Amélie de Braux, une leader passionnée

Directrice juridique de Splunk, Amélie de Braux figure parmi les personnalités incontournables du droit à retrouver dans notre dossier "Contentieux & Arbitrage 2020-2021".

Directrice juridique de Splunk, Amélie de Braux figure parmi les personnalités incontournables du droit à retrouver dans notre dossier "Contentieux & Arbitrage 2020-2021".

Amélie de Braux se voyait plus tard avocate "pour l’adrénaline du métier" dit-elle, bien que d’une nature assez timide. Une fois le diplôme du bac en poche, elle intègre alors naturellement la faculté de droit de l’université de Dijon. Volontaire et déterminée, la jeune femme décide d’effectuer un stage dans le cadre de son cursus académique afin d’avoir une première expérience professionnelle si chère aux recruteurs. Elle rejoint pour ce faire une société informatique et se découvre une véritable passion pour le droit de l’informatique. "J’aimais ce côté innovant à l’aulne de la bulle internet" précise-t-elle. Au début des années 2000, les législations en la matière n’étaient en effet pas aussi développées qu’aujourd’hui, laissant la porte ouverte au champ des possibles en matière de projets informatiques. Passé le temps où elle voulait devenir avocate, Amélie de Braux rejoint en 2003 CA Technologies en tant que juriste avant de gravir les échelons pour devenir directrice juridique. Après plus de seize ans de bons et loyaux services, elle quitte l’éditeur américain de logiciels pour prendre les fonctions de counsel pour la zone Emea sud et de commercial legal de Splunk, le spécialiste du traitement et de l’analyse de données machine, en juillet 2019.


Une personnalité engagée
Très intéressée par l’être humain et son psychique, Amélie de Braux se voit davantage comme un "leader" que comme un "manager" : "Il faut essayer de comprendre ce qui fait qu’un collaborateur est épanoui et voir comment il peut retirer une expérience positive d’une tâche à accomplir", explique-t-elle. Cet aspect de sa personnalité la pousse également à pratiquer des activités pro brono : elle est co-responsable de la Factory du Cercle Montesquieu qui aide les directions juridiques à procéder ou à améliorer leur transformation, notamment digitale, et occupe la fonction de présidente de l’association des parents d’élèves de l’école où sont inscrits ses deux jeunes enfants. Cette Bourguignonne d’origine aime voyager et est une fervente adepte de sport automobile, étant tombée dedans quand elle était petite grâce à son père lui-même passionné.

Margaux Savarit-Cornali

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Contentieux & Arbitrage 2020-2021

Retrouvez notre dossier issu du Guide Contentieux & Arbitrage 2020-2021.
Sommaire
Trois nouveaux counsels chez De Pardieu Brocas Maffei

Trois nouveaux counsels chez De Pardieu Brocas Maffei

Plébiscitant la croissance interne, le cabinet indépendant De Pardieu Brocas Maffei élève Sandrine Azou, Côme Chaine et Thibaut Lechoux au rang de cou...

Deux nouveaux directeurs à l’AMF

Deux nouveaux directeurs à l’AMF

Maxence Delorme et Amélie du Passage accèdent respectivement à la direction des affaires juridiques et à la direction de l’instruction et du contentie...

Ayache se tourne vers la tech

Ayache se tourne vers la tech

Guillaume Seligmann et ses deux collaboratrices, Héloïse Masson et Laura Mallard, arrivent tout droit de Cohen & Gresser pour lancer le pôle techn...

Gide s’offre les services de Frédéric Mion

Gide s’offre les services de Frédéric Mion

Le géant français Gide accueille Frédéric Mion au sein de son bureau parisien. Il interviendra auprès des départements droit public, énergie, environn...

Joffrey Célestin-Urbain (Sisse) : "Bercy n’est pas dans une démarche punitive : nous sommes là pour aider les entreprises"

Joffrey Célestin-Urbain (Sisse) : "Bercy n’est pas dans une démarche punitive : nous sommes là pour...

Depuis le 1er avril, les entreprises confrontées à des demandes de discovery de la part d’autorités étrangères doivent désormais passer par le guichet...

Advant Altana renouvelle son comex

Advant Altana renouvelle son comex

Julien Balensi, associé depuis 2009 chez Advant Altana, intègre la gouvernance du cabinet. Il rejoint Mickaël d’Allende et François Muller qui siègent...

Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Après plus de trois mois d'enquête, la rédaction de Décideurs a le plaisir de vous partager ses classements des meilleurs professionnels en matière de...

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Avocate spécialiste en droit du travail et de la sécurité sociale, Rosine de Matos est nommée counsel au sein du département social du cabinet Aston A...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message