Airbnb remporte une bataille face à la ville de Paris

Dans un jugement du 5 mars 2019, le tribunal de grande instance de Paris déboute la capitale dans son action en référé contre Airbnb. Un millier d’annonces risquaient de disparaître pour une question de procédure.

Dans un jugement du 5 mars 2019, le tribunal de grande instance de Paris déboute la capitale dans son action en référé contre Airbnb. Un millier d’annonces risquaient de disparaître pour une question de procédure.

Airbnb remporte la première bataille qui l’opposait à Paris. En décembre 2017, la ville ordonnait au géant de la location d’indiquer dans les annonces diffusées sur sa plateforme un numéro de déclaration. Ce numéro est exigé par l’article L. 324-2-1, II, alinéa 1er du code du tourisme. Le texte prévoit que les logements de tourisme (villas, appartements ou studios) offerts en location à une clientèle qui n’y élit pas domicile doivent disposer d’un numéro d’enregistrement obtenu sur le site de la ville et devant être publié dans chaque offre de location. Plus d’un millier d’annonces (soit les trois quarts des offres parisiennes) étaient menacées d’être supprimées.

Mais Airbnb résista en refusant de retirer de son site les offres concernées, Paris étant un des hub les plus importants de la plateforme américaine. La capitale française riposta en avril dernier avec une action en référé. Dans un jugement du 5 mars 2019, le président du TGI rejette cette demande. En cause, la méconnaissance par l’État français des principes du droit de l’Union européenne. Dans un avis du 1er septembre 2009, la Commission européenne exigeait en effet que l’État français lui notifie les dispositions du code du tourisme avant sa promulgation. Or, cette obligation n’a pas été respectée et l’article L. 324-2-1 dudit code a été publié sans l’avis de la Commission. Le TGI estime que dans ces conditions, il ne peut pas être opposé à Airbnb. Les mille annonces qui risquaient de disparaître peuvent donc demeurer, pour le moment, sur le site internet et l’application d’Airbnb. Le tribunal condamne par ailleurs la ville de Paris à verser 5 000 euros à Airbnb France et Airbnb Irlande au titre des frais de justice. 

Si, accompagnée par le cabinet d'avocats Bredin Prat, la firme américaine remporte une bataille, la ville de Paris n’entend pas renoncer à la guerre. En février dernier, elle déposait une seconde plainte contre Airbnb, cette fois sur le fondement de la loi Élan relative à la responsabilité des plateformes électroniques pour location illégale. L’entreprise encourt cette fois jusqu’à 12 500 euros d’amende.

Maeva Kpadonou (@KpadonouMaeva)

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

King & Spalding renforce son équipe belge

King & Spalding renforce son équipe belge

King & Spalding renforce son bureau belge ouvert il y a quelques mois en accueillant une nouvelle associée.

Un special counsel arrive chez Ogletree Deakins

Un special counsel arrive chez Ogletree Deakins

Marc Desgranges rejoint le cabinet américain dédié au droit social au rang de special counsel.

Deux avocats cooptés counsels chez Veil Jourde

Deux avocats cooptés counsels chez Veil Jourde

Le 1er septembre, Gabriel d’Amécourt et Vincent Ramel, collaborateurs depuis 2016, sont devenu counsels au sein du pôle fusions-acquisitions du cabine...

Un nouvel associé chez Parallel Avocats

Un nouvel associé chez Parallel Avocats

Le collège d’associés du cabinet axé sur le numérique et les nouvelles technologies s’agrandit grâce à l’arrivée de Jérémie Aflalo, expert en corporat...

Le legal design : un tournant pour les juristes

Le legal design : un tournant pour les juristes

Apparu en 2014 aux États-Unis, le legal design, méthode d’innovation juridique centrée sur l’utilisateur qui permet la création de documents juridique...

Une nouvelle associée chez Ayache Salama

Une nouvelle associée chez Ayache Salama

En provenance de Shearman & Sterling, Marie Pouget devient associée au sein du cabinet indépendant Ayache Salama.

Abigail Johnson, la discrète

Abigail Johnson, la discrète

Héritière d’une dynastie américaine de la finance, Abigail Johnson, 57 ans, est à la tête de Fidelity Investments, l’un des fonds d’investissement les...

Chatain & Associés double le nombre de ses associés

Chatain & Associés double le nombre de ses associés

Le cabinet spécialiste du contentieux des affaires nomme trois of counsels au rang d’associé : Thomas de Boysson, Dominique Ham et Jean-Yves Demay-Paj...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message