Anne-Marie Husser (Amazon) : "Le management chez Amazon est de moins en moins hiérarchique"

Amazon est une entreprise guidée par de grands principes comme l’obsession client, la vision à long terme, la curiosité, le développement des équipes… Anne-Marie Husser, DRH France, revient sur la façon dont se traduisent ces valeurs au quotidien.

Amazon est une entreprise guidée par de grands principes comme l’obsession client, la vision à long terme, la curiosité, le développement des équipes… Anne-Marie Husser, DRH France, revient sur la façon dont se traduisent ces valeurs au quotidien.

Décideurs. Amazon manifeste sa volonté de conserver une certaine agilité malgré sa taille, comment cela se traduit d’un point de vue managérial ?  

Anne-Marie Husser. Le management chez Amazon est de moins en moins hiérarchique et les équipes doivent rester à taille humaine. Nous avons coutume de dire que deux pizzas doivent suffire pour nourrir une équipe. Par exemple, au comité de direction de la France, seules cinq personnes sont rattachées au directeur général. Cela nous permet d’être rapide dans la mise en œuvre des idées et de conserver de l’agilité dans nos modèles organisationnels.  

Quels résultats obtenez-vous de cette organisation ? 

Cette agilité nous a notamment conduits à lancer l’Accélérateur du numérique en France. Ce programme qui permet aux petites sociétés françaises de se familiariser à tous les aspects du commerce en ligne propose une cinquantaine de modules de formation. L’objectif est notamment de les accompagner dans leur transition numérique et de les aider à vendre leurs produits sur le Net. Aujourd’hui, près de six produits sur dix en ligne sur Amazon sont vendus par des marchands tiers qui recourent à nos technologies, à nos services et à notre réseau logistique pour développer leur activité. Plus qu’un axe de développement stratégique, c’est un besoin économique pour la France puisque les entreprises qui ont franchi le pas du digital réussissent et créent de l’emploi. En effet, on estime que les PME et les entrepreneurs qui vendent leurs produits sur nos boutiques en ligne ont créé plus de 25 000 emplois en France.  

"Près de six produits sur dix en ligne sur Amazon sont vendus par des marchands tiers qui utilisent notre site et nos services comme débouché commercial "

Ce sont les managers qui créent ces nouveaux projets ? 

Chez Amazon, "l’ownership" est une valeur fondamentale. Si un collaborateur a une idée et l’envie de travailler dessus, cela est possible et même encouragé.  Les moyens lui seront donnés de la réaliser. Par exemple, des collaborateurs sont venus me voir un jour pour me parler de l’Article 1, association œuvrant pour l’égalité des chances.  

Amazon a des valeurs très fortes… 

Effectivement, et ces valeurs sont incarnées, vécues par les salariés et guident nombre de décisions, comme dans le recrutement par exemple, où l’on s’attarde sur certaines valeurs car on ne recrute pas pour un poste mais pour Amazon. Un collaborateur pourra rejoindre nos activités logistiques, puis évoluer dans la partie e-commerce, la régie publicitaire ou encore le cloud computing. Chez Amazon, il n’y a pas de parcours fléchés mais autant de parcours que d’Amazoniens et un poste sur deux est pourvu en interne.  

Comment tester l’adéquation entre valeur et candidat ? 

Dans la manière de questionner le candidat au cours de l’entretien. Si je veux savoir si vous avez de l‘ownership, je vais vous demander si vous avez déjà rencontré un problème qui n’était pas de votre responsabilité et ce que vous avez fait. Pour l’obsession client, je peux poser une question du type :  : "Êtes-vous déjà allé au-delà des attentes ?" Nous avons créé le poste de "bar raiser", fonction proposée à tous les collaborateurs de l’entreprise qui ont déjà de l’expérience du recrutement chez Amazon. Après avoir passé une certification interne, ils auront vocation à faciliter la synthèse des différents entretiens que le candidat aura passé, et de s’assurer si oui ou non il est en affinité avec les valeurs d’Amazon.  

Comment concevez-vous l’utilisation des bureaux ? 

Nous ne sommes pas totalement en flex office, mais nos bureaux sont adaptés à chaque moment de la journée du collaborateur. Notre but est que le salarié puisse avoir une palette de possibilités adaptées à ce qu’il doit réaliser au cours de la journée. 

Propos receuillis par Roxane Croisier. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

V. Decaux (La Poste) : "Croiser la data permettrait de faire coïncider les besoins de l’entreprise avec les projets du salarié"

V. Decaux (La Poste) : "Croiser la data permettrait de faire coïncider les besoins de l’entreprise a...

Présidente du jury du prix du DRH numérique 2020, Valérie Decaux, DRH du Groupe La Poste envisage la transformation digitale à la fois comme complémen...

Nadine Yahchouchi (Microsoft 365) : "La Covid-19 a rebattu les cartes des enjeux humains dans l’entreprise"

Nadine Yahchouchi (Microsoft 365) : "La Covid-19 a rebattu les cartes des enjeux humains dans l’entr...

La plateforme collaborative Microsoft Teams a connu une accélération majeure avec la crise sanitaire. Nadine Yahchouchi, directrice générale de Micros...

Prêt de main-d’œuvre : un dispositif de formation comme un autre ?

Prêt de main-d’œuvre : un dispositif de formation comme un autre ?

Brandi par le gouvernement pour faire face à la crise sanitaire, le prêt de main-d’œuvre apparaît comme le pâle remplaçant du coûteux chômage partiel....

Le dialogue social à l’honneur à Suresnes

Le dialogue social à l’honneur à Suresnes

Le 19 octobre 2021 se sont déroulées les huitièmes rencontres du Dialogue social organisées par la ville de Suresnes. Réunissant près de 500 participa...

Hervé Guichard (Goodyear) : "Ne pas laisser les salariés uniquement pilotés par les syndicats est un élément clé"

Hervé Guichard (Goodyear) : "Ne pas laisser les salariés uniquement pilotés par les syndicats est un...

Hervé Guichard est à la tête des ressources humaines France du groupe Goodyear, célèbre pour ses pneus, autant que pour des relations sociales compliq...

La plateforme d’apprentissage 360Learning lève 200 millions de dollars

La plateforme d’apprentissage 360Learning lève 200 millions de dollars

La start-up 360Learning, qui développe une plateforme SaaS de formation collaborative en entreprise, vient de boucler un financement de 200 millions d...

Malika Bouchehioua (Derichebourg) : "L'ambition n'est pas quantitative mais qualitative"

Malika Bouchehioua (Derichebourg) : "L'ambition n'est pas quantitative mais qualitative"

Transitions collectives accompagne les entreprises faisant face à des mutations économiques et permet aux salariés à l’emploi fragilisé d’être accompa...

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

La Société foncière lyonnaise (SFL) a publié les résultats du huitième baromètre Paris Workplace, réalisé en partenariat avec l’Ifop (1 600 salariés i...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte