André : Spartoo aurait trouvé chaussure à son pied

La vente du chausseur André est un problème en moins pour Vivarte et une occasion en rêve pour Spartoo d'étendre son réseau de magasins physiques.

La vente du chausseur André est un problème en moins pour Vivarte et une occasion en rêve pour Spartoo d'étendre son réseau de magasins physiques.

La cession de l’enseigne de chaussures André aura duré près d’un an mais elle livre enfin son épilogue avec la reprise de l’intégralité des magasins et des salariés par le spécialiste tricolore de la vente de chaussures en ligne, Spartoo. Cette opération, sur le point d’être officialisée, permet à Vivarte de se délester d’une filiale déficitaire à moindre frais même s’il pourrait encore apporter 4 à 5 millions d’euros pour accompagner l’acquisition. Par ailleurs, Vivarte recherche des repreneurs pour Chevignon, Besson et Naf Naf.

Concurrent de Sarenza en France, le grenoblois Spartoo a un objectif clair : résister à l’allemand Zalando, leader incontesté de la vente de souliers sur le web en Europe. Pour ce faire, la société fondée par Boris Saragaglia compte s’appuyer sur le réseau de magasins physiques d’André afin de se rapprocher des clients et gagner en notoriété. Cela devrait doper ses ventes online par la même occasion. Spartoo, soutenu par des actionnaires aux reins solides (CIC, A Plus, Highland, Sofina) veut doubler très rapidement des revenus de l’ordre de 150 millions d’euros en 2016.  

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

Adyen, la mondialisation réussie

Adyen, la mondialisation réussie

La fintech dirigée par Pieter van der Does s’adresse aussi bien aux petits commerces qu’aux multinationales. Une stratégie couronnée de succès puisque...

Mirakl, la révolution du e-commerce

Mirakl, la révolution du e-commerce

Le spécialiste des logiciels de création de marketplaces est leader dans son secteur. Une réussite française que son cofondateur et CEO explique par u...

L'Europe accélère... trop tard ?

L'Europe accélère... trop tard ?

Malgré des tours de table de plus en plus ambitieux, l’écosystème technologique européen accuse un sérieux retard sur les géants américains et chinois...

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Quelques mois après une mise à jour de son interface, le site leader dans la recherche de classements et de sociétés poursuit son développement.

Mallorie Sia, l’énergie nouvelle génération

Mallorie Sia, l’énergie nouvelle génération

Cette diplômée de HEC a déjà une belle carrière derrière elle puisque dès ses 25 ans elle cédait son entreprise à Treatwell avant de rejoindre Deliver...

Gafam - BATX. Le marché des empereurs

Gafam - BATX. Le marché des empereurs

Valorisations stratosphériques, chiffres d’affaires dopés par les confinements, politiques publiques en leur faveur, les Gafam et les BATX règnent en...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte