Alstom entre en négociation pour le rachat de Bombardier

Le géant du ferroviaire français, Alstom, est en passe de racheter son concurrent canadien, Bombardier, dans un contexte d’endettement massif. La transaction devrait, sous réserve de l’autorisation de la Commission européenne, s’élever à 7 milliards de dollars.

Le géant du ferroviaire français, Alstom, est en passe de racheter son concurrent canadien, Bombardier, dans un contexte d’endettement massif. La transaction devrait, sous réserve de l’autorisation de la Commission européenne, s’élever à 7 milliards de dollars.

Le groupe français a confirmé, ce lundi, que « des discussions sont en cours ». Un an après le refus de Bruxelles de bénir son union avec l’allemand Siemens, Alstom cherche toujours à croître en externe pour faire face à la concurrence du chinois CRRC. Si la transaction parvient à son terme, le français deviendra le deuxième groupe mondial du ferroviaire, juste après son homologue asiatique. Cette opération prendrait la forme d’un paiement en numéraire pour 70 % et en actions Alstom pour 30 %. La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), qui détient aujourd’hui 32,5 % du capital de Bombardier, deviendrait le plus gros actionnaire du constructeur français, avec 18 % de ses actifs, aux côtés du groupe Bouygues, qui verrait, lui, sa participation diluée de 15 à 10 %.

Depuis la cession de ses activités dans l’énergie à General Electrics, Alstom devient un pure player du ferroviaire. Cette spécialisation se poursuivrait avec le rachat de Bombardier. En effet, le groupe canadien, lourdement endetté, a déjà cédé ses activités aéronautiques en vendant sa participation minoritaire dans l’A220 à Airbus. Par ailleurs, alors que le siège de Bombardier est à Montréal, celui de sa division ferroviaire est à Berlin et la plupart de ses usines sont implantées en Europe. Alstom pourrait donc devenir incontournable dans la fourniture de trains et de métros sur le Vieux Continent. Mais pour ce faire, un éventuel accord entre les deux groupes devra passer par l’approbation de la Commission européenne.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La rémunération des patrons de la finance scrutée par les superviseurs

La rémunération des patrons de la finance scrutée par les superviseurs

Après les dividendes, c’est au tour des rémunérations des patrons des plus grandes banques d’être passées au crible par les superviseurs. En pleine cr...

La Financière DV devient DLCM Finances Paris

La Financière DV devient DLCM Finances Paris

Le cabinet de gestion de patrimoine DLCM Finances renforce sa présence à Paris en finalisant son rapprochement avec La Financière DV.

Les affaires de la famille Trump dans la tourmente

Les affaires de la famille Trump dans la tourmente

Le coronavirus n’épargne rien ni personne. La holding qui gère les affaires de la famille du président des États-Unis, la Trump Organization, en fait...

L'Eurogroupe met 240 milliards d’euros sur la table pour aider les pays en difficulté

L'Eurogroupe met 240 milliards d’euros sur la table pour aider les pays en difficulté

Selon le président de l’Eurogroupe Mario Centeno une ligne de crédit de 240 milliards d’euros ouverte à tous les pays va prochainement être activitée...

M. Azogui (Cyrus) : "Bridgepoint a une grande expérience sur les opérations d’acquisition"

M. Azogui (Cyrus) : "Bridgepoint a une grande expérience sur les opérations d’acquisition"

Le groupe Cyrus gère près de 3,8 Mds€ d’encours financiers et 1,5 Mds d’investissements immobiliers pour le compte de 4 500 familles. Pour accélérer s...

D. Mahé (Human & Work): "L'État n'est pas le père Noël"

D. Mahé (Human & Work): "L'État n'est pas le père Noël"

Les dirigeants doivent prendre des décisions financières stratégiques et accompagner leurs équipes dans un environnement incertain. David Mahé, fondat...

Jean-Philippe Taslé D’héliand (Oddo BHF) : "La crise sanitaire rabat les cartes sur les fonds en euros"

Jean-Philippe Taslé D’héliand (Oddo BHF) : "La crise sanitaire rabat les cartes sur les fonds en eur...

Pour Jean-Philippe Tasle d'Heliand, président de ODDO BHF Banque Privée France, la chute des marchés actions remet en perspective la rémunération des...

USA : 10 millions d'inscriptions au chômage en deux semaines

USA : 10 millions d'inscriptions au chômage en deux semaines

Les chiffres du chômage explosent aux États-Unis. On compte plus 6,6 millions de nouveaux demandeurs d'emploi en l’espace d’une semaine.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message