Acheter ou louer un distributeur automatique pour votre entreprise ?

Alors que vous étudiez de près la question du bien-être de vos salariés au sein des locaux de votre entreprise, la question de l'installation d'un distributeur automatique se pose à vous. De nombreux critères vont devoir être définis : quels aliments seront distribués ? À quel prix ? Comment allez- vous gérer la maintenance et les stocks ? Etc....

Alors que vous étudiez de près la question du bien-être de vos salariés au sein des locaux de votre entreprise, la question de l'installation d'un distributeur automatique se pose à vous. De nombreux critères vont devoir être définis : quels aliments seront distribués ? À quel prix ? Comment allez- vous gérer la maintenance et les stocks ? Etc....

Une fois que vous aurez établi le type de distributeur automatique que vous souhaitez installer au sein de votre entreprise, vous devrez faire un nouveau choix : acheter ou louer cet appareil ? Il n'existe pas d'option qui soit meilleure que l'autre, le tout est de savoir à quel point vous êtes prêt à investir dans ce projet.

Un coût de revient qui n'est pas à négliger

Si vous désirez faire l’acquisition d'un distributeur, cela vous sera bénéfique sur le long terme puisqu'au final, cette action vous reviendra moins cher qu'une location. En effet, en seulement quelques années, le coût d'une location peut dépasser celui d'un achat, bien que des frais annexes soient à prévoir.
Il faut également prendre en compte le fait que si vous louez un distributeur, vous aurez bien moins de soucis à vous faire. La maintenance sera en effet effectuée par le fabricant ou le loueur et dans ce cas, vous n'aurez pas à faire appel à une société tierce de façon régulière. Il est important de noter que les distributeurs automatiques peuvent tomber en panne à n'importe quel moment, laissant alors les employés de votre entreprise dans la tristesse, sans accès à une tasse de café ou à une barre chocolatée.

Si vous êtes lié par un contrat de location au loueur, vous pouvez être certain que la maintenance sera effectuée de façon régulière et que votre appareil ne restera pas bien longtemps sans fonctionner.

Des prix fixés par vos soins et des revenus ponctuels

Que vous louiez ou achetiez un distributeur de boissons ou de friandises, dans tous les cas, vous conserverez les bénéfices. En effet, ce sera à vous de gérer les stocks et surtout, de fixer les prix, en faisant bien sûr toujours en sorte que vos employés ne soient pas lésés.
Vous devez être capable de leur offrir un service optimal en permanence, c'est à dire que vous ne devrez pas manquer des produits les plus vendus au risque de décevoir tous ceux qui oeuvrent au sein de votre entreprise. Pour cela, une gestion des stocks et des commandes irréprochable doit être réalisée, que ce soit dans le cas d'une location ou d'un achat. Les revenus du distributeur vous reviendront, puisque c'est vous qui l’approvisionnez.

Une étude du marché qui doit être complète

Si vous comptez acheter un distributeur automatique, prenez le temps de vous renseigner auprès de vos employés sur ce qu'ils attendent de celui-ci. En effet, il serait regrettable de choisir le mauvais modèle puisque vous n'aurez pas de recours possible.
En revanche, en louant un distributeur, vous pourrez toujours discuter avec le loueur dans le cas où le modèle installé ne serait pas apprécié des salariés. Il est toujours envisageable de procéder à un échange, pourvu que ce soit stipulé dans le contrat de location !

 

 

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La renaissance de la foodtech

La renaissance de la foodtech

L’année 2020 aura été une année record pour l’écosystème des foodtech européennes. Celles-ci atteignent un niveau de deals de 2,7 milliards d’euros....

Le dropshipping, entre bon plans et arnaques

Le dropshipping, entre bon plans et arnaques

Souvent relayés par les influenceurs sur leurs réseaux sociaux, les sites de revente de type "dropshipping" pullulent sur la toile... et les arnaques...

Ledger intègre le troupeau des licornes françaises

Ledger intègre le troupeau des licornes françaises

Le courtier de portefeuille de cryptomonnaies Ledger boucle un nouveau tour de table de 380 millions de dollars. Désormais valorisé 1,23 milliard de d...

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

Alors que le débat autour de la levée des brevets sur les vaccins s’intensifie et que Joe Biden comme Emmanuel Macron y seraient favorables, Aurore Si...

Inscrire sa marque dans la révolution digitale

Inscrire sa marque dans la révolution digitale

Réussir son business en ligne est un défi et la marque un atout stratégique. Ce n’est un secret pour personne, il est impossible de nos jours d’avoir...

Simon Associés : 2020, bilan et introspectives

Simon Associés : 2020, bilan et introspectives

2020 restera une date clé. Même si tous les voyants étaient au rouge, beaucoup ont été abasourdis lorsque nous avons été contraints de rester chez nou...

Renforcement du contrôle et des actions à l’encontre des centrales internationales

Renforcement du contrôle et des actions à l’encontre des centrales internationales

L’annonce du départ d’ITM et d’Edeka d’AgeCore, de Casino de la centrale Horizon et d’une nouvelle alliance entre Intermarché et Casino qui devrait do...

Le "sans marque", une stratégie marketing viable ?

Le "sans marque", une stratégie marketing viable ?

La marque est le seul moyen d’identifier un produit déterminé, de ceux des concurrents. Pourtant, certains industriels communiquent largement autour d...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte