Alain Bensoussan

 

 

Fondateur de son cabinet, Alain Bensoussan fait partie de notre selection des 50 avocats d'affaires parmi les meilleurs

Alain Bensoussan

Alain Bensoussan Avocats

> Le droit de l’informatique, c’est lui
> Le droit d’Internet, c’est lui
> Il a publié un code «?augmenté?»
> Pratique du sport régulièrement

Il a fait de son travail un loisir. Ce n’est pas une mauvaise idée quand on y passe ses week-ends et que femme et enfants participent à l’aventure : «?C’est le plus beau cadeau que m’ait offert la vie?». Disruptif, Alain Bensoussan l’est depuis toujours. «?Mon premier bureau était ma voiture, je me rendais directement chez le client?». Après les robots, il planche sur la vague technologique qui fera émerger la prochaine demande de droit. «?Nous sommes dans les avancées opérationnelles, pas dans la science-fiction?». On aurait presque envie de le croire si ce n’était son costume si distinctif, et la maquette futuriste d’Albert Féraud siégeant dans son bureau.

Décideurs. L’avocat de demain sera-t-il un robot ?
Alain Bensoussan.
Il utilisera en tout cas des robots. Il a déjà la calculatrice… Ces robots seront à coque, humanoïdes, ou bien des avatars – des logiciels. Plus que la fin de l’avocat tel que nous le connaissons, attendons-nous plutôt à celle du para legal.

Décideurs. Il règne dans vos bureaux une ambiance particulière…
A. B.
La disposition des locaux correspond à une démarche managériale, faite d’ouverture et d’esthétisme.
Toutes les salles reposent sur la même logique : des bureaux des collaborateurs jusqu’à celui de la direction, dans lequel je travaille avec trois directeurs de pôles. Chaque pièce a son œuvre d’art, que le collaborateur est libre de choisir parmi l’ensemble de la collection. Les salles n’ont ni nom ni numéro : il faut donc se repérer grâce aux œuvres et aux humains.

Décideurs. Que comptez-vous faire de votre retraite ?
A. B.
Je la prendrai après ma mort. J’ai trop de plaisir à travailler dans ce cabinet où l’on se sent bien. La plupart des collaborateurs des débuts sont encore avec moi. Et nous avons encore beaucoup à faire. Je viens par exemple de publier un Code Informatique, fichiers et libertés. C’est un ouvrage «?augmenté?» : les codes-barres placés dans le texte activent des vidéos et du contenu supplémentaire. Enfin, et après cinq ans de travail de fond, le réseau international Lexing prend réellement forme. C’est une belle réussite.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Jean-François Chatelain (Family Partners) : « Il est nécessaire de composer avec tous les acteurs de l’écosystème »

Jean-François Chatelain (Family Partners) : « Il est nécessaire de composer avec tous les acteurs de...

Depuis sa création, Family Partners a fait du chemin. Avec un modèle économique novateur et exempt de tout conflit d’intérêt, Jean-François Chatelain...

Granrut devient Herald

Granrut devient Herald

Soixante ans après sa création, le cabinet Granrut se renouvelle en prenant le nom d’Herald.

Régulation financière : la France et la Chine coopèrent

Régulation financière : la France et la Chine coopèrent

L’AMF et son homologue chinois (la CSRC) travailleront dorénavant ensemble à l’élaboration du corpus réglementaire des marchés de capitaux français et...

Le Brexit fait les beaux jours de l’immobilier de luxe parisien

Le Brexit fait les beaux jours de l’immobilier de luxe parisien

Depuis l’annonce du Brexit de plus en plus de Français installés à Londres décident de revenir vivre à Paris. Et ce retour en masse n’est pas sans con...

Huissier de justice : la transformation est en marche

Huissier de justice : la transformation est en marche

Les huissiers de justice se sont accommodés de la loi Macron en 2015 portant ouverture des professions juridiques réglementées. L’officier public et m...

Bâtonnat 2020 : Olivier Cousi et Nathalie Roret ont gagné les élections

Bâtonnat 2020 : Olivier Cousi et Nathalie Roret ont gagné les élections

Olivier Cousi, avocat associé spécialiste de la propriété intellectuelle chez Gide, est le prochain bâtonnier de Paris. La pénaliste associée de Jean-...

Nouvelle associée chez Schmidt Brunet Litzler

Nouvelle associée chez Schmidt Brunet Litzler

Aude Le Tannou est cooptée associée au sein du cabinet Schmidt Brunet Litzler.

Thierry Lauriol  (Jeantet) : « L’adaptation des droits africains favorise la globalisation des projets »

Thierry Lauriol (Jeantet) : « L’adaptation des droits africains favorise la globalisation des proje...

Les défis de Jeantet en Afrique : sécuriser les investissements de ses clients et participer à la formation des juristes locaux. Le responsable du dép...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message