A.Palt (L'Oréal) : "Soutenir des personnes en difficulté est une source de fierté"

L’Oréal célèbre les dix ans du Citizen Day, journée mondiale de volontariat solidaire que le groupe propose à l’ensemble de ses collaborateurs dans plus d’une soixantaine de pays où il est présent. Alexandra Palt, chief corporate responsibility officer du groupe revient sur le projet.

L’Oréal célèbre les dix ans du Citizen Day, journée mondiale de volontariat solidaire que le groupe propose à l’ensemble de ses collaborateurs dans plus d’une soixantaine de pays où il est présent. Alexandra Palt, chief corporate responsibility officer du groupe revient sur le projet.

Décideurs. Qu’est-ce que le Citizen Day ?

Alexandra Palt. L’Oréal permet à ses collaborateurs de consacrer une journée entière de travail pour apporter leurs compétences et leur énergie à plusieurs centaines d’associations sociales et environnementales. Cela représente plus d’un million d’heures de bénévolat cumulées en dix éditions. Le Citizen Day demande une véritable organisation, car nous ciblons vraiment les besoins des associations réalisables en une journée. Par exemple, quand un service hospitalier a besoin d’être repeint, nous mobilisons une quarantaine de collaborateurs afin que les travaux soient finis avant le lendemain. D’autres associations sollicitent des compétences davantage liées à nos métiers, comme les soins de beauté et de bien-être ou du coaching pour des demandeurs d’emploi.

Nous proposons l’accompagnement de jeunes entrepreneurs, qui repartent avec un projet renforcé et parfois même un business plan complet. Ces actions sont très populaires auprès des collaborateurs de L’Oréal, qui est une entreprise avec un fort esprit entrepreneurial et une vraie culture de la collaboration. Le Citizen Day est un élément très important de notre grand programme d’engagement citoyen des collaborateurs qui regroupe différents formats d’engagement comme l’arrondi sur salaire ou un appel à projets pour soutenir le bénévolat associatif des employés.

Quels sont les impacts d’une telle journée sur les collaborateurs du groupe, les ONG accompagnées ?

C’est une source de fierté pour nos collaborateurs car ils contribuent positivement à la société et soutiennent des personnes en difficulté. Quelque 250 associations ou institutions partenaires sont ainsi concrètement accompagnées. Aux côtés de la fondation Perce-Neige, nos salariés ont mené des travaux de peinture et animé des ateliers ludiques pour améliorer et égayer le quotidien des personnes accueillies. En partenariat avec l’ONF, une centaine d’autres collaborateurs ont ramassé des déchets dans la forêt de Meudon afin de rendre ce lieu plus accessible aux personnes à mobilité réduite.

" Le développement durable est pris en compte dans chaque développement de produit "

Quelles autres actions de RSE menez-vous ?

Nous avons lancé en 2013 le programme Sharing Beauty with All qui couvre l’ensemble de nos impacts et engage toutes les équipes du groupe, de la conception des produits à leur distribution, en passant par le processus de production ou encore le sourcing des ingrédients. Ce programme nous a notamment permis de réduire de 77 % les émissions de CO2 de nos usines et centrales de distribution en valeur absolue, par rapport à 2005, tout en augmentant le volume de notre production de 38 % sur la même période. Nous avons aussi pris l’engagement que d’ici à fin 2020, 100 % de nos produits présenteront un profil environnemental ou social amélioré. Le développement durable est pris en compte dans chaque décision stratégique ou chaque développement produit. L’Oréal est la seule entreprise au monde, parmi plus de 3 000 entreprises évaluées chaque année, à s’être vu décerner trois ans de suite, trois « A » par le CDP, organisme visant à étudier la performance des entreprises en matière de protection du climat, de lutte contre la déforestation et de gestion durable de l’eau.

Propos recueillis par Roxane Croisier

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

H. Gebel, H. Saïd (Lusis Avocats), "Le champ des possibles de l’accord de performance collective reste très large"

H. Gebel, H. Saïd (Lusis Avocats), "Le champ des possibles de l’accord de performance collective res...

Associées chez Lusis, cabinet d’avocats spécialisé en droit social, Hortense Gebel et Hélène Saïd encouragent les entreprises à se saisir de tous les...

Tirez les leçons de la crise : Zoom sur Facebook et PSA

Tirez les leçons de la crise : Zoom sur Facebook et PSA

La crise sanitaire a contraint des millions d’actifs à faire l’expérience prolongée du télétravail. Et si, dans un futur proche, il devenait la norme...

Le DRH de demain

Le DRH de demain

En première ligne pendant la crise, à pied d’œuvre pour accompagner la relance économique, les DRH ont un rôle considérable à jouer pour façonner non...

Congé paternité, les entreprises, moteur du changement

Congé paternité, les entreprises, moteur du changement

La déclaration de la ministre déléguée à l’égalité femmes-hommes, Élisabeth Moreno, en faveur de son allongement, relance le débat autour du congé pat...

A. Boring (économiste) : "Croire au jour où le sexe ne sera plus un signal de compétence"

A. Boring (économiste) : "Croire au jour où le sexe ne sera plus un signal de compétence"

Titulaire de la chaire pour l’entrepreneuriat des femmes de Sciences Po, l’économiste Anne Boring encourage les entreprises à lutter contre les stéréo...

B.Revol (O2 Care Services) : "Nous avons maintenu l’activité, contrairement à nos concurrents"

B.Revol (O2 Care Services) : "Nous avons maintenu l’activité, contrairement à nos concurrents"

Leader dans les métiers de services à la personne, O2 est une entreprise en forte croissance qui a fait le choix de maintenir son activité durant la p...

Dialogue social : opération séduction signée Jean Castex

Dialogue social : opération séduction signée Jean Castex

À l’occasion de la première "grande conférence du dialogue social", le Premier ministre a pu mesurer l’accueil réservé à sa "nouvelle méthode".

A.Richard (ANDRH) : "Pas de pause pour les DRH"

A.Richard (ANDRH) : "Pas de pause pour les DRH"

La crise sanitaire a bousculé les organisations, en matière de télétravail et de digitalisation notamment. La fonction de DRH, surexposée et très so...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message