Alibaba et les milliers de voleurs

Alibaba et les milliers de voleurs

Alors qu’il affirmait il y a peu encore lutter contre la contrefaçon sur Alibaba, son président Jack Ma vient de lancer un pavé dans la mare.

« Le problème des faux produits aujourd’hui, c’est qu’ils sont de meilleure qualité, avec un meilleur prix que les originaux des vraies marques. » Cette déclaration à la presse internationale ne vient pas d’un sombre contrebandier mais bien de l’homme le plus riche de Chine, Jack Ma, accessoirement président de la marketplace Alibaba. Alors que les industriels dépensent des sommes considérables pour faire disparaître les copies illégales de leurs produits, ces titulaires de droit peuvent légitimement se demander dans quel camp se place leur partenaire chinois.

 

Des copies préférées aux originaux ?

 

L’homme d’affaires, emporté par son enthousiasme, ne s’est pas arrêté en si bon chemin : « Ce sont exactement les mêmes usines, les mêmes matériaux, mais ils n’utilisent pas leurs vrais noms. »  Ce discours étonne lorsque l’on sait à quel point le géant de l’e-commerce multiplie les promesses auprès de l’Occident de mettre un terme à ce fléau. Le responsable du respect de la propriété intellectuelle d’Alibaba Group, Matthew Bassiur, était notamment venu en février 2016 au forum européen organisé par l’Unifab (Union des fabricants) pour assurer les grandes marques de sa volonté de lutter d’arrache-pied contre la diffusion de produits contrefaits sur ses canaux.

 

Une ferme condamnation des grandes marques

 

L’Unifab, qui rassemble 200 entreprises, n’a pas tardé à réagir en condamnant fermement les déclarations de Jack Ma. Pour Christian Peugeot, président de ce groupement, la contrefaçon représente une « menace économique, de santé et de sécurité publique ». Face à de telles pratiques, qui financent notamment les réseaux terroristes selon une étude de l’Unifab, les discours ambigus des grands dirigeants n’ont donc pas lieu d’exister. Parlementaire très impliqué dans les questions de propriété intellectuelle, le sénateur des Français de l’étranger, Richard Yung, a également comparé les propos de Jack Ma à une « provocation ».

Régulièrement pointées du doigt, les usines chinoises inondent de leurs copies les plates-formes d’e-commerce pour atteindre un public extrêmement large. Alibaba, acteur en position hégémonique dans l’empire du Milieu, cristallise ainsi les espoirs de collaborations efficaces et les craintes de doubles discours.

 

TB

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Le fabricant haut-savoyard de connecteurs Nicomatic est un exemple concret d'entreprise libérée en France. Olivier Nicollin, actuel PDG de cette entre...

Maison Henriot, chai d’œuvre

Maison Henriot, chai d’œuvre

Depuis plus de deux siècles, la maison Henriot cultive sa passion de la vigne et sa fierté du produit. Plus soucieuse de qualité que de volumes, elle...

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis d’inciter les grands groupes à davantage lier la rémunération de leurs dirigeants à des c...

Advens, success story de la cybersécurité française

Advens, success story de la cybersécurité française

Alexandre Fayeulle président et fondateur d’Advens, success story française dans l’univers de la cybersécurité, revient sur ses initiatives RSE et la...

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Alors que les nouvelles technologies s’invitent plus que jamais dans le secteur de la santé, la médecine intégrative fait de plus en plus d’adeptes. D...

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Le milliardaire italien, président du conseil d’administration d’EssilorLuxottica s’est éteint à Milan à l’âge de 87 ans. Retour sur la success story...

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Première fortune chinoise, Zhong Shanshan est le patron à la fois du géant de l’eau en bouteille Nongfu Spring et de l’entreprise pharmaceutique Beiji...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message