Amende lourde pour le laboratoire Janssen-Cilag

Le 20 décembre dernier, l’Autorité de la concurrence prononçait une sanction à hauteur de 25 millions d’euros à l’encontre du laboratoire Janssen-Cilag pour ses pratiques ayant retardé la mise sur le marché d’un médicament générique.

Le 20 décembre dernier, l’Autorité de la concurrence prononçait une sanction à hauteur de 25 millions d’euros à l’encontre du laboratoire Janssen-Cilag pour ses pratiques ayant retardé la mise sur le marché d’un médicament générique.

Le laboratoire Janssen-Cilag et sa maison-mère Johnson & Johnson ont récemment été condamnés à payer une amende de 25 millions d'euros. La raison ? Des agissement graves destinés à empêcher puis limiter le développement des médicaments génériques du Durogesic que l’Autorité de la concurrence a sévèrement sanctionnés. Pour justifier le prononcé de l’amende, le régulateur relève deux comportements fautifs exercés par le laboratoire : d’une part son intervention répétée auprès de l’Agence française de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour la convaincre de ne pas mettre sur le marché les génériques. D’autre part, son discours trompeur auprès des professionnels de santé pour dénigrer ces médicaments de substitution.

Saisie par le laboratoire pharmaceutique Ratiopharm, l’autorité de régulation sanctionne la stratégie mise en place par Janssen-Cilag en raison de ses effets nuisibles sur le marché sanitaire et le manque à gagner pour les laboratoires génériques.

Marine Calvo 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Multiples promotions chez DS Avocats

Multiples promotions chez DS Avocats

DS Avocats nomme deux associées, deux pré-associées et trois counsels parmi ses équipes installées en France et en Chine.

Un Français à la tête de la pratique M&A monde d’Eversheds Sutherland

Un Français à la tête de la pratique M&A monde d’Eversheds Sutherland

Actuellement responsable du département corporate du bureau parisien d’Eversheds Sutherland, Éric Knai se voit confier la direction de la pratique M&a...

Technot 2021 : l’avenir du notariat placé sous le signe de l’innovation

Technot 2021 : l’avenir du notariat placé sous le signe de l’innovation

Lors de l’ouverture de la 4e édition du forum Technologies et Notariat, les présidents des cinq chambres des notaires du Grand Paris ont abordé en con...

Spring Legal complète son offre

Spring Legal complète son offre

Nicolas Sfez et Loris Palumbo intègrent le cabinet d’avocats d’affaires Spring Legal en qualité d'associés. Au sein de leur nouvelle maison, ils fonde...

E. Leroy (Artcurial) : "Acheter Tintin ou Astérix, c’est comme acheter du Van Gogh ou du Picasso"

E. Leroy (Artcurial) : "Acheter Tintin ou Astérix, c’est comme acheter du Van Gogh ou du Picasso"

Avec son côté "madeleine de Proust", la bande dessinée attire de plus en plus de collectionneurs bien décidés à faire rimer plaisir avec investissemen...

MLCP Avocat, nouvelle enseigne spécialisée en fiscalité du patrimoine

MLCP Avocat, nouvelle enseigne spécialisée en fiscalité du patrimoine

Avec l’ambition de créer une nouvelle marque sur la place parisienne, Melissa Pun lance MLCP Avocat, un cabinet consacré à la fiscalité patrimoniale d...

Scalefast nomme son directeur juridique

Scalefast nomme son directeur juridique

Après plus de quinze années passées à la tête de la pratique propriété intellectuelle de Dentons à Paris, David Masson rejoint Scalefast en qualité de...

Nouveau référent déontologue pour l’Autorité de la concurrence

Nouveau référent déontologue pour l’Autorité de la concurrence

Magistrat de carrière, Ivan Luben est nommé référent déontologue de l’Autorité de la concurrence (ADLC). Il aura pour mission de conseiller les agents...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte