A. Perrier et J. Samuel (Inkipit Finance) : "Nous offrons un écosystème sur mesure aux dirigeants d’entreprise"

Arnaud Perrier et Jérôme Samuel, fondateurs du family office Inkipit
Finance, évoquent la nécessité d’accompagner sur mesure les dirigeants pour pouvoir répondre à leurs problématiques bien spécifiques.
Jérôme Samuel et Arnaud Perrier

Arnaud Perrier et Jérôme Samuel, fondateurs du family office Inkipit Finance, évoquent la nécessité d’accompagner sur mesure les dirigeants pour pouvoir répondre à leurs problématiques bien spécifiques.

Décideurs. À qui s’adresse Inkipit Finance ?

Arnaud Perrier. Inkipit Finance a développé une offre spécifique à deux catégories de clientèle, à savoir d’une part les dirigeants, qu’ils soient gérants, actionnaires, cadres supérieurs salariés, et d’autre part ce que nous appelons « investisseurs privés » : il s’agit de personnes privées travaillant dans le monde de la finance, dans des fonds d’investissement ou des banques d’affaires… Nous les accompagnons dans leurs problématiques patrimoniales et financières liées à l’organisation et à la gestion de leur patrimoine professionnel et privé.

Quel constat faites-vous de l’année 2020 ?

Jérôme Samuel. La très forte volatilité du marché actions déroute les investisseurs. Se limiter au portefeuille classique 60 % actions et 40 % obligations ne suffit plus. La poche d’investissement alternatif (liquide/illiquide, coté/non-coté) prend de plus en plus de place dans les portefeuilles. Inkipit Finance y est particulièrement sensible depuis sa création et l’année 2020 conforte cette approche. Nous portons donc une attention particulière à la diversification du portefeuille et proposons une offre globale. Nous organisons entre autres des levées de fonds, développons l’immobilier sous forme de club deals, travaillons en gestion sous mandat avec d’autres partenaires…

"La poche d’investissement alternatif (liquide/illiquide, coté/non-coté) prend de plus en plus de place dans les portefeuilles"

Comment accompagnez-vous les dirigeants ?

A. P. La spécificité des dirigeants nous conduit à construire un écosystème sur mesure pour ce type de clientèle. Notre offre se concentre sur des problématiques spécifiques, allant de la structuration de l’entreprise à la rémunération du dirigeant (qu’il s’agisse de salaire ou de stock-options), en passant par la création de holdings. Leurs préoccupations concernent également des problématiques fiscales et juridiques ou encore l’entrée de nouveaux actionnaires, qu’il s’agisse de vente totale ou partielle. Eux- mêmes investisseurs, les dirigeants souhaitent participer au développement de sociétés et nous leur offrons cette opportunité à travers les levées de fonds que nous organisons.

J. S. Nous avons mis en place différents stades d’accompagnement en fonction du statut, du stade de développement de l’entreprise et des projets du dirigeant. Nous orchestrons également les relations entre leurs prestataires financiers et juridiques et nous nous assurons que les problématiques soient bien traitées. Ces dernières seront très différentes en fonction de la maturité professionnelle du dirigeant, qu’il soit actionnaire principal de sa société ou salarié cadre. Concernant le chef d’entreprise actionnaire principal, nous répondons à ses problématiques de retraite, particulièrement en lien avec la loi Pacte qui crée des opportunités plus intéressantes dans la constitution d’une retraite par capitalisation. Nous gérons également la question de l’immobilier d’entreprises. S’agissant du dirigeant salarié cadre, les problématiques de structuration de leur épargne, la rémunération et la retraite reviennent souvent.

Quelles étaient leurs préoccupations majeures durant la crise ?

A. P. Les questions soulevées concernaient le risque de leur patrimoine financier. Notre rôle consistait, en réponse, à leur apporter une certaine sérénité concernant l’organisation de leur portefeuille. Nous passons beaucoup de temps sur le calibrage du risque à travers des scénarios de stress tests et aucun portefeuille n’a dépassé les niveaux de risques préalablement validés avec nos clients. Cela leur a permis d’être en confiance avec notre approche.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Ariane de Rothschild, de baronne à patronne

Ariane de Rothschild, de baronne à patronne

Avec une fortune avoisinant les 5 milliards d’euros, Ariane de Rothschild est désormais seule à la tête du groupe Edmond de Rothschild, après la mort...

Legaltech : la Chambre des huissiers de justice de Paris lance Legide

Legaltech : la Chambre des huissiers de justice de Paris lance Legide

La Chambre des huissiers de justice de Paris s'associe à IBM pour concevoir une solution blockchain de protection des créations et des innovations.

Bredin Prat étoffe ses équipes financement et concurrence

Bredin Prat étoffe ses équipes financement et concurrence

Delphine Guillotte et Yohann Chevalier rejoignent Bredin Prat en qualité de counsels. Ils intègrent respectivement les départements financement et ant...

Richelieu Avocats s’ouvre au droit public de l’immobilier

Richelieu Avocats s’ouvre au droit public de l’immobilier

Arthur de Dieuleveult rejoint Richelieu Avocats et en devient le septième associé. L’enseigne ajoute ainsi le droit public, de l’urbanisme et de l’amé...

Paulo Cezar Aragão : "N’ayez pas peur de tenter ce qui n’a jamais été fait"

Paulo Cezar Aragão : "N’ayez pas peur de tenter ce qui n’a jamais été fait"

Paulo Cezar Aragão, associé fondateur du cabinet d'avocats brésilien BMA-Barbosa Müssnich Aragão, a joué un rôle de premier plan en tant que conseille...

Solutions climatiques : un devoir de citoyen et une thématique d’investissement porteuse

Solutions climatiques : un devoir de citoyen et une thématique d’investissement porteuse

L’actualité est dominée par les engagements en faveur de la transition climatique. Après avoir suivi le sillon creusé par l’Europe, les États-Unis et...

CLP-Cliperton accueille une experte du droit de la transition écologique

CLP-Cliperton accueille une experte du droit de la transition écologique

L’avocate Fanny Vellin rejoint CLP-Cliperton et en devient la troisième associée. Le cabinet de niche spécialiste des opérations de corporate/M&A...

Promotions chez Fieldfisher

Promotions chez Fieldfisher

À Paris, le cabinet Fieldfisher élève au rang de counsels Mathilde Cazé au sein du département marchés de capitaux ainsi que l'expert du droit public...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte