Vey & Associés : la seconde vie du cabinet d'Éric Dupond-Moretti

Il n’aura fallu que quelques mois à Antoine Vey pour réorganiser le cabinet d’avocats qu’il tenait avec Éric Dupond-Moretti. Depuis la nomination du pénaliste à la Chancellerie, Vey & Associés poursuit le renforcement de son positionnement sur le droit pénal des affaires et international.
Assis : Marion Lafouge, Diana Burtony, Antoine Vey, Maxime Levin et Damia Taharraoui. Debout : Virginie Lemarié-Faure, Archibald Celeyron, Thibault Ginoux, Camille Radot, Dylan Slama, Éléonore Heftler-Louiche et Jeanne Audéon.

Il n’aura fallu que quelques mois à Antoine Vey pour réorganiser le cabinet d’avocats qu’il tenait avec Éric Dupond-Moretti. Depuis la nomination du pénaliste à la Chancellerie, Vey & Associés poursuit le renforcement de son positionnement sur le droit pénal des affaires et international.

Cela n’était sûrement pas prévu, mais les deux jeunes associés d’Éric Dupond-Moretti tiennent aujourd’hui seuls la barre d’un cabinet d’une douzaine d’avocats. Antoine Vey et Archibald Celeyron poursuivent l’activité de la structure fondée par le Garde des Sceaux à Lille et qui s’est développée à Paris à partir de 2016 grâce à l’association d’Antoine Vey. Le pénaliste a commencé à travailler avec son futur associé en 2013 après des expériences chez Metzner & Associés (2010-2011), Herbert Smith Freehills (2012) et Spinosi & Sureau (durant dix mois entre 2012 et 2013). C’est dorénavant sous l’enseigne Vey & Associés que le cabinet se présente dans des bureaux rue de la Boétie.

Des dossiers sensibles

"Les clients d’Éric Dupond-Moretti sont devenus les clients du cabinet", rassure l’avocat de 36 ans, avant de poursuivre : "L’idée d’être quelqu’un d’autre est contradictoire avec celle d’être avocat." Les choses sont claires : il s’agit là d’une histoire de transmission, pas de leurre ou de faux-semblant. Avant même sa nomination, le ministre de la Justice avait déjà ralenti le rythme dans l’exercice de son métier, preuve que la collaboration avec ses jeunes associés avait fait ses preuves. Dorénavant seuls maîtres à bord, les deux associés se sont réparti les spécialités : Archibald Celeyron poursuit le volet consacré au droit pénal général tandis qu’Antoine Vey se consacre aux dossiers politico-financiers, à la défense des droits de l’homme et au droit pénal international. En réalité, ce que le cabinet considère comme l’approche moderne de leur spécialité recouvre un grand nombre de sous-domaines : la cyber criminalité et la e-réputation, la défense des libertés publiques, le contentieux disciplinaire, le droit du marché de l’art, l’entraide judiciaire internationale, le droit de la presse, le droit pénal du travail, l’asile, l’immigration et le droit du vin. "Grâce à la préparation de cette ouverture du cabinet depuis de nombreuses années, nous avons une longueur d’avance notamment en matière de droit pénal international et des affaires", constate Antoine Vey. C’est la raison pour laquelle l’équipe a développé une clientèle d’entreprises et d’institutions financières mais aussi des dirigeants et des groupes internationaux, qui lui confient des dossiers sensibles, incluant le droit pénal fiscal et la négociation de conventions judiciaires d’intérêt public. "Pour répondre de manière satisfaisante à cette nouvelle demande d’une clientèle haut de gamme, nous avions besoin de grandir", explique l’avocat. Deux collaborateurs ont déjà complété l’équipe en fin d’année : Marion Lafouge et Dylan Slama. La première, surdiplômée, dirigera le pôle consacré à la défense des libertés publiques et à la protection des droits fondamentaux. Le second, secrétaire de la Conférence, arrive après trois années d’exercice au sein du cabinet de David-Olivier Kaminski. Ce sont deux collaborateurs de plus qui renforcent l’équipe en droit pénal des affaires en ce début d’année : Diana Burtony et Maxime Levin.

"Nous parlons tous anglais et avons multiplié les contacts à l’étranger, ce qui a densifié notre clientèle internationale", poursuit l’avocat de Julian Assange. Le cabinet prévoit d’ailleurs depuis longtemps déjà d’ouvrir des bureaux à Genève et Londres, des projets freinés par la crise sanitaire. L’installation d’une équipe en Suisse devrait se réaliser début 2021. L’Afrique constitue une autre zone d’intervention pour Vey & Associés, notamment lors de contentieux relatifs à la défense des droits de l’homme en lien avec des confrères locaux. "Il faut se séparer de cette image du pénaliste qui travaille uniquement en solitaire", insiste Antoine Vey, avant de préciser qu’il vise aussi le sud de la France et Monaco.

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Procès Fillon : un an de prison ferme requis en appel

Procès Fillon : un an de prison ferme requis en appel

En appel, le parquet général a requis cinq ans d’emprisonnement dont quatre avec sursis, 375 000 euros d’amende et une peine de 10 ans d’inéligibilité...

Data Legal Drive et Vigo créent un logiciel de conformité anticorruption

Data Legal Drive et Vigo créent un logiciel de conformité anticorruption

Afin de guider les entreprises dans la mise en place d’une gouvernance conforme aux exigences de la loi Sapin 2, Data Legal Drive et Vigo lancent un l...

Le médiateur de l’AMF reconduit pour trois ans

Le médiateur de l’AMF reconduit pour trois ans

Marielle Cohen-Branche, le médiateur de l’AMF, est reconduite dans ses fonctions pour un nouveau mandat de trois ans.

Willkie Farr & Gallagher renforce son équipe private equity

Willkie Farr & Gallagher renforce son équipe private equity

Willkie Farr & Gallagher nomme deux nouveaux associés au sein de son bureau parisien, Gil Kiener et Hugo Nocerino. Ces cooptations prendront effet...

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Le marché des fusions-acquisitions n’a jamais été aussi florissant que depuis le deuxième semestre 2020. Même si ce dynamisme peut paraître incongru d...

F. Lagréou (H. Tax Planners) : "Une demande toujours plus soutenue pour le financement d’actifs réels"

F. Lagréou (H. Tax Planners) : "Une demande toujours plus soutenue pour le financement d’actifs réel...

En marge des solutions indispensables offrant une liquidité permanente, nos clients sont sensibles à une approche qui allie décorrélation, performance...

Ogletree Deakins se renforce en droit de la protection sociale

Ogletree Deakins se renforce en droit de la protection sociale

Ogletree Deakins renforce sa pratique consacrée à la protection sociale et aux retraites avec l’arrivée de Pascale Ernst en qualité d’of counsel.

Jasper Avocats nomme un nouvel associé

Jasper Avocats nomme un nouvel associé

Jasper Avocats annonce la promotion de Jean-François Laigneau au rang d'associé au sein de l'équipe consacrée à la santé et aux sciences de la vie.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte