A.Tison (Groupe Roquette) : "Historiquement, les salariés sont les enfants de la famille"

A.Tison (Groupe Roquette) : "Historiquement, les salariés sont les enfants de la famille"

Groupe familial du Nord de la France, Roquette est leader mondial des ingrédients d’origine végétale et fournisseur majeur d’excipients pharmaceutiques. Avec à la tête de sa direction des ressources humaines Antoine Tison, le groupe fait en sorte d’offrir un environnement professionnel attrayant, où chacun peut apprendre, évoluer et contribuer à la performance globale de l’entreprise.

Décideurs. Quelle est la stratégie « Learning » du groupe Roquette ? 

Antoine Tison. Elle tourne principalement autour de trois piliers : les formations réglementaires, le développement de la polycompétence et, depuis ce début d’année 2021, le programme « Management et Leadership ».  Les formations réglementaires doivent être plus automatisées même si elles demandent un suivi individuel. Le développement de la polycompétence a pour objectif d’encourager les collaborateurs à se lancer dans l’apprentissage d’un nouveau savoir. L’entreprise étant en pleine mutation ainsi que les métiers et les activités, nous accompagnons nos collaborateurs dans ces évolutions. Le troisième pilier est le parcours « Management et leadership » : c’est l’un des premiers chantiers que j’ai souhaité encourager avec les équipes à mon arrivée. Après avoir réalisé près de 200 interviews dans le cadre d’un état des lieux, nous avons souhaité créer un « Management and leadership program » cumulant trois parcours et destiné à nos 500 managers en France. Le premier, appelé « start-up », s’adresse aux collaborateurs faisant leurs premiers pas en tant que manager. Le deuxième, « Boost-up », vise à former les leaders en faisant évoluer la posture managériale. Le troisième niveau de ce programme est appelé « Lead-up », et amène à devenir un leader inspirant, à dépasser son rôle de manager, à anticiper les besoins de ses collaborateurs ou de l’organisation. 

Depuis votre arrivée récente au sein du groupe, sur quels autres projets travaillez-vous ? 

Dans ce contexte de crise sanitaire, nous avons dû, bien sûr, revoir notre agenda et avons concentré nos efforts à la mise en place du « Smart Working », avec notamment la création d’une charte de télétravail. Un autre travail de fond a été entamé avec le management et les partenaires sociaux et se concrétisera prochainement avec la signature du premier accord GEPP* du groupe. 

La GEPP fait donc partie de votre feuille de route... 

En effet, Roquette, comme beaucoup d’entreprises industrielles, transforme son modèle, s’adapte aux marchés et innove sans cesse. Par exemple, il existe encore des métiers autour de l’ensachage des produits, qui seront probablement remplacés demain par un outil ou une machine. La GEPP est primordiale afin de préserver l’employabilité de nos salariés. C’est un enjeu majeur dans le monde de l’industrie au sens large. La moyenne d’âge chez Roquette est de 44 ans avec plus de vingt ans d’ancienneté. Entreprise familiale et régionale, nombre de collaborateurs ont fait toute leur carrière chez Roquette, parfois même avec d’autres membres de leur famille. Ces écosystèmes mutent, ces tendances changent, les aspirations de nos salariés actuels et futurs sont diverses… L’idée et l’ambition de la GEPP c’est bien d’accompagner chacun dans la transformation, qu’il s’agisse de formations ou de mobilités internes, de court ou de plus long terme. 

Vous êtes head of human resources Europe, quelles sont les clés pour manager un périmètre aussi étendu ? 

Sur ce périmètre comme dans mes précédentes expériences, j’aime être bien entouré. Je dispose d’un collectif avec lequel je prends plaisir à grandir et faire grandir. J’ai aussi un positionnement de project management officer human resources qui me permet de gérer chaque sujet comme un projet et ainsi d’y allouer les bonnes ressources et la bonne énergie. J’ai la chance d’avoir construit un comité de direction avec lequel je fonctionne en toute confiance. C’est pour moi, « la » condition de la réussite. 

Propos recueillis par Roxane Croisier 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans les grandes écoles "

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans...

Récemment nommée responsable de l’inclusion et des diversités au sein du groupe Publicis France, Leïla Grison s’empare de ces thèmes avec conviction....

Cyprien Batut :  "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre les emplois"

Cyprien Batut : "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre...

Chercheur affilié à la Chaire Travail de PSE-École d'économie de Paris, Cyprien Batut étudie de près les mutations du secteur de l’emploi avec l’émerg...

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Figure incontournable du management de transition, Karina Sebti a été l’une des premières à reconnaître ce nouveau mode de recrutement comme un avanta...

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entreprise"

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entrep...

ETI internationale familiale fondée en 1922, Socomec vient de célébrer ses cent ans d’existence et d’indépendance. Avec un chiffre d’affaires de 604 m...

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Pour beaucoup d'entre vous, l'heure du grand départ en vacances approche. Avant d'éteindre votre poste, n'oubliez pas de configurer votre messagerie p...

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Le groupe spécialisé dans la mise en relation entre freelances et entreprises annonce la nomination d’un nouveau directeur général pour l’Hexagone.

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages de nos sociétés"

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages...

Paule Boffa-Comby est l’auteur de plusieurs livres sur le leadership et coache les dirigeants. En 2014, elle insuffle le mouvement ReThink&Lead qu...

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

Elior a signé la charte mondiale des Nations unies sur les principes d’autonomisation des femmes (Women’s Empowerment Principles) visant à promouvoir...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message