AkzoNobel : Carlyle réalise l’un des plus gros LBO depuis 2008 !

Le rachat des activités de chimie de spécialités de l’industriel néerlandais, pour plus de 10 milliards d’euros, constitue l’un des dix plus gros rachats d’entreprises par un fonds depuis la dernière crise financière.
Le groupe néerlandais est surtout connu pour ses peintures mais c'est bien son pôle dédié à la chimie qui tient l'affiche.

Le rachat des activités de chimie de spécialités de l’industriel néerlandais, pour plus de 10 milliards d’euros, constitue l’un des dix plus gros rachats d’entreprises par un fonds depuis la dernière crise financière.

En cette année 2018, les fonds d’investissement bombent le torse et exhibent leurs muscles : après l’acquisition de Thomson Reuters F&R par Blackstone au mois de janvier (13,72 milliards d’euros), c’est au tour de son confrère Carlyle de remporter le dossier du moment en Europe avec la reprise des activités de chimie de spécialités du groupe néerlandais AkzoNobel. L’expert du private equity, aidé du fonds souverain singapourien GIC, valorise la cible à 10,1 milliards d’euros. Il s’agit là de l’un des dix plus gros rachats d’entreprises par un fonds depuis la dernière crise financière – le numéro un restant la reprise de Kraft Heinz par Berkshire Hathaway et 3G en février 2013. Cela s’explique notamment par la capacité des plus grandes signatures mondiales de l’investissement (Carlyle, Blackstone, KKR, TPG…) à lever davantage d’argent auprès de leurs souscripteurs. Bien sûr, le pôle « chimie » d’AkzoNobel est aussi un actif reluisant, plus rentable d’ailleurs que l’autre filiale du groupe dédiée à la fabrication de peinture. AkzoNobel a prévu de reverser l’essentiel du produit de cette cession à ses actionnaires. La société néerlandaise, objet de raids hostiles successifs de la part de PPG début 2017, recentre donc son cœur de métiers sur la peinture (Dulux, Trimetal…) avec l’objectif de dégager une meilleure profitabilité. Point noir au tableau, elle n’a pas réussi à fusionner avec son concurrent Axalta en novembre dernier, et cet échec pourrait l’isoler sur son marché. Jusqu’au point d’être à la merci de rivaux ou de prédateurs financiers ? Réponse dans les prochains mois.  

 

@ Firmin Sylla

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Comment cet ancien négociateur du Raid aide les dirigeants à gérer l'insécurité

Comment cet ancien négociateur du Raid aide les dirigeants à gérer l'insécurité

Fondateur de la branche négociation du Raid, Laurent Combalbert est négociateur de crise professionnel. Aujourd’hui, à travers son entreprise The Trus...

Thibault Lanxade (Luminess) : "Nous basculons dans la modernité"

Thibault Lanxade (Luminess) : "Nous basculons dans la modernité"

Imprimerie fondée en Mayenne dans les années 1900, Jouve s’est transformé pour se spécialiser entièrement dès 2020 dans la dématérialisation des donné...

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

À quelques jours de la conclusion du rapprochement historique de Veolia avec Suez, le conseil d’administration de Veolia a désigné Estelle Brachlianof...

Agroalimentaire, ces Français qui cartonnent

Agroalimentaire, ces Français qui cartonnent

Le secteur agroalimentaire reste une place forte de l'économie hexagonale. Certaines entreprises, parfois peu connues du grand public, connaissent une...

G. Reboul (Reboul & Associés) : "Les secteurs de la technologie et de la santé sont en pleine croissance"

G. Reboul (Reboul & Associés) : "Les secteurs de la technologie et de la santé sont en pleine croiss...

Cabinet à taille humaine emmené par trois associés, Reboul & Associés conseille aussi bien des grands groupes que des start-up. La boutique a par...

Discrètes, ces entreprises contribuent à réindustrialiser la France

Discrètes, ces entreprises contribuent à réindustrialiser la France

Enfin ! La France recrée depuis quelques années des emplois industriels. Cela est en partie lié à la croissance de groupes qui, implantés sur un march...

Trois entreprises scandinaves méconnues qui cartonnent

Trois entreprises scandinaves méconnues qui cartonnent

Derrière des mastodontes tels que Nokia, Volvo, Saab, Spotify ou Revolut, la Scandinavie fourmille d'entreprises à très forte croissance. Parmi elles,...

B. Gstalder (Mister Menuiserie) : "Nous sommes le Volkswagen de la menuiserie"

B. Gstalder (Mister Menuiserie) : "Nous sommes le Volkswagen de la menuiserie"

Si le groupe Label existe depuis dix ans, la marque Mister Menuiserie, qui en est désormais la figure de proue, est née en 2016. Depuis, sa croissanc...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte