21st Century Fox : Comcast déclare la guerre à Disney

Rassuré par l’accord de l’antitrust américain concernant la fusion d’AT&T avec TW, Comcast a formulé une offre en cash supérieure de 19 % à celle de Disney.

Rassuré par l’accord de l’antitrust américain concernant la fusion d’AT&T avec TW, Comcast a formulé une offre en cash supérieure de 19 % à celle de Disney.

La fusion à 85 milliards d’euros entre AT&T et Time Warner crée une onde de choc dans les médias et les télécoms. Dans ce contexte agité, les studios de production de contenus audiovisuels de la 21st Century Fox font l’objet d’une guerre sans précédent entre un géant des télécoms, Comcast, et un as du divertissement, Disney. Alors qu’un accord existait entre le créateur de Mickey et le propriétaire des licences « The Simpsons » et « Avatar », mais aussi d’une participation dans la plate-forme de streaming par abonnement Hulu, le consentement de l’antitrust américain au mariage d’AT&T avec Time Warner (CNN, Warner Bros, HBO…) vient tout chambouler. Le patron de Comcast, Brian Roberts, prend note de cette décision favorable à la consolidation du secteur, et relance ses manœuvres de rachat sur la 21st Century Fox. Son offre, non seulement en cash intégral, est supérieure de 19 % à celle de Disney et valorise la cible autour de 65 milliards de dollars. Le conseil d’administration de la Fox doit se prononcer le 10 juillet sur l’offre de Disney. C’est à cette date que nous saurons qui de Disney ou de Comcast, entamera sa transformation face à la menace que représentent Netlfix, Apple ou encore Amazon sur le marché du film et des séries.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le match : Paris vs Londres

Le match : Paris vs Londres

Brexit oblige, Paris et Londres sont plus que jamais en concurrence pour la place de première ville européenne,Tech, finance, fiscalité, immobilier…De...

Hollywood vs Bollywood : le match

Hollywood vs Bollywood : le match

Bollywood n'est plus destiné à jouer les seconds rôles et affiche ses ambitions. Jusqu'à faire peur à son grand frère américain ?

Hôtellerie : LVMH parie sur Belmond

Hôtellerie : LVMH parie sur Belmond

Le groupe français de luxe met la main sur la chaîne d’hôtels, de trains et de croisières d’exception pour près de 3 milliards d’euros.

Dominique de la Guigneraye (Rhum Clément & Spiribam) : « Le rhum vit sa révolution »

Dominique de la Guigneraye (Rhum Clément & Spiribam) : « Le rhum vit sa révolution »

Le directeur commercial de France Rhum Clément & Spiribam, anime un portefeuille de marques éclectiques, témoignant d’un secteur qui maintient s...

Se laisser surprendre par la croissance

Se laisser surprendre par la croissance

La troisième édition de notre classement est une nouvelle fois riche en surprises et enseignements.

Jean-Louis Mentior (M5) : « La stratégie de croissance externe est de plus en plus visible »

Jean-Louis Mentior (M5) : « La stratégie de croissance externe est de plus en plus visible »

Jean-Louis Mentior est responsable du classement INC 5000 qui existe en Europe depuis maintenant trois ans, ce qui fait de lui un excellent connaisseu...

Les 3Suisses dans le caddie de ShopInvest

Les 3Suisses dans le caddie de ShopInvest

Face à la concurrence d'Amazon, Zalando ou Asos, ShopInvest tente de réaliser un petit miracle : extraire des limbes les 3Suisses, le célèbre groupe f...

Cancer : Bristol-Myers rachète Celgene pour 74 milliards de dollars

Cancer : Bristol-Myers rachète Celgene pour 74 milliards de dollars

Les deux groupes pharmaceutiques américains joignent leurs forces pour prendre le leadership mondial des thérapies contre le cancer.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message