialiste de la revente souhaite s’étendre en Europe avec un marché potentiel de 410 milliards d’euros.

Aramis se prépare à lancer son introduction en Bourse sur le marché coté Euronext 40. Créée en 2001, l’entreprise a su se démarquer de la concurrence en révolutionnant le marché de la vente en ligne de véhicules d’occasion et reconditionnés. Avec cette opération, ce spécialiste de la revente souhaite s’étendre en Europe avec un marché potentiel de 410 milliards d’euros.

Aramis se prépare à lancer son introduction en Bourse sur le marché coté Euronext 40.  Créée en 2001, l’entreprise a su se démarquer de la concurrence en révolutionnant le marché de la vente en ligne de véhicules d’occasion et reconditionnés. Avec cette opération, ce spécialiste de la revente souhaite s’étendre en Europe avec un marché potentiel de 410 milliards d’euros.

Une introduction en Bourse qui se concrétise

L’opération sera officialisée le 18 juin prochain, une date historique pour une entreprise française qui Mars dernier a posé le pied en Angleterre. Pour un prix variant entre 23 et 28 euros par action, sa valorisation est estimée à près de deux milliards d’euros. Actuellement détenue à 70 % par Stellantis, la plateforme s’apprête à émettre 250 millions de titres. À l’issue de cette introduction, l’actionnaire majoritaire conserverait sa participation, quant aux co-fondateurs, Nicolas Chartier et Guillaume Paoli ainsi que d’autres actionnaires minoritaires ont fait le choix de céder certains de leurs titres.

Un marché porteur d’avenir

Déjà présent en Espagne, en France, en Belgique ainsi qu’au Royaume-Uni, la société a besoin de plus de liquidités pour poursuivre son expansion sur un marché porteur en Europe. Cette introduction devrait également lui permettre de continuer à innover comme en témoigne la création en France du premier centre de reconditionnement et de son activité de livraison de véhicules à domicile. Prisé des Français, le marché de l’occasion est pour 86 % d’entre eux une alternative qui leur permet d’accéder à des automobiles à un bon rapport qualité-prix d’après une étude menée par AramisautoKantar. Ambitieux, Aramis, vise un chiffre d’affaires de plus d’un milliard d’euros cette année grâce à l’acquisition de carsupermarket.com, le leader britannique du secteur.

Emeric Camuset

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Les prix des opérations de private equity toujours à la hausse

Les prix des opérations de private equity toujours à la hausse

Prisés par les investisseurs, les secteurs qui ont résisté à la crise sanitaire entraînent les valorisations à la hausse. La technologie et la santé t...

La Chine n’aime pas le Bitcoin, vraiment pas

La Chine n’aime pas le Bitcoin, vraiment pas

Le prix du Bitcoin est passé brièvement en dessous des 30 000 dollars le 22 juin, une première depuis janvier 2021, après que les autorités chinoises...

Le capital-investissement, une classe d’actifs robuste

Le capital-investissement, une classe d’actifs robuste

Sans grande surprise, les collectes comme les investissements de l’industrie du private equity ont accusé un recul en 2020. Néanmoins, les chiffres de...

L’ESG, la nouvelle norme du capital-investissement

L’ESG, la nouvelle norme du capital-investissement

Si les critères ESG ont longtemps été un serpent de mer dans le monde du capital-investissement, le sujet de l’investissement responsable et du dévelo...

L’industriel NetCo accueille Ardian à son capital

L’industriel NetCo accueille Ardian à son capital

Le spécialiste des convoyages industriels NetCo est racheté par Ardian Expansion. Ce nouveau tour de table marque une nouvelle étape pour cette entrep...

S. Courbon (BofA) : "Notre objectif est de devenir la première banque internationale en France"

S. Courbon (BofA) : "Notre objectif est de devenir la première banque internationale en France"

Sous la direction de Sanaz Zaïmi, Présidente de Bank of America Securities Europe SA et Responsable pays pour la France, Bank of America a saisi l’opp...

Cabinet d'avocats : Dentons va au-delà du droit

Cabinet d'avocats : Dentons va au-delà du droit

Dentons s’allie avec Albright Stonebridge Group pour fonder Dentons Global Advisors, qui offrira un service commercial, réputationnel, financier, régl...

Le capital-investissement dans le secteur de la santé

Le capital-investissement dans le secteur de la santé

Depuis plus d’un an, le capital-investissement affiche la résilience de son modèle. Si certains secteurs n’ont plus le vent en poupe – sans doute trop...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte