Anticafé lève 1,7 million d’euros

La chaîne spécialisée dans l’accueil de freelances et d’entrepreneurs annonce une levée de 1,7 million d’euros auprès de Nexity et de Raise Sherpas via sa filiale Raise Expansion, dans le cadre de l'octroi d'un prêt participatif. Objectifs : doubler de taille et se rapprocher davantage des entreprises.

La chaîne spécialisée dans l’accueil de freelances et d’entrepreneurs annonce une levée de 1,7 million d’euros auprès de Nexity et de Raise Sherpas via sa filiale Raise Expansion, dans le cadre de l'octroi d'un prêt participatif. Objectifs : doubler de taille et se rapprocher davantage des entreprises.

Ukraine, Russie, États-Unis… Leonid Goncharov était habitué à travailler dans des cafés. Jusqu’à son arrivée à Paris : "Le bistrot du coin n’était pas adapté, tout comme les espaces de coworking qui ne proposaient que des abonnements mensuels." C’est pour mettre fin à ce manque que le serial entrepreneur ouvre son Anticafé en 2013 à Beaubourg. Le concept ? Pour 5 euros de l’heure ou 24 euros la journée, le client peut se restaurer (encas et boissons à volonté) tout en bénéficiant d’équipements de travail (imprimantes, paper board…). Le succès est immédiat et, en 2019, 14 espaces ont essaimé à Paris et dans certaines grandes villes de province. Les Anticafés accueillent désormais 1 000 clients chaque jour.

Pour accélérer son développement le groupe vient de réaliser sa première levée de fonds d’un montant de 1,7 million d’euros. La somme a été récoltée auprès de Nexity et de Raise Sherpas, via sa filiale Raise Expansion, dans le cadre de l'octroi d'un prêt participatif. Elle permettra à l’entreprise de Leonid Goncharov de doubler le nombre d’Anticafé dans les deux ans : "Nous souhaitons nous implanter dans des zones qui ne sont pas couvertes à Paris, mais nous allons également continuer à ouvrir des espaces en province, notamment Lille, Nantes et un second lieu à Lyon", confie l’entrepreneur qui n’envisage pas, pour le moment, de sortir des frontières de l’Hexagone.

Avec le soutien de Nexity, Anticafé compte mener à bien deux grands projets. L’installation du concept Anticafé au sein d’immeubles de bureaux, ouverts au public pour favoriser les synergies entre indépendants et salariés. Un premier test est prévu début 2020. Autre chantier, la commercialisation d’une offre dédiée aux salariés nomades pour qu’ils puissent travailler depuis tous les Anticafé, en complément de leurs bureaux, favorisant ainsi le télétravail, le flex office et les réunions "hors les murs".

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

P. O. Bernard (Opleo Avocats) : "Une bonne gouvernance doit permettre de sortir d’un conflit"

P. O. Bernard (Opleo Avocats) : "Une bonne gouvernance doit permettre de sortir d’un conflit"

La gouvernance est un sujet dont l’importance est trop souvent minimisée par les entreprises. Pourtant, une gouvernance efficace est indispensable pou...

P.Coton (CFTC) : "Pour le moment, la réforme est sociale"

P.Coton (CFTC) : "Pour le moment, la réforme est sociale"

Pascale Coton mène les négociations sur la réforme des retraites au nom de la CFTC dont elle est vice-présidente. Elle estime que, pour l'instant, le...

L.Escure (Unsa) : "Nous n'étions pas demandeurs de la réforme des retraites"

L.Escure (Unsa) : "Nous n'étions pas demandeurs de la réforme des retraites"

Le secrétaire général de l’Unsa, Laurent Escure, essaie de peser sur la réforme des retraites. Il explique pourquoi cette dernière pourrait potentiell...

Equipe Wemean :  "Le dirigeant doit accepter d’être un leader"

Equipe Wemean : "Le dirigeant doit accepter d’être un leader"

Après plus de quinze ans à conseiller les entreprises et leurs dirigeants sur leur stratégie de communication et d’influence, le cabinet Wemean est né...

A.Broches (Lidl) : "La mobilité freine les candidatures féminines"

A.Broches (Lidl) : "La mobilité freine les candidatures féminines"

Même lorsque les effectifs sont en majorité féminins, la question de l’égalité hommes-femmes se pose. Elle implique de faire face au fameux plafond de...

B.Laforge (Sanofi) : "Associer nos partenaires sociaux plus en amont"

B.Laforge (Sanofi) : "Associer nos partenaires sociaux plus en amont"

Des transformations d’envergure s’annoncent dans l’industrie pharmaceutique. Le défi de Bruno Laforge dans ce contexte ? Adapter les compétences des c...

Jean-Paul Delevoye : le discours et la méthode

Jean-Paul Delevoye : le discours et la méthode

Pour réformer les retraites, Emmanuel Macron fait confiance à Jean-Paul Delevoye. Cet homme de dialogue mène un véritable marathon pour convaincre syn...

Augmentation des agressions du public, un problème d’entreprise ?

Augmentation des agressions du public, un problème d’entreprise ?

Pour comprendre les raisons de l’augmentation de l’agressivité en France et connaître les moyens pour y faire face, Camy Puech, fondateur de QualiSoci...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message