22L Avocats vole de ses propres ailes

Axée sur le contentieux financier et des affaires, le droit pénal des affaires, bancaire et du travail, l’offre de 22L Avocats s’adresse à de nombreuses entreprises. L’appétence de ses deux fondateurs pour le numérique et les nouvelles technologies permet également au cabinet d’intervenir lors des litiges touchant à ces secteurs.

Axée sur le contentieux financier et des affaires, le droit pénal des affaires, bancaire et du travail, l’offre de 22L Avocats s’adresse à de nombreuses entreprises. L’appétence de ses deux fondateurs pour le numérique et les nouvelles technologies permet également au cabinet d’intervenir lors des litiges touchant à ces secteurs.

2L Avocats, qui tire son nom de son adresse, le 22 rue de Longchamp à Paris, fêtera en août ses deux ans d’existence. Un anniversaire qui conforte ses fondateurs, Gaël Collin et Céline Chapman, dans leur choix d’exercer leur métier de façon indépendante. Après un passage chez Veil Jourde pour le premier et chez Lexing Alain Bensoussan Avocats pour la seconde, les deux fondateurs, qui avaient par le passé collaboré alors qu’ils exerçaient comme juristes, ont rapidement concrétisé leur aventure entrepreneuriale. Avec un parti pris : « Celui de ne pas être des avocats généralistes. »

Considérer l’aspect économique

« Le droit ne colle pas toujours à la réalité économique des entreprises », constate Gaël Collin. C’est notamment pour cette raison que le spécialiste du droit financier et son associée Céline Chapman, experte du droit des entreprises et de la défense en droit du travail, accordent autant d’importance à la phase précontentieuse que contentieuse. Le but : anticiper tous les scénarios juridiques possibles pour en tirer la solution économique la plus favorable. « Nous considérons toujours les aspects économiques et juridiques dans nos dossiers. La prise en compte du secteur et de la situation financière de chaque entreprise est primordiale », ajoute Céline Chapman.

La structure accompagne ainsi des PME et grands groupes étrangers de secteurs variés, des technologies numériques et du luxe notamment, des start-up, mais aussi des particuliers confrontés à des problématiques de droit pénal des affaires, bancaire, du travail dans le cadre de contentieux commerciaux et financiers. « La majeure partie de notre activité se concentre sur ces contentieux, auxquels le droit commercial et financier est très souvent lié. Mais notre pratique de conseil s’est en parallèle beaucoup développée. Au point qu’aujourd’hui, les deux s’équilibrent », explique Gaël Collin, qui intervient également lors de contentieux civils.
Le goût des deux avocats pour le numérique, lié à leurs expériences passées, les amène à traiter de nombreux litiges commerciaux touchant aux nouvelles technologies. « Nous représentons notamment des distributeurs asiatiques vendant leurs produits de haute technologie sur des plateformes en ligne comme Amazon ou Cdiscount, illustre en ce sens Gaël Collin. De nombreux contentieux naissent à la suite de l’envoi de leurs marchandises dans des entrepôts français : non-réception, destruction ou encore vol. » Le parasitisme, la contrefaçon, la concurrence déloyale sont également des pratiques dont sont victimes les clients défendus par le cabinet. « Nous conseillons par ailleurs plusieurs entreprises du secteur aéronautique dans le cadre de leurs partenariats avec des groupes français, pour lesquels les enjeux économiques et sociaux sont particulièrement importants », détaille Céline Chapman, qui gère le volet social de ces opérations.

Objectif zéro papier

Sensibles à la digitalisation, les fondateurs de 22L Avocats poursuivent depuis le lancement de leur cabinet un objectif : celui du zéro papier. « La gestion numérique et digitale de notre cabinet est très marquée. Nous ne pouvons pas représenter des clients inscrits dans cette mouvance si nous ne le sommes pas nous-mêmes. Nous utilisons par exemple systématiquement des outils de gestion dématérialisée de dossiers », expliquent Céline Chapman et Gaël ­Collin. Afin de s’adapter aux besoins de sa clientèle, le cabinet accueillera prochainement trois collaborateurs et pourrait voir son équipe s’agrandir au-delà encore, « car nous recevons de plus en plus de sollicitations », se félicite Céline Chapman. Un moyen de consolider durablement leur positionnement en contentieux financier et d’ajouter par la suite de nouvelles cordes à leur arc.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Coblence-Fouqué Avocats : le soin juridique aux acteurs de la santé

Coblence-Fouqué Avocats : le soin juridique aux acteurs de la santé

Créée au mois de janvier 2019, la boutique de Charlotte Coblence-Fouqué se consacre à un secteur de niche : celui du droit de la santé et du dommage c...

Un nouveau directeur chez Seban & Associés

Un nouveau directeur chez Seban & Associés

Samuel Couvreur prend en charge la gestion des services publics depuis le bureau de Lyon du cabinet fondé par Didier Seban.

La récolte de données par les gendarmes via GendNotes recadrée par le juge

La récolte de données par les gendarmes via GendNotes recadrée par le juge

Il y a un an, plusieurs organisations professionnelles, parmi lesquelles figurait le Conseil national des barreaux (CNB), avaient demandé l’annulation...

Nouvelle directrice juridique chez Ramsay Santé

Nouvelle directrice juridique chez Ramsay Santé

L’ancienne avocate Laurence Pinot-Lacan succède à Jean de Faultrier qui occupait le poste de directeur juridique du groupe depuis 2001.

Nouvel associé M&A chez LPA-CGR

Nouvel associé M&A chez LPA-CGR

Le cabinet d’avocats d’affaires accueille Michael Samol en qualité d’associé parmi son équipe en fusions-acquisitions et private equity, ce qui renfor...

L'équipe de Soazig Préteseille crée le pôle social de Stephenson Harwood

L'équipe de Soazig Préteseille crée le pôle social de Stephenson Harwood

En quittant Reinhart Marville Torre où elle a exercé pendant cinq ans pour Stephenson Harwood, Soazig Préteseille-Taillardat renoue avec la dimension...

Le directeur juridique de Seb entre au comex

Le directeur juridique de Seb entre au comex

L’industriel français Seb renforce son comité exécutif et nomme quatre nouveaux membres, parmi lesquels Philippe Sumeire, directeur général juridique...

Double cooptation chez Delsol

Double cooptation chez Delsol

Delsol Avocats annonce la cooptation de deux nouveaux associés en financement et en restructuring : Séverine Bravard et Manuel Wingert.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte