Andersen vs Andersen : la guerre est déclarée

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que le projet français de renaissance de la marque Arthur Andersen tourne au conflit. Arthur Andersen & Co, ouvert en mars dernier, est sous le coup d’une plainte déposée devant le procureur.

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que le projet français de renaissance de la marque Arthur Andersen tourne au conflit. Arthur Andersen & Co, ouvert en mars dernier, est sous le coup d’une plainte déposée devant le procureur.

L'auteur de la plainte : Andersen Tax, fondé en 2002 par une vingtaine d’anciens associés d’Arthur Andersen. Les procédures civiles et pénales ouvertes en France, en Inde et aux États-Unis par ce spécialiste du droit fiscal portent sur des qualifications de faux et usage de faux. La réponse du petit dernier : une citation directe auprès des procureurs de différents pays à l’encontre d’Andersen Tax et de son président pour des qualifications d’association de malfaiteurs, d’escroquerie en bande organisée et de faux et usage de faux. L’utilisation de la marque dissoute il y a quinze ans après l’affaire Enron est bien sûr au cœur du conflit. S’en suivent, au-delà de ce conflit sur la propriété intellectuelle de l'enseigne et de ses éléments, un combat au cours duquel chacun use des moyens les plus brutaux : pressions, communication acharnée, manœuvres hostiles, intimidation, etc. La guerre est déclarée.

 

Mise à jour du 10 juillet 2017 : Depuis la publication de cet article, une décision du 15 juin 2017 a été publiée dans la presse économique. Elle indique la dissolution anticipée de la société Arthur Andersen International, SAS au capital de 100,00 euros, sise 17 place des Vosges, 75004 Paris. La société est mise en liquidation amiable à compter du 15 juin 2017. 

 

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

Delphine Roussellier pilote l’université RH de la SNCF, le centre de formation des acteurs RH de l’ensemble du groupe SNCF, qui réunit 270 000 perso...

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Après deux années de débat interne, les institutions européennes se sont mises d’accord sur les objectifs énergétiques à atteindre sur la prochaine dé...

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de chacun »

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de...

Nommé l’an dernier au poste de président de l’Association française des investisseurs institutionnels (AF2i), Jean-François Boulier met un point d’org...

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

Dans les tuyaux depuis de nombreux mois, la vente de 49,99 % des tours télécoms se fait au profit du fonds « infra » de la société d’investissement am...

Sodie devient le département Mobilités & Développement RH de Sémaphores

Sodie devient le département Mobilités & Développement RH de Sémaphores

Deux des branches d’activité du groupe ALPHA, Sémaphores et Sodie, se rapprochent pour ne former qu’une seule.

Cécile Cabanis (Danone) : « Le secteur de l’alimentaire vit une révolution sans précédent »

Cécile Cabanis (Danone) : « Le secteur de l’alimentaire vit une révolution sans précédent »

Danone a toujours anticipé les attentes des consommateurs qui se tournent aujourd'hui vers l’alimentation biologique tout en recherchant une proximité...

Dominique Gaillard (Ardian) à la tête de France Invest

Dominique Gaillard (Ardian) à la tête de France Invest

L’investissement responsable, l’élargissement des poches des capital-risqueurs et la promotion de l’approche « multi-stratégies » sont les priorités d...

Invesco : accès des investisseurs à l’économie de l’Arabie Saoudite avec un premier ETF

Invesco : accès des investisseurs à l’économie de l’Arabie Saoudite avec un premier ETF

La société de gestion d’actifs lance le fonds Invesco MSCI Saudi Arabia UCITS ETF. Il permet désormais à la première économie du Moyen-Orient de s’exp...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message