Annie Guo (Silkpay) : « La révolution de la fintech est menée par les entreprises chinoises »

Annie Guo (Silkpay) : « La révolution de la fintech est menée par les entreprises chinoises »

Pour faciliter les transactions mobiles des touristes chinois, Annie Guo a lancé Silkpay. Elle explique son business model à Décideurs.

Décideurs. Comment est né Silkpay ?

Annie Guo. L’idée de Silkpay m’est venue lors de vacances en Chine dans ma famille en 2015. À ma sortie de l’avion, le taxi a refusé un paiement en espèces. Il n’acceptait qu’Alipay, la solution de paiement en ligne d’Alibaba. En quelques années, le paiement par mobile est devenu ultra-dominant en Chine. J’ai donc décidé de mettre en place un système permettant aux touristes chinois d’utiliser leur moyen de paiement préféré à l’étranger. Ils ont été 2,5 millions à visiter la France en 2018, et entre 10 et 15 millions en Europe, pour un marché estimé à 40 milliards d’euros. Encore faut-il qu’ils puissent payer. En 2016, nous avons donc établi un partenariat avec Alipay puis avec son concurrent WeChat Pay pour proposer aux commerçants européens des solutions, en boutique mais aussi sur leur site internet, pour accepter les paiements des touristes chinois.

Comment voyez-vous l’évolution des paiements dans les années qui viennent ? Et quel rôle y jouent les entreprises chinoises ?

En Chine comme en Europe et aux États-Unis, tout va dans le sens d’une société sans cash. Le paiement par mobile s’impose comme une des solutions possibles, une solution plus économique et plus écologique. Le potentiel de développement est donc énorme, en particulier dans un pays comme la France où 80 % des paiements passent par les cartes bleues. Et cette révolution des paiements et de la fintech est indéniablement menée par des entreprises chinoises.

Quels sont vos projets pour Silkpay ?

Notre premier objectif est d’accroître le nombre de commerçants qui acceptent le paiement par mobile, en diversifiant les portefeuilles acceptés. Nous voulons aussi accompagner le développement des services de paiement en ligne français comme Paylib ou Lyf Pay et développer des partenariats pour permettre aux touristes et aux expatriés français en Chine de payer avec leur smartphone. Enfin, nous travaillons à obtenir une licence européenne de paiement qui nous permettra d’accroître notre indépendance.

Propos receuillis par Cécile Chevré

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Gafam vs Batx : les nouveaux maîtres du monde

Dans le secteur de la tech, USA et Chine mènent la danse. Qui des deux pays gagnera le match ?
Sommaire Gafam vs Batx : "Pour les gouverner tous" 9 géants de la tech qui se partagent le monde Les BATX, sous l’empire du Milieu L'arrestation d’une dirigeante de Huawei relance la guerre de la 5G Alphabet, du soft au hard Tencent sur tous les fronts Tech et Bourse : mutuelle dépendance
B. Stangl (Alcatel-Lucent Enterprise) : "Dans un contexte mondial tendu, nos équipes doivent travailler main dans la main"

B. Stangl (Alcatel-Lucent Enterprise) : "Dans un contexte mondial tendu, nos équipes doivent travail...

En tant que directeur financier d'Alcatel-Lucent Enterprise, Bernd Stangl est responsable des finances, de la fiscalité, de la comptabilité, de l'audi...

Dossier spécial : Le private equity de demain

Dossier spécial : Le private equity de demain

La rédaction de Décideurs Corporate Finance a sélectionné les étoiles montantes de l'univers du capital-investissement ainsi que la nouvelle génératio...

Virginie Morgon, globe-trotteuse performante et engagée

Virginie Morgon, globe-trotteuse performante et engagée

Figure incontournable parmi les grands influenceurs économiques de la planète, Virginie Morgon se démarque autant par ses résultats probants à la tête...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Comment améliorer le recouvrement au niveau de son entreprise ?

Comment améliorer le recouvrement au niveau de son entreprise ?

En entreprise, les impayés sont plutôt courants et il n’est pas toujours facile d’encaisser 100% de son chiffre d’affaires. Or, les retards de paiemen...

E. de Bettignies (Advancy) : "Pour survivre, il est essentiel que les entreprises se transforment"

E. de Bettignies (Advancy) : "Pour survivre, il est essentiel que les entreprises se transforment"

Avec 230 consultants, 25 associés et dix bureaux dans le monde, Advancy a réalisé, en 2021, 55% de croissance. Quelle est la recette de ce pure player...

Dans la finance, l’inégalité salariale femmes-hommes ne s’efface pas

Dans la finance, l’inégalité salariale femmes-hommes ne s’efface pas

Pour les femmes, le secteur de la finance est plus inégalitaire que la moyenne française en termes de rémunération. Des inégalités particulièrement vi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message