Amazon écope d’une amende de 1,13 milliard d’euros en Italie

Jeudi 9 décembre, le gendarme italien de la concurrence (l’AGCM) a infligé une sanction de 1,13 milliard d’euros à Amazon pour abus de position dominante. Il s’agit de la plus lourde amende jamais prononcée par une autorité de la concurrence européenne contre le géant américain du e-commerce.

Jeudi 9 décembre, le gendarme italien de la concurrence (l’AGCM) a infligé une sanction de 1,13 milliard d’euros à Amazon pour abus de position dominante. Il s’agit de la plus lourde amende jamais prononcée par une autorité de la concurrence européenne contre le géant américain du e-commerce.

En matière de protection des données ou de concurrence, les Gafam sont dans le viseur des régulateurs européens depuis plusieurs années. Au début du mois, c’est l’AGCM italien qui a, à son tour, frappé un grand coup pour sanctionner Amazon. Connue pour son site de vente en ligne, l’entreprise de Jeff Bezos propose également son propre service de logistique et c’est sur ce marché que cette dernière s’est fait épingler en Italie.

L’autorité reproche en effet à Amazon d’avoir abusé de sa position dominante sur le marché italien des services d’intermédiation de place de marché en ligne. Il aurait ainsi discriminé les vendeurs présents sur sa marketplace mais n’ayant pas recours à son service de logistique nommé Fulfilment by Amazon. En effet, l’utilisation de ce service permet d’accéder à des "avantages exclusifs" dont l’octroi du label Prime. Cette certification offre une meilleure visibilité sur la marketplace, notamment auprès des plus de sept millions de membres du programme de fidélité proposé par le groupe américain et permet de prendre part à des événements promotionnels spéciaux comme le Black Friday, le Cyber Monday ou le Prime Day.

Amende record et mesures correctives

De la sorte, Amazon aurait également porté préjudice à ses prestataires logistiques concurrents "en les empêchant de se présenter aux vendeurs en ligne comme des prestataires de services de qualité comparable à la logistique d'Amazon". Les places de marché rivales de l’américain auraient aussi souffert de cet abus de position dominante. L’AGCM estime que les vendeurs italiens utilisant Fulfilment by Amazon seraient découragés de commercialiser leurs produits via d'autres plateformes. Pour justifier le montant de la sanction de 1,13 milliard d’euros qu’elle a prononcée à l’encontre du groupe pour ces faits, l’autorité invoque la durée de l’infraction qui durerait selon elle depuis de nombreuses années.

En plus de cette amende, Amazon sera soumis à des mesures correctives soumises à l'examen d'un mandataire chargé de surveiller leur mise en œuvre effective dans un délai d’un an. Le membre des Gafam devra notamment garantir à tous les vendeurs tiers présents sur sa plateforme les mêmes privilèges de vente et la même visibilité, qu’ils soient clients de Fulfilment by Amazon ou pas. Considérant le montant de l’amende et la teneur des mesures correctives disproportionnés, le groupe a d’ores et déjà fait savoir qu’il ferait appel de cette décision.

Léna Fernandes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Steinberg Avocat, nouveau cabinet de droit des affaires

Steinberg Avocat, nouveau cabinet de droit des affaires

Habitué des dossiers à forts enjeux économiques défendus devant les juridictions françaises et européennes, Victor Steinberg a créé Steinberg Avocat :...

N. Bendefa (REIM Partners) : "L’immobilier locatif est un secteur encore récent au Maroc mais en forte croissance"

N. Bendefa (REIM Partners) : "L’immobilier locatif est un secteur encore récent au Maroc mais en for...

Fondée en 2013 par Nawfal Bendefa et Mehdi Tahiri Joutei Hassani et adossée à CFG Bank en tant qu’actionnaire depuis 2020, la société de gestion REIM...

Premier label ESG pour les produits structurés

Premier label ESG pour les produits structurés

L’urgence climatique et l’appel à l’action se font de plus en plus entendre, surtout du côté de la place financière. De nombreux projets sont en cours...

La Financière Tiepolo et J. de Demandolx Gestion fusionnent

La Financière Tiepolo et J. de Demandolx Gestion fusionnent

Les sociétés La Financière Tiepolo et J. de Demandolx Gestion annonçaient hier leur rapprochement en vue de devenir l’un des principaux acteurs indépe...

Chez Three Crowns, une toute première associée venue d’ailleurs

Chez Three Crowns, une toute première associée venue d’ailleurs

Jamais, en sept ans d’existence, le cabinet n’avait recruté un associé à l’extérieur. Celle qui ouvre le bal, c’est Shaparak Saleh, spécialiste de l’a...

Fusion des cabinets Enckell Avocats et Tesla

Fusion des cabinets Enckell Avocats et Tesla

Altes voit le jour après la fusion d’Enckell Avocats et Tesla dont les savoir-faire permettent à la nouvelle enseigne de proposer une offre centrée su...

XPO Logistics nomme son directeur juridique pour l'Europe

XPO Logistics nomme son directeur juridique pour l'Europe

L’entreprise américaine XPO Logistics nomme Rémi Dujon au poste de directeur juridique pour l'Europe et l’intègre au sein de son comité exécutif.

La toute première CJIP environnementale a été validée

La toute première CJIP environnementale a été validée

Depuis fin décembre 2020, les personnes morales qui pourraient faire l’objet de poursuites pour des infractions au Code de l’environnement peuvent con...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte