Alibaba et les milliers de voleurs

Alors qu’il affirmait il y a peu encore lutter contre la contrefaçon sur Alibaba, son président Jack Ma vient de lancer un pavé dans la mare.

Alors qu’il affirmait il y a peu encore lutter contre la contrefaçon sur Alibaba, son président Jack Ma vient de lancer un pavé dans la mare.

« Le problème des faux produits aujourd’hui, c’est qu’ils sont de meilleure qualité, avec un meilleur prix que les originaux des vraies marques. » Cette déclaration à la presse internationale ne vient pas d’un sombre contrebandier mais bien de l’homme le plus riche de Chine, Jack Ma, accessoirement président de la marketplace Alibaba. Alors que les industriels dépensent des sommes considérables pour faire disparaître les copies illégales de leurs produits, ces titulaires de droit peuvent légitimement se demander dans quel camp se place leur partenaire chinois.

 

Des copies préférées aux originaux ?

 

L’homme d’affaires, emporté par son enthousiasme, ne s’est pas arrêté en si bon chemin : « Ce sont exactement les mêmes usines, les mêmes matériaux, mais ils n’utilisent pas leurs vrais noms. »  Ce discours étonne lorsque l’on sait à quel point le géant de l’e-commerce multiplie les promesses auprès de l’Occident de mettre un terme à ce fléau. Le responsable du respect de la propriété intellectuelle d’Alibaba Group, Matthew Bassiur, était notamment venu en février 2016 au forum européen organisé par l’Unifab (Union des fabricants) pour assurer les grandes marques de sa volonté de lutter d’arrache-pied contre la diffusion de produits contrefaits sur ses canaux.

 

Une ferme condamnation des grandes marques

 

L’Unifab, qui rassemble 200 entreprises, n’a pas tardé à réagir en condamnant fermement les déclarations de Jack Ma. Pour Christian Peugeot, président de ce groupement, la contrefaçon représente une « menace économique, de santé et de sécurité publique ». Face à de telles pratiques, qui financent notamment les réseaux terroristes selon une étude de l’Unifab, les discours ambigus des grands dirigeants n’ont donc pas lieu d’exister. Parlementaire très impliqué dans les questions de propriété intellectuelle, le sénateur des Français de l’étranger, Richard Yung, a également comparé les propos de Jack Ma à une « provocation ».

Régulièrement pointées du doigt, les usines chinoises inondent de leurs copies les plates-formes d’e-commerce pour atteindre un public extrêmement large. Alibaba, acteur en position hégémonique dans l’empire du Milieu, cristallise ainsi les espoirs de collaborations efficaces et les craintes de doubles discours.

 

TB

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Comment cet ancien négociateur du Raid aide les dirigeants à gérer l'insécurité

Comment cet ancien négociateur du Raid aide les dirigeants à gérer l'insécurité

Fondateur de la branche négociation du Raid, Laurent Combalbert est négociateur de crise professionnel. Aujourd’hui, à travers son entreprise The Trus...

Thibault Lanxade (Luminess) : "Nous basculons dans la modernité"

Thibault Lanxade (Luminess) : "Nous basculons dans la modernité"

Imprimerie fondée en Mayenne dans les années 1900, Jouve s’est transformé pour se spécialiser entièrement dès 2020 dans la dématérialisation des donné...

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

À quelques jours de la conclusion du rapprochement historique de Veolia avec Suez, le conseil d’administration de Veolia a désigné Estelle Brachlianof...

Agroalimentaire, ces Français qui cartonnent

Agroalimentaire, ces Français qui cartonnent

Le secteur agroalimentaire reste une place forte de l'économie hexagonale. Certaines entreprises, parfois peu connues du grand public, connaissent une...

G. Reboul (Reboul & Associés) : "Les secteurs de la technologie et de la santé sont en pleine croissance"

G. Reboul (Reboul & Associés) : "Les secteurs de la technologie et de la santé sont en pleine croiss...

Cabinet à taille humaine emmené par trois associés, Reboul & Associés conseille aussi bien des grands groupes que des start-up. La boutique a par...

Discrètes, ces entreprises contribuent à réindustrialiser la France

Discrètes, ces entreprises contribuent à réindustrialiser la France

Enfin ! La France recrée depuis quelques années des emplois industriels. Cela est en partie lié à la croissance de groupes qui, implantés sur un march...

Trois entreprises scandinaves méconnues qui cartonnent

Trois entreprises scandinaves méconnues qui cartonnent

Derrière des mastodontes tels que Nokia, Volvo, Saab, Spotify ou Revolut, la Scandinavie fourmille d'entreprises à très forte croissance. Parmi elles,...

B. Gstalder (Mister Menuiserie) : "Nous sommes le Volkswagen de la menuiserie"

B. Gstalder (Mister Menuiserie) : "Nous sommes le Volkswagen de la menuiserie"

Si le groupe Label existe depuis dix ans, la marque Mister Menuiserie, qui en est désormais la figure de proue, est née en 2016. Depuis, sa croissanc...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte