Altice cède une partie de sa fibre optique pour 1,8 MD€

L’opérateur télécom a trouvé un accord avec un trio de fonds « infra ». Il poursuit sa cure d’amaigrissement tout en gardant le contrôle du réseau.

L’opérateur télécom a trouvé un accord avec un trio de fonds « infra ». Il poursuit sa cure d’amaigrissement tout en gardant le contrôle du réseau.

Les négociations seront allées bon train : quelques mois après avoir déclenché la recherche de partenaires financiers pour son réseau de fibre optique en dehors des grandes villes, Altice scelle un accord avec les fonds Allianz Capital Partners, AXA IM et Omers Infrastructure quant à la cession d’une participation de 49,9 % dans SFR FTTH contre 1,8 milliard d’euros en cash. Pour Patrick Drahi et son empire des télécoms, c’est le deal idoine puisqu’il lui permet de conserver le contrôle du réseau tout en rassurant les marchés financiers sur sa capacité à désendetter le groupe (30 milliards d’euros au dernier trimestre). Les liquidités serviront aussi à investir dans le déploiement de la fibre optique dans les villes de taille moyenne. Cette opération suit la droite ligne du deal conclu avec KKR il y a quelques temps. À présent, Altice va devoir démontrer aux sceptiques que la société peut se désendetter autrement que par la vente d’actifs. Son chiffre d’affaires a certes augmenté, mais cette amélioration s’est faite au prix de promotions très agressives qui ont miné son niveau de rentabilité par client.         

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte