Amarenco lève 15 millions d’euros

Le développeur de centrales photovoltaïques a bouclé un premier tour de financement de 15 millions d’euros, malgré la chute du prix du pétrole. Le signe de la résilience des énergies renouvelables à la crise économique actuelle ?

Le développeur de centrales photovoltaïques a bouclé un premier tour de financement de 15 millions d’euros, malgré la chute du prix du pétrole. Le signe de la résilience des énergies renouvelables à la crise économique actuelle ?

Le développeur irlandais de centrales photovoltaïques Amarenco, dont le siège opérationnel est à Lagrave dans le Tarn, a levé 15 millions d'euros auprès d'Idia Capital Investissement et de trois autres sociétés du Crédit Agricole, à savoir Sofilaro Gestion, Grand Sud-Ouest Capital et Nord-Midi Pyrénées Développement. Il s’agit de la première tranche d’un financement de 50 millions d’euros qu’Alain Desvigne, président d'Amarenco pense boucler d’ici la fin de l’année : « La crise climatique est plus profonde que la crise sanitaire et les fonds continuent d'investir dans les renouvelables. »

Cette levée de fonds servira a financer des acquisitions qui lui permettront de maintenir sa position de leader en Europe, notamment en France et en Irlande. Par exemple, Amarenco a remporté, en février, un appel d'offres de RTE (EDF) pour construire dans le Sud-Ouest le plus grand projet européen de stockage d'électricité. La levée a également déjà conduit au rachat des participations du fonds australien Macquarie dans une société commune irlandaise. Les prochaines tranches de financement serviront sans doute aussi à Amarenco pour développer son activité à l’étranger, et en particulier au Moyen-Orient où la société a déjà monté plusieurs joint-ventures pour installer des panneaux solaires dans le désert.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 30 septembre 2020

La veille urbaine du 30 septembre 2020

Fifth Wall qui lance son fonds dédié aux proptechs en Europe, Rita-Rose Gagné nommée CEO d’Hammerson… Décideurs vous propose une synthèse des actualit...

Les énergies renouvelables absorbent le choc

Les énergies renouvelables absorbent le choc

Incapables de se fournir en pièces détachées et composants divers, des chantiers solaires et éoliens ont été considérablement ralentis partout dans le...

J. Moreno : "Le SIEC 2020 permettra aux enseignes et aux foncières de renouer le dialogue"

J. Moreno : "Le SIEC 2020 permettra aux enseignes et aux foncières de renouer le dialogue"

Le Siec a récemment confirmé la tenue de son édition 2020 les 14 et 15 octobre prochains dans le Pavillon 4 du Parc des Expositions de la Porte de Ver...

La veille urbaine du 29 septembre 2020

La veille urbaine du 29 septembre 2020

BNP Paribas REIM qui signe une plateforme logistique de 23 000 m² à Carquefou, Pierre-Yves Guice nommé directeur général de l’établissement public Par...

Géo-ingénierie, l’ingénierie du désastre ?

Géo-ingénierie, l’ingénierie du désastre ?

Déployer des technologies à l’échelle planétaire pour modifier la composition de notre atmosphère ou la météo, afin d’empêcher un cataclysme climatiqu...

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Avec son sourire modeste et son ton mesuré, Antoine Frérot passe aisément pour le patron le plus flegmatique du CAC 40. Ne pas s’y fier toutefois. Hab...

La veille urbaine du 28 septembre 2020

La veille urbaine du 28 septembre 2020

Sofidy qui acquiert un immeuble de 20 500 m² à Amsterdam, CDC Habitat qui crée une foncière dédiée à l’immobilier médico-social, le budget "vert" du g...

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

Dans le cadre du plan de relance, sept milliards d’euros seront ainsi consacrés à la décarbonation de l’industrie, à la production d’hydrogène par éle...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message