Accès au droit : un bilan alarmant

Pour la deuxième année consécutive, le Conseil national des barreaux (CNB) publie son baromètre "Accès au droit", réalisé conjointement avec l’institut d’études Odoxa. Injustices liées au territoire et recul des droits fondamentaux… Le bilan du sondage se révèle préoccupant.

Pour la deuxième année consécutive, le Conseil national des barreaux (CNB) publie son baromètre "Accès au droit", réalisé conjointement avec l’institut d’études Odoxa. Injustices liées au territoire et recul des droits fondamentaux… Le bilan du sondage se révèle préoccupant.

Dans une enquête réalisée du 12 au 28 mai 2021 auprès de 3 475 Français métropolitains et ultra-marins, le CNB s’intéresse à l’accessibilité du droit dans les régions et au rapport que les nationaux entretiennent avec leurs droits. En mettant en évidence la difficulté des Français à faire valoir leurs droits ainsi que leur crainte d’un recul de leurs droits fondamentaux, le baromètre "Accès au droit" dresse un état des lieux plutôt inquiétant.

Pourtant reconnu comme un droit fondamental, l’accès à la justice s’avère compliqué pour beaucoup de Français : 37 % d’entre eux affirment qu’il est difficile de faire valoir leurs droits là où ils habitent. Une problématique encore plus présente en outre-mer où 58 % des Ultra-Marins rencontrent cette difficulté. Même constat pour les tribunaux qui ne sont pas considérés comme accessibles depuis leur lieu de vie pour plus d’un citoyen sur trois. Définitivement marqué par la crise sanitaire, le ressenti sur ces dernières années est alarmant :  67 % des Français estiment que l’accès au droit est devenu plus difficile et 77 % que leurs droits fondamentaux ont tendance à reculer.

Et les avocats dans tout ça ?

Néanmoins plus structurel que conjecturel, ce constat a amené le CNB à s’interroger sur la place des avocats vis-à-vis de la problématique de l’accès au droit. Une grande majorité des sondés (82 %) considèrent que faciliter l’accès aux avocats ainsi qu’aux informations juridiques et judiciaires améliorerait l’accès au droit et à la justice, malgré le délai et le coût des procédures qui restent des obstacles à ce rapprochement. Presque la moitié des citoyens a déjà consulté un avocat et ce chiffre augmente en outre-mer puisque 57 % des Ultra-Marins ont déjà poussé les portes d’un cabinet. Pourtant, ce recours n’est pas automatique pour les Français qui se tournent plus facilement vers des sites internet spécialisés face à leurs problèmes juridiques (40 %), même si les réponses qu’ils y trouvent ne sont pas suffisantes dans 67 % des cas. Et si la solution était la dématérialisation ? Le numérique s’installant au sein des administrations et des juridictions, la tendance est à la mise en place de procédure en ligne, comme on a pu le voir pour l’Autorité de la concurrence dernièrement. Cette simplification est largement approuvée par les Français : 71% d’entre eux affirment que le développement des procédures en ligne est une bonne chose pour l’accès au droit.  

Léna Fernandes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Doublant les effectifs de son bureau de Bruxelles, Laurius attire un groupe de trois associés : Christina Trappeniers, Damien Stas de Richelle et Caro...

Le régulateur britannique ne lâche pas PWC

Le régulateur britannique ne lâche pas PWC

Dans son rapport annuel d’inspection de la qualité des audits réalisés auprès des institutions bancaires au Royaume-Uni publié le 23 juillet, le Finan...

Droits voisins : l’Autorité de la concurrence inflige une amende de 500 millions d’euros à Google

Droits voisins : l’Autorité de la concurrence inflige une amende de 500 millions d’euros à Google

L’Autorité de la concurrence sanctionne Google à hauteur de 500 millions d’euros pour le non-respect de plusieurs injonctions prononcées à son encontr...

Stratégie : la remarquable résilience des cabinets d’affaires

Stratégie : la remarquable résilience des cabinets d’affaires

Le Sommet du droit organisé par Leaders League le 8 juillet dernier a été l’occasion de réunir les professionnels du monde du droit : avocats, directe...

Ces décideurs qui investissent dans les cryptomonnaies

Ces décideurs qui investissent dans les cryptomonnaies

Les cryptomonnaies ne font plus partie de ces produits considérés comme étant hors norme. Cela se comprend lorsque l’on réalise le grand nombre d’entr...

Le Medef choisit un avocat comme nouveau directeur juridique

Le Medef choisit un avocat comme nouveau directeur juridique

L’avocat d’affaires Bruno Zabala rejoint le Mouvement des entreprises de France (Medef) en qualité de directeur juridique, éthique et gouvernance des...

Banque et assurance : voici les directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Banque et assurance : voici les directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

AmazingContent, spécialiste de l’influence des dirigeants et top managers sur les réseaux sociaux, a récemment publié une enquête sur le classement de...

Cornet Vincent Ségurel renouvelle sa direction

Cornet Vincent Ségurel renouvelle sa direction

Cornet Vincent Ségurel annonce la désignation d’une nouvelle équipe de direction et le lancement d’un nouveau plan de développement 2021-2024

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte