A. Gozlan (Kermony Office) : "Mon but est de mettre mes compétences au centre de l'intimité des clients"

A. Gozlan (Kermony Office) : "Mon but est de mettre mes compétences au centre de l'intimité des clients"
Anna Gozlan, Kermony Office

L'augmentation du pouvoir économique des femmes a été considérable ces dernières années. Elles sont de plus en plus influentes en matière d’économie et accèdent dorénavant à des postes hauts placés. Si la parité ne constitue pas toujours une réalité dans certains pays, des femmes réussissent néanmoins à briser le "plafond de verre" et à s’affirmer. Entretien avec Anna Gozlan, associée fondatrice chez Kermony Office.

Décideurs. Comment et pourquoi êtes-vous devenue CGP ? 

Anna Gozlan. Je suis devenue conseillère en gestion de patrimoine par hasard. J’ai en effet commencé ma carrière professionnelle en tant qu’avocate fiscaliste avant d’intégrer un cabinet de gestion de patrimoine. Ce métier m’a rapidement attiré, car il m’a permis de mettre mes compétences au centre de l’intimité des clients. Comme j’aime à le dire : nous sommes des hôtes dans leur vie lorsqu’ils franchissent le seuil de nos bureaux.  

Avez-vous déjà ressenti l’effet plafond de verre dans votre carrière ? Quels conseils donneriez-vous aux femmes confrontées à ce fameux plafond de verre ? 

Toute femme le ressent immédiatement lorsqu’elle recherche du travail. Quand j’ai fondé ma structure en 2009, le métier était essentiellement masculin. À cette époque, les femmes occupaient principalement des postes de collaboratrice ou au sein du back office. Ça s’améliore notamment avec la nouvelle génération. Être à mon compte m’a permis d’exercer mon métier en subissant une seule pression : la mienne. 

Comment imaginez-vous votre métier se transformer à moyen terme ? 

J’ai la conviction que ce métier aura une place noble à la hauteur de certaines professions libérales dans le futur grâce à son approche ultra personnalisée. J’ai bon espoir aussi que nos autorités feront preuve de pragmatisme pour les futures évolutions réglementaires.  

Le conseil que vous auriez aimé qu’on vous donne avant de vous lancer ? 

Le temps est ton bien le plus cher, tu te dois de le préserver. Dans ce métier passionnant, on peut facilement se laisser embarquer. Il est fondamental d’en avoir conscience pour l’équité de ses clients mais aussi pour son bien-être personnel. 

Propos reccueillis par Juliette Woods et Aurélien Florin

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Conseillères en gestion de patrimoine : ces femmes qui comptent

Entrepreneuses et volontaires, les conseillères en gestion de patrimoine occupent dorénavant une place de choix dans ce métier qui, auparavant, était plutôt réservé aux hommes. Notre rédaction a interrogé dix femmes qui ont accepté de revenir sur leur expérience professionnelle et sur les obstacles inhérents à cette profession. À les écouter, le constat est unanime, la parité est aujourd’hui de mise.
Sommaire G. Métifeux (Alter Egale) : "Nous acquérons la notoriété que nous méritons" P. Baussant (Baussant Conseil) : " Il faut avoir conscience de sa valeur " J. Sebillotte-Legris (Score Patrimoine): "Finalement, rien n’est impossible ! " S. Genet (Carat Capital): "Être une femme ne devrait pas être un sujet" S. Richard-Vitton (Dauphine Patrimoine): "La profession se féminise de plus en plus" H. Linard (Linard Charbonnel): "Le nouveau pouvoir, c’est l’intelligence émotionnelle" D. Padovani d'Hautefort (Priorités Patrimoine): "Mon engagement s’inscrit dans mon histoire personnelle" P. Gloser (Sianne Patrimoine) : "Chacun a indéniablement sa place dans ce métier" A. Oden (CFGP) : "La symbiose de personnalités féminines et masculines est fondamentale dans ce métier "
Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message