Alstom entre en négociation pour le rachat de Bombardier

Le géant du ferroviaire français, Alstom, est en passe de racheter son concurrent canadien, Bombardier, dans un contexte d’endettement massif. La transaction devrait, sous réserve de l’autorisation de la Commission européenne, s’élever à 7 milliards de dollars.

Le géant du ferroviaire français, Alstom, est en passe de racheter son concurrent canadien, Bombardier, dans un contexte d’endettement massif. La transaction devrait, sous réserve de l’autorisation de la Commission européenne, s’élever à 7 milliards de dollars.

Le groupe français a confirmé, ce lundi, que « des discussions sont en cours ». Un an après le refus de Bruxelles de bénir son union avec l’allemand Siemens, Alstom cherche toujours à croître en externe pour faire face à la concurrence du chinois CRRC. Si la transaction parvient à son terme, le français deviendra le deuxième groupe mondial du ferroviaire, juste après son homologue asiatique. Cette opération prendrait la forme d’un paiement en numéraire pour 70 % et en actions Alstom pour 30 %. La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), qui détient aujourd’hui 32,5 % du capital de Bombardier, deviendrait le plus gros actionnaire du constructeur français, avec 18 % de ses actifs, aux côtés du groupe Bouygues, qui verrait, lui, sa participation diluée de 15 à 10 %.

Depuis la cession de ses activités dans l’énergie à General Electrics, Alstom devient un pure player du ferroviaire. Cette spécialisation se poursuivrait avec le rachat de Bombardier. En effet, le groupe canadien, lourdement endetté, a déjà cédé ses activités aéronautiques en vendant sa participation minoritaire dans l’A220 à Airbus. Par ailleurs, alors que le siège de Bombardier est à Montréal, celui de sa division ferroviaire est à Berlin et la plupart de ses usines sont implantées en Europe. Alstom pourrait donc devenir incontournable dans la fourniture de trains et de métros sur le Vieux Continent. Mais pour ce faire, un éventuel accord entre les deux groupes devra passer par l’approbation de la Commission européenne.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Alibaba à la conquête des marques

Alibaba à la conquête des marques

Michelle Lau, co-directrice d’Alibaba Group en France, est en charge de la stratégie retail d'Alibaba et des partenariats avec les marques. Elle revie...

Christel Heydemann (Orange) : "La technologie est un formidable levier pour accélérer l’innovation dans la santé"

Christel Heydemann (Orange) : "La technologie est un formidable levier pour accélérer l’innovation d...

Présente lundi 16 mai pour l’inauguration officielle des locaux de Future4care, l’incubateur européen de start-up spécialisées en e-santé, lancé en ju...

Future4care : à la découverte des start-up Bliss et MaPatho

Future4care : à la découverte des start-up Bliss et MaPatho

Comme chaque semaine, Décideurs vous faire découvrir les start-up de la première promotion de l'incubateur Future4care spécialisé dans la e-santé. Cet...

Comment Twitch aide les marques à séduire la jeunesse

Comment Twitch aide les marques à séduire la jeunesse

Jusque-là consacré aux jeux vidéo, le service de diffusion en direct, Twitch, continue d’accroître ses contenus artistiques et culturels. Cette filial...

Inauguration officielle de l’incubateur Future4care

Inauguration officielle de l’incubateur Future4care

Né de l’alliance entre Sanofi, Capgemini, Generali et Orange, l’accélérateur de start-up européennes Future4care a tenu son inauguration officielle ce...

L’entreprise biopharmaceutique UCB intègre l’accélérateur Future4care

L’entreprise biopharmaceutique UCB intègre l’accélérateur Future4care

L’accélérateur de start-up européennes Future4care se renforce en accueillant le belge UCB en qualité de nouvel adhérent et membre du comité de sélect...

Muriel Benitah (MedInTechs) : "Le salon MedInTechs se veut le mégaphone de l’innovation en santé"

Muriel Benitah (MedInTechs) : "Le salon MedInTechs se veut le mégaphone de l’innovation en santé"

Salué par Emmanuel Macron, la première édition de MedInTechs, salon de l’innovation en santé, a rassemblé 6000 personnes. Muriel Benitah, sa président...

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Pour faire face aux vents contraires, les grandes sociétés françaises devraient investir cette année 174,9 milliards d’euros dans leur transformation...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message