Agama Conseil : "Nous avons mis sur le marché notre outil interne, Belt Solutions"

Dédié aux prestataires de services d’investissement, Agama Conseil accompagne ses clients dans leurs problématiques de conformité réglementaire, de contrôle interne et d’organisation fonctionnelle ou opérationnelle.
Philippe Levrel, président, et Louis-Grégoire Logre, directeur général d'Agama Conseil

Dédié aux prestataires de services d’investissement, Agama Conseil accompagne ses clients dans leurs problématiques de conformité réglementaire, de contrôle interne et d’organisation fonctionnelle ou opérationnelle.

DÉCIDEURS. Depuis près de huit ans, vous accompagnez spécifiquement les sociétés de gestion de portefeuille, les conseillers en gestion de patrimoine et les prestataires de services d’investissement. Qu’apportez-vous à vos clients ?

Louis-Grégoire Logre. Philippe Levrel et moi disposions, au moment de la création de la société, de plus de dix ans de pratique dans le secteur de la gestion d’actifs et de la distribution de produits d’épargne : lui en tant que responsable de la conformité et du contrôle interne de sociétés de gestion et moi comme responsable des agréments et du suivi des sociétés de gestion au sein de l’AMF. Le choix de notre positionnement découle naturellement de nos précédentes expériences professionnelles, mais aussi des besoins identifiés sur la place dans un contexte d’évolution réglementaire permanente. Depuis presque huit ans, nous accompagnons nos clients à l’obtention des agréments de société de gestion et produits d’épargne auprès des tutelles, à la mise en place de leur dispositif de conformité et de contrôle interne, et durablement à la prise en charge du contrôle interne. La structuration du cabinet nous permet à ce jour d’apporter notre savoir-faire à forte valeur ajoutée en matière de projets réglementaires tant sur les acteurs de la gestion d’actifs que ceux impliqués sur la partie distribution. À ce jour, nous sommes leaders dans l’accompagnement des sociétés de gestion à l’obtention des agréments en France et dans la réalisation de missions de contrôle.

Qu’est-ce qui, selon vous, vous distingue de vos concurrents ?

Philippe Levrel. Nous nous appuyons sur trois forces principales. Nous disposons tout d’abord d’une équipe de plus de 30 consultants qualifiés et organisés par secteur d’activité pour répondre aux besoins spécifiques de nos clients (les gestions traditionnelles, le capital investissement au sens large, l’immobilier, les gestions sophistiquées telles que la gestion quantitative, la dette, la titrisation ou l’octroi de prêts, la distribution, dont les CGP et les family offices, et les entreprises d’investissement). Chaque client est suivi par une équipe composée a minima de trois collaborateurs de niveau de séniorité différent. Cette organisation présente des avantages pour nos équipes et nos clients : le partage d’expériences, la confrontation des connaissances et la délivrance d’un service à forte valeur ajoutée. Cela est essentiel pour assurer une disponibilité permanente auprès de nos clients pour répondre à leurs besoins techniques. Tous nos consultants disposent de l’examen de certification professionnelle AMF et suivent plus de quarante heures de formation annuelle sur la réglementation et son évolution constante.

De plus, nous sommes le seul cabinet de notre secteur d’activité à avoir développé notre propre outil digital ou regtech, Belt Solutions, permettant de gérer, suivre, piloter et sécuriser nos travaux de conformité et de contrôle interne. Il permet également la mise à disposition de tous nos travaux auprès de nos clients grâce à un portail numérique, leur traçabilité ainsi que leur sécurisation.

Enfin, Agama conseil s’appuie sur une forte implication auprès des associations professionnelles de place et une présence à l’international, notamment avec un établissement basé à Luxembourg.

"Belt Solutions, la solution innovante et digitale à destination des RCCI pour le pilotage et le suivi de leurs travaux de contrôle"

Quels événements ont marqué la vie du cabinet ces douze derniers mois ?

L. G. L. Nous avons mis sur le marché notre outil interne, Agama RegTech, utilisé efficacement par nos équipes depuis maintenant plus de sept ans. Cette offre, qui est commercialisée sous la marque Belt Solutions, va permettre aux responsables de la conformité et du contrôle interne (RCCI) de piloter, suivre et gérer leur dispositif de conformité et de contrôle interne, tout en assurant la traçabilité de leurs travaux et un suivi de l’évolution des organisations et de la réglementation. Cet outil pourra être branché à la demande de nos clients aux outils d’automatisation de dispositif LCB/FT, de gestion OMS/PMS, de dispositif de risques, avec lesquels nous avons noué des partenariats stratégiques. Cela vise à offrir une structure et des services répondant aux besoins spécifiques de nos clients.

D’autre part, comme déjà indiqué, nous avons consolidé la mise en oeuvre de notre plan stratégique relatif à l’organisation de notre offre de services. En effet, nous intervenons désormais par pôles d’activité pour proposer une expérience client pertinente et plus adaptée. Cette configuration présente un avantage indispensable pour nos clients avec des équipes dédiées qui disposent de compétences pointues des textes et exigences réglementaires applicables aux métiers spécifiques de nos clients.

P. L. Enfin, nous avons participé à la création de l’ACCR - Association des conseillers en conformité et en régulation - créée sous l’impulsion de l’Autorité des marchés financiers (AMF) qui porte un intérêt aussi bien à la structuration de ces cabinets qu’à la qualité de leurs prestations à haute valeur ajoutée. Ce projet, qui réunit cinq autres sociétés de conseil, témoigne de la reconnaissance de notre positionnement en tant que partenaire professionnel, fiable et reconnu comme tel par l’AMF.

"Renforcement de notre présence et de nos équipes à l'international"

Depuis 2019, Agama Conseil s’est inscrit dans une démarche "environnement, social, gouvernance" (ESG). Qu’est-ce qui vous a motivés à aller dans cette direction ?

P. L. Nos clients affichent depuis quelques années un intérêt pour les problématiques liées à l’environnement, au social et à la gouvernance. En tant que partenaires et prestataires, il nous paraît légitime de nous inscrire également dans cette démarche en vue de nous aligner sur leurs préoccupations.

L. G. L. Au-delà, nos équipes et nousmêmes, en tant qu’associés, restons sensibles aux enjeux de la responsabilité sociale et environnementale car il y va de notre santé et de l’avenir de notre planète. La digitalisation de nos méthodes de travail pour limiter l’usage du papier, la suppression des bouteilles en plastique et des capsules café, les déplacements à vélo de certains de nos salariés consultants ou encore la promotion de l’égalité hommefemme au sein du cabinet sont entre autres des illustrations concrètes de notre engagement ESG. D’ailleurs, notre index de l’égalité professionnelle témoigne d’un niveau très satisfaisant dans la mesure où il est évalué à 94 sur 100. C’est aussi le résultat de notre politique de lutte contre la discrimination liée au sexe.

Quelles sont vos perspectives de développement ?

P. L. Forts de notre expérience acquise depuis presque huit ans, de notre capacité d’adaptation continue comme l’a démontré la période de confinement récente avec des démarches tant interne qu’auprès de nos clients et de la notoriété du cabinet en France, nous souhaitons désormais conquérir de nouveaux marchés et notamment déployer notre stratégie à l’international, à court terme au Luxembourg afin d’y renforcer notre présence et nos équipes à travers Agama Advisors. Au-delà des synergies que l’on peut créer pour nos clients, l’idée est d’accroître notre offre et de proposer des missions d’audit interne, de gestion des risques ou d’accompagnement de sociétés de gestion pour l’obtention de leur agrément auprès de l’autorité luxembourgeoise, la CSSF. Sur les cinq prochaines années, nous envisageons de développer notre activité en Europe et à l’international dans des pays tels que la Suisse, le Royaume-Uni, mais aussi peut-être vers l’Afrique. 

Enfin, nous prévoyons le recrutement de collaborateurs dans la perspective du développement de nouveaux domaines de compétences tels que ceux de la stratégie et de la digitalisation.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Compliance-Fraudes-Investigations 2021

Retrouvez notre dossier issu du Guide-annuaire Compliance-Fraudes-Investigations 2021.
Sommaire
Bignon Lebray se renforce en restructuration et contentieux

Bignon Lebray se renforce en restructuration et contentieux

Le bureau lyonnais de Bignon Lebray s’agrandit avec l’arrivée de Guillaume Douillard. Le nouvel associé est habitué des dossiers de droit des entrepri...

Avec le rachat d’Hyperlex, DiliTrust ajoute les contrats à son offre numérique

Avec le rachat d’Hyperlex, DiliTrust ajoute les contrats à son offre numérique

L’éditeur de logiciels pour les directions juridiques DiliTrust achète la start-up Hyperlex et accède ainsi à un nouveau segment sur le marché de la l...

Huitième associée en banque et finance pour Hogan Lovells

Huitième associée en banque et finance pour Hogan Lovells

Spécialiste du financement d'acquisition, à effet de levier et des opérations de restructuration, Cassandre Porges rejoint en septembre 2022 le départ...

Cookies : le Conseil d’État valide les 35 millions infligés par la Cnil à Amazon

Cookies : le Conseil d’État valide les 35 millions infligés par la Cnil à Amazon

En 2020, la Cnil sanctionnait Amazon pour des pratiques en matière de cookies qui ne respectaient pas l’article 82 de la loi Informatique et Libertés....

Squire Patton Boggs s’étoffe en immobilier

Squire Patton Boggs s’étoffe en immobilier

Estelle Vernejoul et Thomas Coëffé rejoignent la pratique immobilier du cabinet Squire Patton Boggs. Leurs compétences, complémentaires, permettront d...

TotalEnergies condamné par la Cnil à payer un million d'euros

TotalEnergies condamné par la Cnil à payer un million d'euros

Jeudi 30 mai, la Cnil a infligé une amende d’un million d’euros à la société TotalEnergies pour non-respect des obligations en matière de prospection...

Juridiction unifiée des brevets : le cabinet Casalonga codifie l’ensemble des textes

Juridiction unifiée des brevets : le cabinet Casalonga codifie l’ensemble des textes

À l’occasion des 30 ans du Code de la propriété intellectuelle ce vendredi 1er juillet, une plateforme accessible gratuitement réunit l’ensemble des t...

Fabrice Veverka arrive chez Willkie Farr & Gallagher

Fabrice Veverka arrive chez Willkie Farr & Gallagher

L’avocat spécialiste des transactions Fabrice Veverka quitte la maison qu’il avait cofondée pour rejoindre le cabinet américain Willkie Farr & Gal...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message