André : Spartoo aurait trouvé chaussure à son pied

La vente du chausseur André est un problème en moins pour Vivarte et une occasion en rêve pour Spartoo d'étendre son réseau de magasins physiques.

La vente du chausseur André est un problème en moins pour Vivarte et une occasion en rêve pour Spartoo d'étendre son réseau de magasins physiques.

La cession de l’enseigne de chaussures André aura duré près d’un an mais elle livre enfin son épilogue avec la reprise de l’intégralité des magasins et des salariés par le spécialiste tricolore de la vente de chaussures en ligne, Spartoo. Cette opération, sur le point d’être officialisée, permet à Vivarte de se délester d’une filiale déficitaire à moindre frais même s’il pourrait encore apporter 4 à 5 millions d’euros pour accompagner l’acquisition. Par ailleurs, Vivarte recherche des repreneurs pour Chevignon, Besson et Naf Naf.

Concurrent de Sarenza en France, le grenoblois Spartoo a un objectif clair : résister à l’allemand Zalando, leader incontesté de la vente de souliers sur le web en Europe. Pour ce faire, la société fondée par Boris Saragaglia compte s’appuyer sur le réseau de magasins physiques d’André afin de se rapprocher des clients et gagner en notoriété. Cela devrait doper ses ventes online par la même occasion. Spartoo, soutenu par des actionnaires aux reins solides (CIC, A Plus, Highland, Sofina) veut doubler très rapidement des revenus de l’ordre de 150 millions d’euros en 2016.  

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Les recettes du succès de ManoMano

Les recettes du succès de ManoMano

Après une levée de fonds de 110 millions d’euros en 2019 puis de 125 millions l’année suivante, la start-up ManoMano, une marketplace spécialisée dans...

L. Soubeyrand (Swile) : "Depuis 2018, nous avons conquis 10 % du marché français"

L. Soubeyrand (Swile) : "Depuis 2018, nous avons conquis 10 % du marché français"

La start-up spécialisée dans les titres restaurants étend son offre. Elle vise désormais les comités d’entreprise en proposant des chèques cadeaux et...

Pour Deliveroo, la crise sanitaire est un jackpot

Pour Deliveroo, la crise sanitaire est un jackpot

Entre les confinements et le télétravail, la livraison de repas à domicile connaît un succès sans précédent depuis maintenant un an. Melvina Sarfati e...

M. Trabbia (Orange) : "Consommateurs et entreprises doivent se saisir de la 5G"

M. Trabbia (Orange) : "Consommateurs et entreprises doivent se saisir de la 5G"

Alors que la 5G se déploie en France, Orange lance des laboratoires où les entreprises peuvent expérimenter et s’approprier cette nouvelle technologie...

Méka Brunel, la bâtisseuse

Méka Brunel, la bâtisseuse

Depuis sa nomination à la tête de Gecina en 2017, Méka Brunel ne cesse de transformer la foncière aux 20 milliards d’euros de patrimoine. L’Iranienne...

Accord de principe pour Veolia et Suez en vue d'un rapprochement

Accord de principe pour Veolia et Suez en vue d'un rapprochement

Les deux géants français, Veolia et Suez, en pourparlers depuis de nombreux mois, sont arrivés à un accord de principe sur le projet de fusion des deu...

Eurofins Scientific acquiert le français IESPM

Eurofins Scientific acquiert le français IESPM

Eurofins Scientific, un des leaders mondiaux de services bio-analytiques, a annoncé ce jeudi l’acquisition du groupe IESPM, acteur majeur de l’analyse...

P. Soullier (Valtus) : "Nous sommes devenus des acteurs de missions à impact"

P. Soullier (Valtus) : "Nous sommes devenus des acteurs de missions à impact"

Spécialiste du management de transition Valtus accompagne des entreprises en pleine croissance ou lorsque celles-ci font face à une problématique spéc...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte