Amarenco lève 15 millions d’euros

Le développeur de centrales photovoltaïques a bouclé un premier tour de financement de 15 millions d’euros, malgré la chute du prix du pétrole. Le signe de la résilience des énergies renouvelables à la crise économique actuelle ?

Le développeur de centrales photovoltaïques a bouclé un premier tour de financement de 15 millions d’euros, malgré la chute du prix du pétrole. Le signe de la résilience des énergies renouvelables à la crise économique actuelle ?

Le développeur irlandais de centrales photovoltaïques Amarenco, dont le siège opérationnel est à Lagrave dans le Tarn, a levé 15 millions d'euros auprès d'Idia Capital Investissement et de trois autres sociétés du Crédit Agricole, à savoir Sofilaro Gestion, Grand Sud-Ouest Capital et Nord-Midi Pyrénées Développement. Il s’agit de la première tranche d’un financement de 50 millions d’euros qu’Alain Desvigne, président d'Amarenco pense boucler d’ici la fin de l’année : « La crise climatique est plus profonde que la crise sanitaire et les fonds continuent d'investir dans les renouvelables. »

Cette levée de fonds servira a financer des acquisitions qui lui permettront de maintenir sa position de leader en Europe, notamment en France et en Irlande. Par exemple, Amarenco a remporté, en février, un appel d'offres de RTE (EDF) pour construire dans le Sud-Ouest le plus grand projet européen de stockage d'électricité. La levée a également déjà conduit au rachat des participations du fonds australien Macquarie dans une société commune irlandaise. Les prochaines tranches de financement serviront sans doute aussi à Amarenco pour développer son activité à l’étranger, et en particulier au Moyen-Orient où la société a déjà monté plusieurs joint-ventures pour installer des panneaux solaires dans le désert.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 30 juillet 2021

La veille urbaine du 30 juillet 2021

Goldman Sachs Asset Management et Immobel acquièrent un immeuble mixte à Paris 8, Round Hill Capital, Mubadala Investment Company et Ivanhoé Cambridge...

La veille urbaine du 28 juillet 2021

La veille urbaine du 28 juillet 2021

Perial AM acquiert l'immeuble "Les portes d'Arcueil I" auprès de Gecina pour 300 M€, le Groupe Legendre soutient le projet rennais de l’association La...

Coworking et bureaux partagés, la solution pour demain ?

Coworking et bureaux partagés, la solution pour demain ?

Entre l’obligatoire réorganisation du travail et une stratégie immobilière à revoir, la reprise annoncée s’accompagne de nombreuses problématiques. Et...

La veille urbaine du 27 juillet 2021

La veille urbaine du 27 juillet 2021

Icade Foncière Tertiaire acquiert l’ensemble “Equinove” au Plessis-Robinson pour 183 M€, Barings acquiert un immeuble de bureaux à Londres pour 130 M£...

Transformation de bureaux en logements : un nouvel élan ?

Transformation de bureaux en logements : un nouvel élan ?

Le sujet de la transformation de bureaux en logements revient régulièrement sur le devant de la scène immobilière. C’est à nouveau le cas depuis janv...

La veille urbaine du 26 juillet 2021

La veille urbaine du 26 juillet 2021

OGIC livre 20 000 m² de bureaux et commerces à l’entrée ouest de la ville de Clichy à PGIM Real Estate, Colonies poursuit son développement avec la re...

La veille urbaine du 22 juillet 2021

La veille urbaine du 22 juillet 2021

Hines acquiert 350 000 m² de plateformes logistiques en France, Cogedim annonce la vente à Newton Offices d’un immeuble situé à Marseille, Céline Auge...

La veille urbaine du 21 juillet 2021

La veille urbaine du 21 juillet 2021

Sofidy acquiert un immeuble mixte à Lyon pour la SCPI Immorente, Vinci Construction livre une résidence de 65 appartements à Amiens, Fundimmo dévoile...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte