A.Palt (L'Oréal) : "Soutenir des personnes en difficulté est une source de fierté"

L’Oréal célèbre les dix ans du Citizen Day, journée mondiale de volontariat solidaire que le groupe propose à l’ensemble de ses collaborateurs dans plus d’une soixantaine de pays où il est présent. Alexandra Palt, chief corporate responsibility officer du groupe revient sur le projet.

L’Oréal célèbre les dix ans du Citizen Day, journée mondiale de volontariat solidaire que le groupe propose à l’ensemble de ses collaborateurs dans plus d’une soixantaine de pays où il est présent. Alexandra Palt, chief corporate responsibility officer du groupe revient sur le projet.

Décideurs. Qu’est-ce que le Citizen Day ?

Alexandra Palt. L’Oréal permet à ses collaborateurs de consacrer une journée entière de travail pour apporter leurs compétences et leur énergie à plusieurs centaines d’associations sociales et environnementales. Cela représente plus d’un million d’heures de bénévolat cumulées en dix éditions. Le Citizen Day demande une véritable organisation, car nous ciblons vraiment les besoins des associations réalisables en une journée. Par exemple, quand un service hospitalier a besoin d’être repeint, nous mobilisons une quarantaine de collaborateurs afin que les travaux soient finis avant le lendemain. D’autres associations sollicitent des compétences davantage liées à nos métiers, comme les soins de beauté et de bien-être ou du coaching pour des demandeurs d’emploi.

Nous proposons l’accompagnement de jeunes entrepreneurs, qui repartent avec un projet renforcé et parfois même un business plan complet. Ces actions sont très populaires auprès des collaborateurs de L’Oréal, qui est une entreprise avec un fort esprit entrepreneurial et une vraie culture de la collaboration. Le Citizen Day est un élément très important de notre grand programme d’engagement citoyen des collaborateurs qui regroupe différents formats d’engagement comme l’arrondi sur salaire ou un appel à projets pour soutenir le bénévolat associatif des employés.

Quels sont les impacts d’une telle journée sur les collaborateurs du groupe, les ONG accompagnées ?

C’est une source de fierté pour nos collaborateurs car ils contribuent positivement à la société et soutiennent des personnes en difficulté. Quelque 250 associations ou institutions partenaires sont ainsi concrètement accompagnées. Aux côtés de la fondation Perce-Neige, nos salariés ont mené des travaux de peinture et animé des ateliers ludiques pour améliorer et égayer le quotidien des personnes accueillies. En partenariat avec l’ONF, une centaine d’autres collaborateurs ont ramassé des déchets dans la forêt de Meudon afin de rendre ce lieu plus accessible aux personnes à mobilité réduite.

" Le développement durable est pris en compte dans chaque développement de produit "

Quelles autres actions de RSE menez-vous ?

Nous avons lancé en 2013 le programme Sharing Beauty with All qui couvre l’ensemble de nos impacts et engage toutes les équipes du groupe, de la conception des produits à leur distribution, en passant par le processus de production ou encore le sourcing des ingrédients. Ce programme nous a notamment permis de réduire de 77 % les émissions de CO2 de nos usines et centrales de distribution en valeur absolue, par rapport à 2005, tout en augmentant le volume de notre production de 38 % sur la même période. Nous avons aussi pris l’engagement que d’ici à fin 2020, 100 % de nos produits présenteront un profil environnemental ou social amélioré. Le développement durable est pris en compte dans chaque décision stratégique ou chaque développement produit. L’Oréal est la seule entreprise au monde, parmi plus de 3 000 entreprises évaluées chaque année, à s’être vu décerner trois ans de suite, trois « A » par le CDP, organisme visant à étudier la performance des entreprises en matière de protection du climat, de lutte contre la déforestation et de gestion durable de l’eau.

Propos recueillis par Roxane Croisier

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Carlos Tavares, le joueur de Poker

Carlos Tavares, le joueur de Poker

Homme de terrain et de vision, Carlos Tavares ne craint ni les coups à encaisser ni les paris à risquer. L’actuel patron de PSA l’a prouvé en passant,...

La QVT comme priorité

La QVT comme priorité

Ils négocient, mettent tout en œuvre pour s’assurer du bien-être de leurs collaborateurs. Portraits de DRH innovant en matière de qualité de vie au tr...

N. Bruneteaux (Velux) : "L’intéressement au quadrimestre est un outil managérial et social"

N. Bruneteaux (Velux) : "L’intéressement au quadrimestre est un outil managérial et social"

Le groupe Velux est certainement plus connu pour la fenêtre de toit associée à son nom que pour sa politique de rémunération. Nicolas Bruneteaux, dire...

J.P. Charlez (ANDRH) : "Redonnons de l'utilité et de l'estime aux seniors"

J.P. Charlez (ANDRH) : "Redonnons de l'utilité et de l'estime aux seniors"

Si les DRH jugent la réforme des retraites de bon sens, ils s’inquiètent des conséquences qu’elle aura au sein de leur entreprise, notamment sur l’all...

Institut de l'engagement, l'entreprise de la seconde chance

Institut de l'engagement, l'entreprise de la seconde chance

A des jeunes en difficulté sélectionnés et accompagnés dans leur projet, l’association fondée par Martin Hirsch propose une intégration dans le monde...

C. Cosme (OIT France) : " L'OIT opte pour une vision universelle de la protection sociale"

C. Cosme (OIT France) : " L'OIT opte pour une vision universelle de la protection sociale"

À l’occasion de son centenaire, l’Organisation internationale du travail (OIT) réaffirme son engagement en faveur de la protection sociale universelle...

Sexisme au travail : comment le reconnaître ?

Sexisme au travail : comment le reconnaître ?

Le Code du travail condamne fermement les agissements sexistes, définis comme « tout agissement lié au sexe d’une personne, ayant pour objet ou pour e...

T.Terentyeva (Rosatom) : "La diversité de la main-d’œuvre est source de productivité"

T.Terentyeva (Rosatom) : "La diversité de la main-d’œuvre est source de productivité"

Tatyana Terentyeva est la directrice des ressources humaines de Rosatom, l’agence fédérale russe de l’énergie atomique. Dans un secteur économique for...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message