97 milliards d’euros de profits pour les entreprises du CAC 40

Selon le cabinet d’audit PwC, les entreprises du CAC 40 ont vu leur bénéfice progresser de 26,5 % en 2017. Quant au chiffre d’affaires, il affiche une hausse de 5,4 %. Une bonne santé qui touche tous les secteurs.

Selon le cabinet d’audit PwC, les entreprises du CAC 40 ont vu leur bénéfice progresser de 26,5 % en 2017. Quant au chiffre d’affaires, il affiche une hausse de 5,4 %. Une bonne santé qui touche tous les secteurs.

Les entreprises du CAC 40 ont toutes sorti leurs comptes consolidés pour 2017. Bilan : 1 320 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit une hausse de 5,4 %. Une croissance portée par l’ensemble des dix secteurs, contre seulement sept en 2016.

Un contexte rappelant 2007

Le marché des matériaux de base enregistre la plus forte croissance avec 14,6 % mais se démarque aussi grâce à son résultat net part du groupe qui s’envole de 80,8 %. Derrière, le secteur des biens de consommation poursuit sa dynamique avec une hausse de 9 % et un très bon résultat net en progression de 27,2 %. Les deux derniers de la classe sont les secteurs de la santé et de la finance, qui stagnent respectivement de 0,9 % et 0,1 %.

En 2017, le résultat net part du groupe des entreprises analysées est en augmentation de 26,5 % soit 97,3 milliards d’euros. Grâce aux taux bas, ces sociétés n’hésitent pas à se refinancer dans le but de diminuer le coût moyen de leur dette, possible. Un contexte porteur rappelant celui de 2007, année durant laquelle leur résultat net atteignait les 101 milliards d’euros. Mais de manière générale, « les entreprises françaises du CAC 40 profitent d’une économie globale favorable et d’une forte dynamique commerciale », déclare Philippe Kubisa, associé spécialiste des marchés de capitaux chez PwC. Une bonne santé dû à un contexte favorable qui a valu à 17 entreprises de racheter leurs actions courant 2017. 38 des quarante analysés par PwC ont même distribué des dividendes. De quoi être confiant pour 2018.

Morgane Al Mardini

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Président de Saur depuis un an et demi, Patrick Blethon déroule son plan stratégique. Au menu : s’internationaliser, se rapprocher de ses clients et s...

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Le fonds de capital-risque indépendant, sponsorisé par la holding de François Pinault Artémis, mise sur les entreprises françaises et européennes qui...

La renaissance de la foodtech

La renaissance de la foodtech

L’année 2020 aura été une année record pour l’écosystème des foodtech européennes. Celles-ci atteignent un niveau de deals de 2,7 milliards d’euros....

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Contrairement à ce que le premier confinement du printemps 2020 laissait présager, la crise du Covid a été une fois de plus un révélateur de la formid...

Vincent Rouaix, le conquistador

Vincent Rouaix, le conquistador

Le PDG d’Inetum, entreprise spécialisée dans les services informatiques, a mené 38 acquisitions depuis son arrivée en 2009. À la tête d’un groupe qui...

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

Alors que le débat autour de la levée des brevets sur les vaccins s’intensifie et que Joe Biden comme Emmanuel Macron y seraient favorables, Aurore Si...

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

Avocat aux barreaux de Paris, Barcelone, Madrid et New York, Emeric Lepoutre travaillait chez Gide lorsqu’il a été approché par l’un de ses clients po...

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

Le bureau parisien de White & Case a développé au cours de ces dernières années une expertise de pointe sur les opérations complexes. Du LBO large...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte