Arnaud Bosom (TF1) : « L’environnement de travail incarne la transformation de l’entreprise »

Directeur général des relations humaines du groupe TF1 depuis 2016, Arnaud Bosom pilote un vaste chantier de réorganisation des espaces de travail.

Directeur général des relations humaines du groupe TF1 depuis 2016, Arnaud Bosom pilote un vaste chantier de réorganisation des espaces de travail.

Décideurs. Quelles sont les attentes des salariés en matière de conditions de travail? 

Arnaud Bosom. Le lien des collaborateurs avec l’entreprise est différent de celui que l’on a connu dans le passé. Aujourd’hui, l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle est devenu essentiel. Les conditions de travail et de bien-être des individus sont déterminantes pour l’engagement des équipes. Par ailleurs, le changement des modes de vie et le développement d’une nouvelle culture managériale sont des réalités, non un effet de mode. Accompagner ces évolutions et le bien-être des collaborateurs est une priorité pour le groupe TF1.

Comment est né le souhait de faire évoluer les espaces de travail de TF1 ?

Les espaces de travail ne sont qu’une pièce du puzzle que nous construisons depuis presque trois ans. Lorsque Gilles Pélisson est devenu président du groupe TF1, il a engagé un vaste programme de transformation dont le « travailler autrement » faisait partie intégrante. Ce projet nous a conduits à nous interroger sur la manière dont chacun d’entre nous interagit dans l’entreprise tout en maintenant un lien social fort. S’agissant des espaces de travail, le déclic s’est fait après une visite de Nextdoor, espace collaboratif de Bouygues Immobilier. Ce que nous y avons vu nous a inspirés : les collaborateurs peuvent travailler seuls ou à plusieurs dans des espaces collectifs et polyvalents, avec l’objectif de favoriser le partage d’expérience et la créativité. Nous avons eu envie de l’appliquer à TF1, et d’adapter les espaces de travail aux nouveaux modes de fonctionnement et aux projets de chacun. Désormais, notre environnement incarne complètement la transformation de l’entreprise.

Où en est cette transformation ?

Depuis février 2018, le télétravail a été mis en place. En parallèle, nous avons lancé le réaménagement d’une partie de la tour TF1. Les premiers étages ont été transformés : une grande diversité d’espaces de travail coexiste, des espaces de coworking, de brainstorming, des phones boxes, une bibliothèque… Les espaces collectifs comme la cafétéria ou les bureaux du CSE ont également été modernisés. Un tiers du projet a déjà été réalisé, mais c’est un long processus… nous avons 35 000 m2 à rénover ! Nous engagerons, fin 2018, la refonte des espaces de la régie publicitaire et, en 2019, celle de tout le pôle information.

Les collaborateurs ont-ils rapidement adhéré au projet ?

Évidemment, ce n’est jamais très facile de changer. On peut être enthousiaste dans le principe et devenir réticent lorsque le mouvement se concrétise. Nous avons veillé à accompagner ce changement. Chaque entité a été consultée pour que cette transformation réponde à ses problématiques. L’ensemble des corps de métiers, ressources humaines, IT et communication a été réuni pour accompagner au mieux le déploiement de Nextdoor. Bien sûr, certains collaborateurs restaient mécontents au stade du projet. Mais, quelques semaines après le début de la transformation, le taux de satisfaction s’est révélé très élevé. Et ceux qui ne sont pas encore bénéficiaires de ces changements ont désormais envie de l’être.

« L’ensemble des corps de métiers a été réuni pour accompagner au mieux le déploiement »

Avez-vous cherché à mesurer cet indice de satisfaction ?

Comme tous les deux ans, nous avons réalisé une enquête d’opinion pour le groupe TF1. À la question concernant l’appréciation du changement des espaces, 70 % des salariés ont répondu qu’ils étaient satisfaits. Et parmi ceux qui bénéficient d’ores et déjà de ces espaces modifiés, 84 % se déclarent heureux de leur nouvel environnement. L’adaptation a eu lieu rapidement et les appréhensions ont vite disparu.

Tom Fouan

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Une nouvelle associée chez Procadres International

Une nouvelle associée chez Procadres International

Société de management de transition présente en France, en Europe et en Afrique, Procadres International accueille Nathalie de Larminat Bougnoux en qu...

Mooncard lève 5 millions pour simplifier les notes de frais

Mooncard lève 5 millions pour simplifier les notes de frais

La start-up française compte équiper 10% des salariés utilisant des notes de frais à l’horizon 2021. Pour atteindre ce but, elle peut compter sur le s...

Apprentissage : le pari du gouvernement

Apprentissage : le pari du gouvernement

Pour lutter contre le chômage des jeunes qui ne descend pas sous la barre des 20% depuis 2009, le gouvernement mise sur l’offre d’apprentissage. C’est...

Anne-Marie Husser (Amazon) : «60% de nos postes cadres sont pourvus via la mobilité interne »

Anne-Marie Husser (Amazon) : «60% de nos postes cadres sont pourvus via la mobilité interne »

Gestion des carrières, marque employeur, valeurs, conditions de travail… La DRH d’Amazon explique la stratégie du groupe pour recruter les meilleurs…...

P-H.Antonmattei (Barthélémy Avocats) : « Le pari du dialogue social »

P-H.Antonmattei (Barthélémy Avocats) : « Le pari du dialogue social »

Le dialogue social est au cours de la refondation du droit du travail. Il s’agit toutefois d’un pari dont la réussite dépend non seulement d’une monté...

Une alternative au MBA arrive à Paris

Une alternative au MBA arrive à Paris

Vous êtes contraints par le temps, mais désirez passer à un niveau de leadership supérieur sans sacrifier la qualité de votre apprentissage ? Voici un...

T.Boukhari (Gifi) : "Chaque entreprise devrait avoir un double projet économique et social "

T.Boukhari (Gifi) : "Chaque entreprise devrait avoir un double projet économique et social "

À l’été 2017, Philippe Ginestet, dirigeant de Gifi, annonçait qu’il souhaitait reprendre l’enseigne Tati « pour sauver 1 500 emplois ». Mais aussi pou...

Dialogue social : portraits de DRH impliqués

Dialogue social : portraits de DRH impliqués

Le 24 décembre 2018, le Président de la République promulguait la loi « portant mesures d'urgence économiques et sociales », visant à renouer avec le...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message