Accuracy, numéro 1 du palmarès Great Place to Work 2016

Le modèle de « l’exigence bienveillante », le concept managérial au cœur de la réussite d’Accuracy est une nouvelle fois reconnu par le palmarès Great Place to Work, qui place à nouveau le cabinet en première position du classement de sa catégorie moins de 500 salariés.

Le modèle de « l’exigence bienveillante », le concept managérial au cœur de la réussite d’Accuracy est une nouvelle fois reconnu par le palmarès Great Place to Work, qui place à nouveau le cabinet en première position du classement de sa catégorie moins de 500 salariés.

Présent sur le podium chaque année depuis sa première participation, en 2007, Accuracy s’est hissé sur la première marche en 2015 et conserve cette position en 2016. "Depuis sa création en 2004 Accuracy a été conçu comme un projet collectif, explique Frédéric Duponchel, président directeur?général d’Accuracy. L’exigence bienveillante est notre principal atout parce que la qualité de notre travail dépend directement de la satisfaction de nos équipes à l’exercer. Cette politique managériale est profondément ancrée dans la culture d’Accuracy ; elle est une donnée fondamentale de notre succès et continuera de nous accompagner dans nos réussites futures."

 

Forte croissance

 

La régularité avec laquelle Accuracy se place dans le trio de tête du classement illustre la réalité et la profondeur des principes que le cabinet met en œuvre à l’endroit de ses équipes, et qui constituent l’un des piliers de sa stratégie. Fin 2015, Accuracy affichait 61 millions d’euros de chiffre d’affaires, en augmentation de 11 % par rapport à 2014. Présent dans 10 pays en Europe, Asie et Amérique du Nord, Accuracy vient d’ouvrir début 2016 un nouveau bureau à Singapour.

 

Top 5 du classement 2016 de Great Place to Work

 

1- Accuracy (300 collaborateurs)
2- Cadence Design Systems (132)
3- BlaBlaCar (262)
4- Zenika (184)
5- Colombus Consulting (111)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Avec son sourire modeste et son ton mesuré, Antoine Frérot passe aisément pour le patron le plus flegmatique du CAC 40. Ne pas s’y fier toutefois. Hab...

M&A : évolution du contrôle de concentration

M&A : évolution du contrôle de concentration

La vice-présidente exécutive de la Commission européenne Margrethe Vestager l’avait annoncé lors du renouvellement des commissaires fin 2019 : le droi...

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

Dans le cadre du plan de relance, sept milliards d’euros seront ainsi consacrés à la décarbonation de l’industrie, à la production d’hydrogène par éle...

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Bpifrance Le Lab et Rexecode interrogent chaque trimestre les patrons sur leur trésorerie et leurs anticipations de croissance. Les prévisions concern...

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Passé par un cabinet ministériel, homme d’affaires et chef d’entreprise, Jacques Veyrat a changé de cap en quittant la direction du groupe Louis-Dreyf...

Jonathan Salter est le nouveau Head of Risk Consulting chez AXA

Jonathan Salter est le nouveau Head of Risk Consulting chez AXA

Le spécialiste de la gestion des risques Jonathan Salter est promu au sein d’Axa XL. Il succède à compter du 1er octobre à Corinne Vitrac qui prend la...

Cédric O : "Si elles veulent survivre, les entreprises doivent accélérer sur leur transition numérique"

Cédric O : "Si elles veulent survivre, les entreprises doivent accélérer sur leur transition numériq...

Dans une interview accordée à Décideurs, le secrétaire d’État au numérique, Cédric O, évoque les grands enseignements de la crise sur la digitalisatio...

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Des entreprises historiquement industrielles peuvent pivoter peu à peu leur business model. En France, c’est notamment le cas de Schneider Electric, p...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message