Anne Richards quitte M&G Investments pour rejoindre Fidelity International

Anne Richards, l’une des dirigeantes les plus connues du secteur de la gestion d’actifs en Europe, devient le nouveau CEO de Fidelity International et quitte son poste de directrice générale de M&G Investments.

Anne Richards, l’une des dirigeantes les plus connues du secteur de la gestion d’actifs en Europe, devient le nouveau CEO de Fidelity International et quitte son poste de directrice générale de M&G Investments.

Anne Richards remplace Brian Conroy, qui était le président de Fidelity International et dirigera les activités du groupe à l’extérieur des Etats-Unis, qui supervise près de 414 milliards de dollars. Elle prendra ses fonctions en décembre et quittera le conseil d’administration de l’assureur Prudential, la maison-mère de M&G Investments, le mois prochain. Mme Richards prend la relève à une époque où les gestionnaires d'actifs font face à d'énormes défis, notamment avec la hausse rapide des fonds passifs et les valorisations boursières record. Un haut responsable de l'industrie de la gestion d'actifs a déclaré que Fidelity avait besoin de quelqu'un à la barre qui avait une «perspective radicalement nouvelle sur les actifs d'aujourd'hui».

Ingénieur en électronique de formation, Anne Richards a travaillé au CEM, le centre de recherche nucléaire, au début de sa carrière avant de passer à la gestion d'actifs. Elle a travaillé pendant 26 ans dans l'industrie des fonds, notamment à titre d'analyste, de gestionnaire de portefeuille et de chef des placements. « C'est une opportunité passionnante de diriger une entreprise internationale alors qu'elle passe à l'étape suivante de ses plans de croissance », s’est réjouie la nouvelle CEO de Fidelity International.

MP

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La Cour de cassation donne raison au fisc dans l’affaire Finaréa

La Cour de cassation donne raison au fisc dans l’affaire Finaréa

La plus haute juridiction de l’ordre judiciaire français a finalement donné tort aux contribuables dans l’affaire Finaréa, un important redressement f...

J-C Rolland (Gevers & Orès) : "Les premiers effets de la loi Pacte commencent à se faire sentir"

J-C Rolland (Gevers & Orès) : "Les premiers effets de la loi Pacte commencent à se faire sentir"

Grâce à ses nombreux atouts, le cabinet Gevers & Orès a maintenu ses positions pendant l’année écoulée alors que les titulaires...

Applications de traçage numérique :  un défi de souveraineté européenne

Applications de traçage numérique : un défi de souveraineté européenne

Les applications de traçage numérique qui ont vu le jour dans divers pays européens avec la pandémie de Covid-19 ont pour objectif d’aider à l’identi...

La redevance majorée, indemnisation avantageuse pour le titulaire d’un brevet ?

La redevance majorée, indemnisation avantageuse pour le titulaire d’un brevet ?

En matière de contrefaçon de brevet, le Code de la propriété intellectuelle autorise le juge à indemniser le titulaire du brevet sur la base d’un mont...

De la propriété intellectuelle des inventions relatives à l’IA

De la propriété intellectuelle des inventions relatives à l’IA

Depuis quelques années, l’intelligence artificielle a fait un bon avec le déploiement massif des réseaux de neurones multicouches dans un large spect...

Pas de retour à la rigueur budgétaire, pour le moment

Pas de retour à la rigueur budgétaire, pour le moment

La Commission européenne suggère mercredi 3 mars de maintenir la suspension des règles budgétaires imposées aux États membres. Auront-elles vocation à...

J. Naginski (Chamas & Marcheteau) : "En Afrique, pas d’investissement sans RSE"

J. Naginski (Chamas & Marcheteau) : "En Afrique, pas d’investissement sans RSE"

Julien Naginski conseille sociétés, entrepreneurs et fonds d’investissement dans leur stratégie de développement dans le secteur minier, de l’énergie,...

T. Rajzbaum (EQT) : "Les sociétés que nous accompagnons doivent sortir de chez nous plus durables"

T. Rajzbaum (EQT) : "Les sociétés que nous accompagnons doivent sortir de chez nous plus durables"

Fondé en 1994, EQT Partners s’est imposé comme l’un des leaders mondiaux du non-coté. Avec 700 employés dans 17 pays à travers le monde et 50 milliard...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte