Alexandre Ricard (Pernod Ricard) : CAC 40 version quarantaine

L'héritier de la famille Ricard compte parmi les trente Français sur lesquels nous avons choisi de parier avec optimisme et fierté en 2015…

L'héritier de la famille Ricard compte parmi les trente Français sur lesquels nous avons choisi de parier avec optimisme et fierté en 2015…

Hasard de calendrier ou volonté avérée ? En 2015, le groupe fêtera ses 40 ans et sera à nouveau piloté par un membre de la famille Ricard. C’est à Alexandre Ricard que reviendra la mission de poursuivre la profonde transformation de l’organisation engagée il y a un an par Pierre Pringuet, présent à la tête de l’entreprise depuis douze ans. À 42 ans, le neveu de Patrick Ricard, décédé à l’été 2012, deviendra en février prochain le plus jeune patron du CAC 40.

Pourquoi on parie sur lui : sa devise «?clarity of purpose, speed of action?» nous prédit que l’on entendra parler de lui.
Sa réputation : pétri aux valeurs de son grand-père, «?Alex?», comme il se fait appeler dans les couloirs de l’entreprise de spiritueux est un «?techno addict?» qui déteste se livrer.
Son secret bien gardé : en 1996, il a passé un premier entretien d’embauche pour intégrer le groupe Pernod-Ricard qui s’est soldé par un échec. Le DRH lui a asséné : «?Ce n’est pas parce que vous êtes un Ricard que vous aurez un bon poste.?» Sept ans plus tard, c’est ce même DRH qui l’a finalement embauché.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Internet mobile : Cuba s’ouvre (un peu) sur le monde

Internet mobile : Cuba s’ouvre (un peu) sur le monde

La grande île caribéenne connaît une petite révolution dans le secteur des nouvelles technologies avec le déploiement d’un réseau 3G.

IKKS fait peau neuve

IKKS fait peau neuve

Lourdement endetté, le groupe de prêt-à-porter premium a dû restructurer son capital pour régler sa situation financière. Les créanciers ont accepté d...

Sanofi et Bioverativ, un deal sans effusion de sang

Sanofi et Bioverativ, un deal sans effusion de sang

Sanofi a enfin mis un pied dans le secteur des maladies rares ! En rachetant la biotech américaine Biovertiv pour 11,6 milliards de dollars, Sanofi s’...

Safran décolle enfin avec Zodiac

Safran décolle enfin avec Zodiac

La patience de Safran a fini par payer. Huit ans auront été nécessaires pour que l’OPA amicale engagée sur Zodiac Aerospace aboutisse. Outre les quest...

EssilorLuxottica voit les choses en grand

EssilorLuxottica voit les choses en grand

Ils se sont dit oui. Depuis octobre, Essilor et Luxoticca font maison commune pour devenir leader mondial de l’optique. Au sein de la direction, la pa...

Idex souffle le froid et le chaud

Idex souffle le froid et le chaud

Valorisé près de 1,5 milliard d’euros à la suite d’un LBO tertiaire, l’opérateur intégré d’infrastructures énergétiques ambitionne de franchir la barr...

Goldman Sachs rentre dans le jeu de Voodoo pour 200 M$

Goldman Sachs rentre dans le jeu de Voodoo pour 200 M$

Les incursions de la banque de financement et d’investissement sur le segment des sociétés françaises en hypercroissance sont rares. C’est dire le pot...

Face à Apple, Microsoft défend ses valeurs

Face à Apple, Microsoft défend ses valeurs

Le 30 novembre dernier, Microsoft a brièvement dérobé à Apple la place de première capitalisation boursière mondiale. Un succès qui est le reflet de l...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message